Attentats de Barcelone et Cambrils

EN DIRECT - Attentats en Catalogne : François Molins confirme que deux des terroristes ont fait "un séjour éclair" à Paris

La rédaction de LCI
Publié le 23 août 2017 à 16h17, mis à jour le 23 août 2017 à 21h32
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

LIVE - Alors que la police a abattu lundi Younès Abouyaaqoub, conducteur de la fourgonnette lors de l'attaque de Barcelone, les enquêteurs essayent toujours de retracer son parcours et notamment son passage à Paris.

"PRÊCHES PAS ADÉQUATS"


L'imam Abdelbaki Es Satty, tué dans l'explosion de la planque d'Alcanar et soupçonné d'être le personnage-clé de la cellule djihadiste, avait tenté en 2016 d'officier en Belgique. La petite mosquée de Diegem, près de Bruxelles, a refusé début 2016 de l'employer parce qu'il faisait des "prêches pas adéquats", a indiqué mercredi le maire de la commune.

RASSEMBLEMENT


Le site d'Equinox, radio et magazine français de Barcelone, annonce qu'un grand rassemblement contre le terrorisme sera organisé samedi dans la capitale catalane, à l'initiative de sa maire et du président de la région. Des milliers de personnes sont attendues par les organisateurs.

Les enquêteurs cherchent à savoir "pourquoi les auteurs" de l'attaque de Cambrils (Espagne) sont "montés à Paris et ce qu'ils ont fait en région parisienne", a déclaré le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, soulignant la nécessité de "coopération entre les pays européens"

Les funérailles des deux Portugaises tuées dans l'attentat de Barcelone, une femme de 74 ans et sa petite-fille de 20 ans, ont eu lieu ce mercredi près de Lisbonne.

Le président de la République Marcelo Rebelo de Sousa et le Premier ministre Antonio Costa ont assisté, sans faire de déclaration, aux cérémonies funéraires des deux victimes.

urgent

Urgent

"Personne ne peut penser à l'heure actuelle que ce voyage éclair ait été effectué pour acheter un appareil photo à la FNAC", a affirmé en conférence de presse François Molins. "Nous devons nous attacher à comprendre ce qu'ils étaient venus faire en France", a-t-il poursuivi.

urgent

Urgent

Lors d'une conférence de presse, François Molins, procureur de la République de Paris, a confirmé que deux des terroristes impliqués dans les attentats de Catalogne avaient fait "un séjour éclair" de deux jours en France. 

Pour ne pas interférer avec l'enquête de la police espagnole, François Molins a refusé de faire plus de commentaires.

Les autorités espagnoles vont augmenter la présence policière à Barcelone sur les sites touristiques comme la basilique de la Sagrada Familia, et lors d'événements sportifs et culturels, après les attentats qui ont endeuillé la ville, ont annoncé des responsables locaux.

urgent

Urgent

INFO TF1/LCI


Avant de se rendre en Espagne, les deux hommes ont dormi à l'hôtel B&B de Malakoff dans la nuit du 11 au 12 août, soit cinq jours avant l'attentat de Barcelone.

urgent

Urgent

INFO TF1/LCI


Selon nos informations, la sous-direction anti-terroriste (SDAT) a identifié deux terroristes impliqués dans les attentats présents sur le territoire français quelques jours auparavant. Leur nom : Younès Abouyaaquoub et Omar Hichamy.

En visite en France, le ministre de l'Intérieur espagnol a signé un accord avec son homologue Gérard Collomb afin que 120 gendarmes soient formés aux côtés de la police espagnole dans l'académie de Valdemoro à côté de Madrid.

Des douze membres présumés de la cellule djihadiste tenue pour responsable des attentats en Catalogne, qui ont fait 15 morts et plus de 120 blessés, huit sont morts, trois détenus et un en liberté surveillée.

urgent

Urgent

Le gouvernement s'est engagé ce mardi à soutenir dans la durée les dizaines de victimes françaises du double attentat djihadiste en Catalogne, en précisant qu'ils auraient les mêmes droits que les victimes d'attentats en France.

Quelques jours avant l'attentat de Barcelone, plusieurs membres du commando ont été repérés en France et notamment en région parisienne. Retour sur leur mystérieux itinéraire.

Barcelone : le mystérieux parcours des terroristes en FranceSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

En compagnie de son homologue espagnol, Gérard Collomb a observé une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Barcelone.

Gérard Collomb et son homologue espagnol ont observé une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat de BarceloneSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Le ministre de l'Intérieur espagnol est en déplacement en France pour rencontrer Gérard Collomb. Les deux hommes devraient parler du renforcement de la coopération entre les deux pays dans la lutte antiterroriste.

La vie reprend doucement son cours six jours après l'attentat sur les Ramblas.

MATÉRIEL ACHETÉ


On en sait un peu plus sur ce qu'ont acheté les terroristes présumés dans un grand magasin parisien. Il s'agit notamment d'un appareil photo et du matériel hifi. Les enquêteurs ne savent toujours pas ce qui a motivé leur venue dans la capitale.

À MALAKOFF


Selon nos informations, confirmant celles du Parisien, Younes Abouyaaqoub et une ou deux autres personnes auraient dormi dans un hôtel à Malakoff, en banlieue parisienne, le long du périphérique sud, la nuit du vendredi 11 au samedi 12 août.

INCARCÉRATIONS


Après la mise en examen des quatre membres présumés encore en vie de la cellule djihadiste, deux d'entre eux ont été placés en détention ce soir, et un troisième a été laissé libre sous contrôle judiciaire, indique une source judiciaire à l'AFP. Le juge a estimé que les indices contre ce troisième suspect étaient faibles, même s'il est lui aussi inculpé pour "appartenance à une organisation terroriste, assassinats terroristes, possession d'explosifs". Le magistrat s'est par ailleurs laissé trois jours pour enquêter et décider s'il libère le quatrième suspect.

AUDITION


Parmi les quatre suspects entendus aujourd'hui, deux ont "rejeté la responsabilité sur l'imam" Abdelbaki Es Satty, mort dans l'explosion accidentelle d'une maison à Alcanar, selon une source judiciaire. "Les deux autres ont dit ne rien savoir de lui".

JUSTICE


Ils viennent d'être inculpés pour assassinats terroristes

MISES EN EXAMEN


Les quatre survivants de la cellule djihadiste sont inculpés d'assassinats terroristes, indique une source judiciaire à l'AFP.

AUDITION


Driss O.,  un des suspects appréhendés au soir même de l'attentat de Barcelone et qui avait expliqué s'être fait voler ses papiers par son petit frère a modifié ses déclarations, selon El Pais. Le frère aîné d'un des terroristes présumés décédé à Cambrills aurait lui-même loué le van qui a finalement servi à commettre l'attentat des Ramblas, pensant qu'ils allaient effectuer un déménagement. 

AUDITION


L'un des quatre suspects encore en vie, Mohamed Houli Chemla, a répété devant le juge qui l'a entendu aujourd'hui, comme il l'avait déjà déclaré lors de sa garde à vue, que la cellule préparait un attentat à l'explosif de plus grande envergure que les deux attaques de Barcelone et Cambrils, indique l'AFP en citant une source policière. Ils visaient "des monuments".

ENQUETE


Les Mossos viennent de diffuser une vidéo de leur opération effectuée jeudi au domicile des terroristes présumés à Ripolls.  

#RÉVÉLATION


Selon nos informations, l'homme qui conduisait la fourgonnette meurtrière à Barcelone a passé une nuit en Ile-de-France avec deux autres comparses le week-end précédent l'attentat.

#ENQUETE


Les auditions ont débuté. Le premier à être entendu par le juge est Mohamed H., blessé lors de l'explosion de la maison d'Alcanar, considérée comme la base arrière de la cellule. 

#SOLIDARITÉ


L'Association des services funéraires de la Catalogne a offert ses services gratuitement aux familles des 15 personnes tuées dans les attentats de Catalogne jeudi dernier.

#FRANCE


On en sait plus sur l'aller-retour qu'ont effectué plusieurs membres de la cellule responsable des attentats de Catalogne. Selon nos informations, l'Audi A3 avec laquelle ils ont perprété l'attaque de Cambrills et qui a été flashée en région parisienne une semaine avant l'attaque, ne serait pas allée jusqu'en Belgique. Trois personnes, dont Younes Abouyacoub, étaient à l'intérieur. 

#JUSTICE


Un juge doit déterminer, après les avoir interrogés, quelles charges il retient contre eux pour les attentats qui ont fait 15 morts et plus de cent blessés à Barcelone et à Cambrils. Deux d'entre eux sont les frères de terroristes présumés abattus par la police.

#JUSTICE


Les survivants de la cellule djihadiste responsable des attentats de Catalogne viennent d'arriver au tribunal.

#DÉTENUS


Les quatre détenus seront mis à disposition de la Audiencia Nacional mardi à 9h.

#PRESSE


Les Mossos ont également confirmé que l'imam de Ripoll était l' une des personnes tuées dans l'explosion d'Alcanar. Trapero a ajouté que les 12 personnes formant la cellule terroriste étaient "emprisonnées ou abattues". "Pour autant, cela ne veut pas dire que l'enquête est close" a-t-il ajouté.

#RÉVÉLATIONS


Josep Lluís Trapero, le chef de la police catalane, a donné quelques précisions sur l'affrontement survenu avec le principal suspect : "Il a dit 'Dieu est grand'. Les Mossos ont vu qu'il portait une ceinture qui pouvait s'apparenter à une ceinture d'explosifs et ont fait feu sur lui." Après vérification des forces, la ceinture d'explosifs s'est avérée être factice.

#BILAN


Les Mossos ont fait un dernier bilan concernant les suspects des attentats de Barcelone et Cambrils. "Jusqu'à présent, il y a quatre détenus, huit terroristes présumés tués, en lien avec les attaques de Barcelone et Cambrils."

#POINT PRESSE


Le point-presse a commencé. Carles Puigdemont, le président de la Catalogne a salué le travail des Mossos et confirmé la mort de Younes Abou Abouyaaqoub. "Peu avant cinq heures de l'après-midi, les Mossos ont tué Younes Abouyaaqoub, le chauffeur de la camionnette de Barcelone" a-t-il précisé.

#MANIFESTATION


Des centaines de musulmans et représentants de la communauté musulmane en Espagne manifestent en ce moment sur la Plaza Catalunya pour dénoncer les attaques terroristes.

#IDENTIFICATION


Les autorités de la protection civile espagnole ont indiqué sur leur compte Twitter avoir désactivé le plan d'alerte PROCICAT, après avoir identifié toutes les victimes décédées lors des attaques de Barcelone et Cambrils.

#COMMUNICATION


Selon La Vanguardia, une conférence de presse aura lieu à 19h pour évoquer les derniers développements de l'enquête, et notamment la mort supposée du principal suspect, Younes Abouyaaqoub.

#CONFIRMATION


Le compte Twitter des Mossos a confirmé ce lundi que la personne abattue lors de l'opération de Subirats était bien Younes Abouyaaqoub, le principal suspect de l'attentat de Barcelone.

#COOPERATION 


Les Mossos font actuellement des contrôles de police : ils demandent aux personnes contrôlées ou témoins de celles-ci de ne pas révéler leurs emplacements, ni les photos de ces opérations. 

#PRISE EN CHARGE 


Selon le cabinet du Garde des Sceaux, des ressortissants français faisant partie des victimes, une cellule de crise a été mise en place à Barcelone et des professionnels de santé des cellules d’urgence médicopsychologique (CUMP) et du SAMU ainsi que des représentants des associations de victimes ont été dépêchés sur place. 


Pour permettre aux victimes d'être suivies, la déléguée interministérielle à l’aide aux victimes, Elisabeth PELSEZ, réunira demain à 15 heures, les principaux responsables de cette prise en charge, notamment les associations d’aide aux victimes et de victimes, le fonds de garantie des victimes du terrorisme et d’autres infractions (FGTI), le service de l’accès au droit et à la politique associative du ministère de la justice.

#OPERATION 


Les opérations de déminage sont en cours à Subirats.

#PRECISION 


En fin d'après-midi, les Mossos ont indiqué qu'une opération de police était en cours, du côté de Subirats. Les policiers espagnols ont indiqué qu'un homme était mort, au cours de cette opération : "il portait ce qui ressemblait à une ceinture explosive", indiquent-il. 


Si plusieurs sources indiquent que la personne abattue pourrait être le terroriste recherché, Younes Abouyaaqoub, pour l'heure, rien ne permet de l'affirmer. De même que sa possible arrestation n'a pas été confirmée. 

#ENQUETE 

#OPERATION 


Selon les Mossos, un homme a été abattu à Subirats. Il portait ce qui ressemblait à une ceinture explosive. 

#OPERATION 


Selon El Pais à propos de l'incident de Subirats : "les premières informations indiquent qu’un citoyen a prévenu la police de la présence du fugitif dans la zone de Subirats et Sant Sadurni. Une patrouille est arrivée sur zone et a tiré contre cette personne qui portait ce qui ressemblait à une ceinture d’explosifs. Aucune confirmation si elle est vivante ou morte" 


Selon l'AFP qui cite des sources policières proches de l'enquête, l'homme abattu pourrait être l'auteur de l'attentat de Barcelone. Une information à prendre 

#OPERATION 


Selon la radio espagnole Cadena Ser, la police a ouvert le feu sur un homme portant une ceinture d'explosifs à Subirats, à l'Ouest de Barcelone, indique Reuters. 


Les Mossos d'Esquadra indiquent qu'une opération de police est en cours. 

#EXPLICATIONS 


Souvent évoquée, l'idée d'un FBI européen pour lutter contre le terrorisme est pourtant impossible. Nos explications. 

#ENQUETE 


La Belgique enquête, elle aussi, sur les attentats de Catalogne : un Belge fait partie des victimes. Que ce soit en Espagne ou en Belgique, les enquêtes conjointes se concentrent sur l'imam de Ripoll, Abdelbaki Es Satty, considéré par les autorités espagnoles comme l'architecte des attentats de Barcelone et Cambrils. Disparu depuis mardi dernier, il semblerait qu'il soit mort, à Alcanar dans l'explosion de la maison mais cette information n'a toujours pas été confirmée par le major Trapero. 


Ce lundi, le porte-parole du parquet fédéral belge déclaré que ce dernier, avait séjourné en Belgique entre janvier et mars 2016. Cependant, il n'était pas connu des services de police judiciaires" et à ce stade, aucun lien ne peut être établi entre ce séjour et les attentats de Bruxelles. 


Le journal El Mundo a cité des sources antiterroristes selon lesquelles Abdelbaki Es Satty avait séjourné en prison "où il avait noué une amitié particulière avec Rachid Aglif, dit El conejo (le lapin), condamné à 18 ans" pour participation aux attentats jihadistes dans des trains de banlieue du 11 mars 2004, qui avaient fait 191 morts à Madrid. 

info-tf1

Info tf1/lci

#FUITE 


Ce que l'on sait de la voiture bélier de Cambrils : 

#HOMMAGE


Sur les Rambas, des fleurs et des bougies sont déposées, en hommage aux victimes. Des images qui ressemblent terriblement à celles de Paris et Nice. 

#HOMMAGE


Sur les Rambas, des fleurs et des bougies sont déposées, en hommage aux victimes 

#RESILIENCE 


Malgré la douleur, la vie reprend son cours, à Barcelone... 

Barcelone : la vie reprend son cours, malgré l'émotionSource : JT 13h Semaine
JT Perso

#VICTIMES 


Les quinze personnes tuées dans les attentats en Catalogne ont toutes été identifiées, a annoncé le responsable des affaires de Justice de Catalogne, Carles Mundó, lors d'une conférence de presse.


Il s'agit de six Espagnols dont une femme avec la double nationalité argentine et un enfant, de trois Italiens, un Canadien, une Belge, deux Portugaises, un(e) Américain(e), un enfant Autralo-Britannique. 

#VICTIMES 


Le point de notre envoyée spéciale sur les victimes françaises, toujours hospitalisées. 

International
12 Français sont toujours hospitalisés à Barcelone

12 Français sont toujours hospitalisés à Barcelone

AVIS DE RECHERCHE 


Voici l'avis de recherche concernant Younes Abouyaaqoub, le suspect de l'attentat de Barcelone, soupçonné d'être le conducteur du van qui a fauché les passants sur l'avenue. 


Les Mossos d'Esquadra ont émis un avis de recherche "à diffuser". 

SUSPECT


Alors la police catalane a annoncé avoir identifié le conducteur du van, sans préciser son nom, le responsable de l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn, a déclaré sur Catalunya Radio: "Tout porte à croire que Younes Abouyaaqoub était au volant de la camionnette". Ce Marocain de 22 ans, dont la photo a été diffusée, est recherché dans tout le pays et au-delà des frontières espagnoles, sans que la police puisse dire s'il est encore en vie ou pas.

RÉACTION


Pour elle "c'est entièrement la faute de l'imam".

urgent

Urgent

SUSPECT


La police catalane annonce avoir identifié le conducteur de la camionnette qui a tué 13 personnes sur la Rambla de Barcelone. Pour l’instant, elle n’ont pas communiqué le nom du terroriste. 

ENQUÊTE 


Les autorités espagnoles espèrent pouvoir fournir lundi l'identité de tous les membres de la cellule djihadiste responsable du double attentat qui a fait 14 morts à Barcelone et Cambrils. Un Marocain de 22 ans est toujours recherché, sans que la police sache s'il se trouve toujours en Espagne.

A DEMAIN


Nous fermons ce direct pour aujourd'hui. Nous le reprendrons demain matin alors que la traque continue pour retrouver un des suspects des attentats.

BARÇA


Après avoir rendu hommage aux victimes des attentats, le FC Barcelone a remporté son match contre le Betis Seville (2-0).

FLASHÉS EN FRANCE


Nous avons eu confirmation de l'information du Parisien que l'on vous donnait plus tôt : l'Audi A3 que les terroristes ont utilisé à Cambrils a été flashée la semaine précédant l'attaque en région parisienne.

PARIS


Un hommage a été rendu aux victimes des attentats en Espagne pendant la messe de dimanche soir à la cathédrale Notre-Dame de Paris, en présence de la maire de la capitale Anne Hidalgo. La messe a été également dédiée aux victimes de l'attentat de Ouagadougou et des terribles inondations de Sierra Leone.

BELGIQUE


L'imam sur lequel enquête les policiers, aurait effectué  plusieurs voyages en Europe, dont la Belgique. Plus précisément du côté de Vilvorde, au nordde Bruxelles et à 10 km de Molenbeek. Le bourgmestre de cette ville a confirmé qu'il était vraisemblablement présent de " janvier à mars l’an dernier".

TRISTESSE


Plusieurs informations contradictoires avaient circulé au sujet de ce jeune enfant, malheureusement, il fait partie des 13 victimes décédées lors de l'attentat des Ramblas à Barcelone... 

HYPOTHÈSE


Les enquêteurs se demandent si cet homme n'a pas été tué dans l'explosion d'une maison d'Alcanar survenue la veille du double attentat. 

HORS D'ETAT DE NUIRE


La cellule responsable des attentats en Espagne a été "neutralisée grâce au travail de la police" bien qu'un de ses membres soit encore en fuite, assure Joaquim Forn, le responsable des affaires intérieures en Catalogne.

ENQUETE


Interrogé sur le suspect activement recherché, M. Trapero, le chef de la police catalane répond : "Nous ne savons pas où il se trouve, nous ignorons s'il est en Espagne. Nous ne sommes pas en mesure d'affirmer qu'il était le conducteur de la camionnette qui a tué sur les Ramblas de Barcelone. Lui, comme les autres, dispose d'un casier judiciaire vierge." 

ENQUETE 


Sur les membres de cette cellule de 12 personnes, aucun n'a de casier judiciaire. L'imam, considéré comme le cerveau, avait toutefois eu des problèmes judiciaires mais pas liés à des affaires de terrorisme. Certains d'entre eux vivaient dans la maison d'Alcanar depuis six mois, selon M. Trapero, le chef de la police catalane. 

ENQUETE 


"Dans la maison d'Alcanar, on a découvert des composants pour fabriquer des explosifs selon la méthode prônée par Daech. Notre thèse, c'est que mercredi, ils préparaient des bombes pour commettre des attentats à Barcelone", explique M. Trapero. Le chef de la police catalane rapporte que 120 bouteilles de gaz ont été découvertes au cours des fouilles de la ruine. 

VIDÉ0


Le couple royal applaudi devant la Sagrada Familia.

Le couple royal applaudi à la sortie de la Sagrada FamiliaSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

SAGRADA FAMILIA


La messe en hommage aux victimes vient de s'achever. Le roi et la reine d'Espagne sont applaudis par la foule sur le chemin pour rejoindre leur voiture qui les attend devant l'église.  

SAGRADA FAMILIA


Le Pape François a fait parvenir un message de condoléances - lu par l'archevêque de Barcelone - dans lequel il exprime son "profond regret" face à "une action tellement inhumaine".

ENQUÊTE


La police catalane fait état de l'incident de Sant Just, près de Barcelone, et précise qu'il n'est pas exclu qu'il soit lié au double attentat perpétré jeudi.  


Dans cette commune catalane, un homme a été  retrouvé tué à l'arme blanche dans  une voiture peu de temps après l'attaque sur les Ramblas. Le véhicule en question, qui se trouvait dans Barcelone au moment du drame, avait pris la fuite en forçant le périmètre de sécurité et en fonçant sur un policier. 

ENQUÊTE


Les recherches continuent et se concentrent sur une personne en relation avec les attentats, confirme la police catalane.

SAGRADA FAMILIA 


La messe en l'honneur des victimes est célébrée par l'archevêque de Barcelone Joan Josep Omella accompagné de l'évêque auxiliaire Sebastià Taltavull.

SAGRADA FAMILIA 


Outre le couple royal, les personnalités sont nombreuses pour assister à cet hommage solennel. Le chef du gouvernement Mariano Rajoy,  le président du gouvernment de Catalogne Carles Puigdemont, la maire de Barcelone Ada colau sont présents.

HOMMAGE AUX VICTIMES

SAGRADA FAMILIA


La cérémonie débute en l'honneur des 14 morts et des plus de 120 blessés dans le double attentat de Barcelone.

SAGRADA FAMILIA


Le roi Felipe d'Espagne vient d'arriver, en compagnie de son épouse Letizia. 

SAGRADA FAMILIA

HOMMAGE


L'église emblématique de Barcelone était la cible numéro 1 des terroristes avant que l'explosion involontaire d'Alcanar leur fasse changer leur plan.

MESSE 


Une messe solennelle se tiendra à 10h dans la basilique de la Sagrada Familia, à Barcelone. Au troisième jour de deuil, la ville tente en effet de revenir à la normale. 


Dans la soirée,  un match du championnat de football espagnol aura lieu à Camp Nou, entre le Betis Séville et le FC Barcelone.

RÉCAP 3 


Bilan de 14 morts : l'attaque à la voiture bélier perpétrée jeudi sur les Ramblas de Barcelone a fait 13 morts et de plus de 120 blessés. Quelques heures après, celui de Cambrils a fait un mort et six blessés. 

RÉCAP 2


Cellule démantelée : le groupe des douze terroristes identifiés est composé de quatre suspects en garde à vue, cinq autres abattus à Cambrils et trois autres identifiés, dont deux pourraient avoir péri dans l'explosion d'Alcanar et le troisième homme, un Marocain de 22 ans en fuite, qui reste activement recherché par la police.

RÉCAP 1


Imam recherché : l'enquête se concentre désormais sur un imam de Ripoll, une petite localité de Catalogne dont sont originaires plusieurs djihadistes impliqués dans les attentats de Barcelone et Cambrils.

BONJOUR


Nous reprenons ce direct alors que, au troisième jour de deuil national, l'homme qui a conduit la fourgonnette est toujours recherché par la police espagnole.

A DEMAIN


Nous fermons ce direct pour ce soir alors que le "grand dispositif policier" est toujours en cours. Rendez-vous demain matin pour plus d'informations.

RECHERCHE


La police catalane est en train de réaliser une vaste opération sur l'ensemble de son territoire. Certaines routes sont bloquées et les véhicules contrôlés.

VICTIMES


Les identités et les histoires des victimes se dévoilent petit à petit...

HOMMAGE 


Sous les "Vive l'Espagne, visca Barcelone*", le roi et la reine se sont rendus sur La Rambla, là même où s'est déroulé l'attentat de Barcelone, jeudi, pour rendre hommage aux victimes. 


* "Vive Barcelone" en catalan

APPEL À TÉMOINS

ENQUÊTE #2


Interrogé par LCI, Ali Yassin, le président de la communauté musulmane et de la mosquée de Ripoll nous indique que cet imam est resté dans ce lieu de culte "pendant un an, un an et demi", "c'était quelqu'un de normal, qui n'a jamais rien dit d'étrange". L'imam en question serait venu à la mosquée de Ripoll pour la dernière fois il y a deux mois. 

ENQUÊTE #1


La police catalane enquête sur un imam passé par la mosquée de Ripoll. Elle soupçonne cet homme d'être le cerveau de la cellule qui a frappé la Catalogne jeudi. 

VICTIMES


Une 9e personne décédée a été tuée : il s'agit d'un ressortissant américain. Un Italien, deux Portugais et 4 Espagnols ont perdu la vie après qu'un van a foncé sur les Ramblas. Une Espagnole a également été mortellement touchée à Cambrils. 

SOLIDARITÉ


Près d'une centaine de musulmans qui vivent en Catalogne se sont rassemblés près de la fontaine de Canaletas pour montrer leur rejet du terrorisme, rapporte El Mundo

info-tf1

Info tf1/lci

KANGOO


Le Kangoo blanc, dont la signalisation avait été donnée aux autorités françaises, a été retrouvé près de Barcelone, selon nos informations. Il avait été loué par un des suspects des attentats.

IDENTIFICATION


Les autorités catalanes précisent qu'elles ne sont pas à la recherche d'un enfant qui aurait disparu pendant l'attentat de Barcelone, les victimes étant localisées. Le grand-père d'un petit Australien de sept ans - qui aurait pu être sur place avec sa mère au moment de l'attaque - avait lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux pour retrouver son petit-fils. 

BILAN


Ce samedi, seize Français blessés ont pu quitter les hôpitaux après avoir reçu les soins appropriés. Parmi nos 14 compatriotes toujours hospitalisés dans la région de Barcelone, cinq se trouvent dans un état grave, fait savoir le Quai  d'Orsay dans un communiqué. 

 VICTIMES


Les Mossos ont annoncé que l'attentat de Barcelone a fait une seconde victime portugaise, une femme de 20 ans. 


Cette attaque et celle de Cambrils ont fait au moins 14 morts et plus de 100 blessés, de 35 nationalités.

ENQUÊTE


Neuf perquisitions ont été menées en un peu plus de 24 heures pour faire avancer l'enqûete, précise la police catalane.

ENQUÊTE


L'homme recherché pourrait être celui qui a conduit la fourgonnette à Barcelone, même si cela n'est encore pour l'heure qu'une hypothèse, précise la police catalane. 

GOUVERNEMENT


La cellule comptant une douzaine de djihadises est désormais "démantelée, compte tenu des personnes qui sont mortes, de celles qui sont détenues et des identifications qui sont en cours mais que nous ne pouvons pas préciser", selon Juan Ignacio Zoido, le ministre espagnol de l'Intérieur. 


Le groupe était composé de quatre suspects toujours en garde à vue, cinq autres abattus à Cambrils et trois autres identifiés, dont deux pourraient avoir péri dans l'explosion d'Alcanar et le troisième homme, en fuite, qui reste cependant activement recherché par la police.

GOUVERNEMENT


"Nous ne sommes pas passés au niveau 5 (le niveau maximum) car nous ne nous trouvons pas dans une situation d'attentat imminent", précise Juan Ignacio Zoido, le ministre de l'Intérieur.  

urgent

Urgent

REVENDICATION 


Le groupe Etat islamique revendique l'attaque de Cambrils en Espagne, selon Amaq, l'agence de propagande du groupe terroriste. Cet attentat, survenu dans la nuit de jeudi à vendredi à un peu plus de 100 km de Barcelone après celui des Ramblas, avait fait un mort et six blessés. Les cinq terroristes ont été abattus par les Mossos d'Esquadra

GOUVERNEMENT


Juan Ignacio Zoido, le ministre de l'Intérieur : "Nous allons renforcer la sécurité policière dans les lieux avec une grande affluence, en particulier dans les zones touristiques, nous allons intensifier la prévention des attentats, et troisièmement, nous prévoyons le renforcement du dispositif de réactions à un attentat et enfin nous souhaitons renforcer la coopération avec les polices locales afin de protéger le mieux possible chaque endroit en Espagne."

GOUVERNEMENT


Juan Ignacio Zoido, le ministre de l'Intérieur : "après une réunion d'experts, nous avons décidé de maintenir le risque terroriste à un niveau de 4 (élevé) sur une échelle de 5". 

GOUVERNEMENT


Juan Ignacio Zoido, le ministre de l'Intérieur : "J'appelle tous les gouvernements européens pour créer une charte européenne d'aide aux victimes du terrorisme particulièrement utile puisque nous avons des victimes de nombreuses nationalités." 

LE POINT


Le ministre de l'Intérieur espagnol tient actuellement une conférence de presse, que vous pouvez suivre en direct sur notre antenne (chaîne 26 de la TNT)

CIBLE


Le groupe terroriste visait en priorité la Sagrada Familia, la cathédrale emblématique de Barcelone, selon le journal El Espanol. Les djihadistes auraient initialement planifié trois explosions avant de changer leurs plans après la déflagration survenue (vraisemblablement involontairement) la veille du double attentat de Barcelone et Cambrils. 

DEUIL


Un registre de condoléances a été mis à disposition à la mairie de Barcelone pour que les citoyens puissent exprimer leur douleur.

DÉTONATIONS 


Les autorités préviennent qu'elles vont procéder à des explosions contrôlées à Alcanar, où une maison a explosé à la veille des attentats de Barcelone et Cambrils.

ENQUÊTE


Selon une journaliste de El Pais, des perquisitions ont été menées ce matin chez un imam de Ripoll. Les enquêteurs cherchent son ADN pour savoir s'il est mort dans l'explosion à Alcanar, où  une douzaine de bouteilles de gaz ont été retrouvées.

MENACE 


Face aux attentats qui menacent l'Europe, les grandes villes cherchent à coopérer.

Attentats en Europe : Les villes touristiques sont des cibles privilégiéesSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

EUROPE


Paris, Londres, Berlin, Stockholm, Nice... et maintenant Barcelone, 2397 personnes ont trouvé la mort dans des attentats en Europe  depuis 2001.

SÉCURITÉ


En France, le minitre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a renforcé juste après l'attentat de Barcelone jeudi, les contrôles aux frontières sur les axes routiers qui relient le pays à l'Espagne, dans les transports ferroviaires et sur certains vols.

BILAN


Parmi les ressortissants de 35 nationalités touchés, on débombre 28 Français blessés dont  4 enfants.

VIDÉO


Le récit des évènements qui ont endeuillé la Catalogne 

Attentat de Barcelone : retour sur une soirée d’horreurSource : JT 20h WE
Cette vidéo n'est plus disponible

ENQUÊTE


Selon El Pais,  l'homme de 22 ans toujours recherché est le principal suspect. Le quotidien espagnol évoque la piste qu'il aurait été au volant  de la fourgonette qui a foncé sur la foule à Barcelone.

ÉMOTION


C'est le monde entier qui a été fauché sur les trottoirs catalans.

BILAN


Les victimes sont de nationalité allemande, algérienne, argentine, australienne, autrichienne, belge, marocaine, canadienne, chinoise, colombienne, cubaine, équatorienne, égyptienne, espagnole, américaine, philippine, française, britannique, grecque, néerlandaise, taïwanaise, hondurienne, roumaine, hongroise, irlandaise, italienne, koweïtienne, macédonienne, mauritanienne, pakistanaise, péruvienne, dominicaine, turque et vénézuélienne, selon un bilan "provisoire" de la protection civile catalane.

BILAN


Selon le dernier décompte des autorités espagnoles, les victimes des attentats perpétrés jeudi et vendredi en Catalogne sont d'au moins 35 nationalités : treize personnes ont été tuées dans l'attaque à Barcelone et une quatorzième a succombé à ses blessures dans l'attentat de Cambrils, et les deux attaques ont fait plus de 100 blessés.

ENQUÊTE


Voici un point sur les derniers éléments. 

International
Attentats en Catalogne : ce que l'on sait des suspects

Attentats en Catalogne : ce que l'on sait des suspects

ENQUÊTE


Ce samedi, c'est toujours l'identification et la traque de la douzaine de membres de cette cellule djihadiste qui occupent les autorités. A l'heure actuelle, quatre suspects ont été arrêtés, "cinq terroristes présumés" ont été abattus par la police alors qu'une personne est encore recherchée. Un jeune homme de 22 ans. Quant au conducteur du van meurtrier de Barcelone, certains médias affirment qu'il se trouve parmi les assaillants abattus à Cambrils, même cette information n'a pas été confirmée par les autorités.

BONJOUR


Bienvenu sur ce live qui depuis les tragiques événements survenus jeudi en Barcelone tente de vous les derniers éléments sur ces nouveaux attentats qui ont endeuillé l'Espagne et toute l'Europe.

À DEMAIN


Nous fermons ce direct pour ce soir. Nous le reprendrons demain matin dès 6 heures. Bonne nuit.

VICTIMES


Un Canadien est mort et quatre autres ont été blessés dans l'attentat de Barcelone, a annoncé le Premier ministre du Canada Justin Trudeau. "Nous nous joignons à l'Espagne et aux pays du monde entier pour pleurer la mort insensée de tant de personnes innocentes" et "devons rester inébranlables face à la propagation de la haine et de l'intolérance sous toutes leurs formes", a-t-il ajouté.

CONDUCTEUR NON IDENTIFIÉ


Alors que de nombreux médias espagnols et anglo-saxons ont affirmé que l'un des Marocains tués à Cambrils était le chauffeur du van à Barcelone, la police a nié et expliqué ne toujours pas avoir identifié ce conducteur.

ENQUÊTE


Les Mossos, les policiers catalans, annoncent avoir identifié les cinq terroristes présumés abattus hier soir à Cambrils. A ce stade de l'enquête, il y a quatre personnes arrêtées.

 Trois autres personnes ont été identifiées.

RÉACTION


Le père d'un des suspects marocains tués lors de l'attentat de Cambrils a affirmé à l'AFP avoir appris la mort de son fils par la police et se dit "sous le choc". Un autre de ses fils figure parmi les suspects arrêtés. Le père dit espérer que ce dernier soit innocenté.

ENQUÊTE


Les corps de trois jeunes Marocains, abattus par la police après une attaque terroriste dans la nuit de jeudi à vendredi à Cambrils dans le nord-est de l'Espagne, ont été formellement identifiés. Il s'agit de trois des quatre suspects recherchés par la police. En revanche, un quatrième suspect, âgé de 22 ans, est toujours recherché.

HOMMAGE


La première rencontre de Liga entre Leganés et Alavés ce vendredi après-midi de ce vendredi a débuté avec une minute de silence en hommage aux victimes des attaques de Barcelone et de Cambrils.

ANNONCE


La police a annoncé ce vendredi que les corps de trois Marocains auteurs présumés des attentats avaient été formellement identifiés.

ENQUÊTE


Selon El Pais, trois des quatre suspects recherchés feraient partie des cinq assaillants abattus à Cambrils cette nuit.

ON FAIT LE POINT

International
Attentats en Catalogne : ce que l'on sait des suspects

Attentats en Catalogne : ce que l'on sait des suspects

ALCANAR


Les autorités confirment sur Twitter que des restes biologiques ont été retrouvés dans la maison d'Alcanar, où il y a eu l'explosion. Ils sont en cours d'analyse.

UN KANGOO RECHERCHÉ ?


Selon Le Parisien, les autorités espagnoles auraient averti la police française que des suspects recherchés auraient pu franchir la frontière à bord d'un kangoo blanc. Cette information n'a pas encore été confirmée, d'autant qu'il se pourrait que ces suspects figurent parmi les assaillants tués à Cambrils.

urgent

Urgent

ENQUÊTE


Selon plusieurs médias qui citent des sources policières, le conducteur de la fourgonnette de Barcelone ferait partie des cinq "terroristes présumés" tués dans l'attaque de Cambrils cette nuit.

MACABRE DÉCOUVERTE


D'après la radio Cadena Ser, un autre corps a été découvert dans les décombres de la maison d'Alcanar. Ce qui porte à deux le nombre de morts dans l'explosion de mercredi soir.

LE POINT A 18H


-Le bilan : il a été revu à la hausse ce vendredi avec la décès d'une femme blessée à Cambrils. Au total, , ce sont 14 personnes qui ont trouvé la mort dans ces deux attaques. 128 personnes ont été blessées, 65 se trouvaient toujours à l'hôpital. Le Quai d'Orsay a dénombré 28 blessés français. 8 sont dans un état grave, dont 4 enfants.


-L'enquête : la police a confirmé que les deux attaques de Barcelone et Cambrils étaient liées et qu'elles avaient été préparées dans l'appartement d'Alacanar, celui qui a explosé mercredi soir. Cette explosion aurait précipité les faitss et éviter "une attaque de plus grande envergure".


-Les suspects : quatre personnes sont en garde à vue, quatre autres -âgés de 17 à 24 ans - sont activement recherchées. Cinq terroristes présumés ont été tués cette nuit à Cambrils.

RECHERCHÉS


La police est en recherche active de quatre jeunes hommes, âgés de 17 à 24 ans, pour leur implication dans les attentats en Catalogne, rapportent El Pais et El Mundo qui citent tous deux une note de police interne. Tous sont domicilés à Ripoll, au nord de Barcelone.

VIDÉOSURVEILLANCE


El Pais s'est procuré les premières images du passage de la fourgonnette sur la Rambla à Barcelone. Tournées depuis le musée de l'érotisme, elles permettent de se rendre compte notamment de sa vitesse.

urgent

Urgent

BILAN


Jean-Yves Le Drian, depuis Barcelone, annonce un nouveau bilan de 28 Français blessés, 18 hospitalisés, 8 dans un état grave dont 4 enfants.

GUARDIOLA "EVIDEMMENT AFFECTÉ"


Légende du Barça, Pep Guardiola ne pouvait que réagir à l'attaque terroriste qui a frappé sa ville. "Je suis certain que le ville et le pays vont faire face et avancer. J'aimerais juste que cela n'arrive plus, à Barcelone ou ailleurs dans le monde", a déclaré l'entraîneur de Manchester City. "La Rambla est un endroit spécial dans l'histoire de Barcelone", a-t-il poursuivi, ajoutant que "ses pensées vont à ceux qui sont morts dans des conditions difficiles".

SUR PLACE


D'après les médias espagnols, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian doit rendre visite aux blessés français à l'hôpital Vall'Ebron à 18h30.

#RECAP


Avec les rumeurs et les informations qui affluent de toutes parts, difficile de faire le tri. Voici un récap' des faits et les zones d'ombre de l'enquête. 

#RETOUR


La ville de Barcelone est en deuil et certains touristes préfèrent écourter leurs vacances. 

International
Barcelone : des touristes écourtent leurs vacances

Barcelone : des touristes écourtent leurs vacances

#HOMMAGE 

#QUESTION 


La création d'un FBI Européen est régulièrement relancé. Pour quelles raisons ? Nos réponses. 

HOMMAGE


Les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont observé une minute de silence au début d'une réunion publique sur la situation au Yémen.

NOUVEAU BILAN


La Protection civile de Catalogne fait un nouveau point : à cette heure, les attaques ont causé la mort de 14 personnes. 126 ont été blessées, 120 à Barcelone et 6 à Cambrils. 65 personnes sont toujours hospitalisées (61 à Barcelone, 4 à Tarragone).


A Barcelone, 17 victimes sont dans un état critique, 25 dans un état grave. Trois se trouvent dans un état grave à Tarragone.

UN AMÉRICAIN PARMI LES VICTIMES


Le Secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson vient d'annoncer la mort d'un ressortissant américain lors de l'attaque de Barcelone. La nouvelle est rapportée par un journaliste de CNN.

SOLIDARITÉ


Dans les hopitaux de Barcelone, ce sont des blessés originaires du monde entier qui sont soignés. Traduction pour les non-hispanophones, psychologues volontaires ou encore don du sang, les Barcelonais se mobilisent.

La solidarité dans les hôpitaux barcelonaisSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

BILAN


Un enfant de trois ans et son grand-oncle, originaire de Grenade, figurent parmi les victimes, rapporte El Pais.

HÉROS


Le responsable des Mossos a également confirmé que quatre des cinq terroristes abattus cette nuit avait été tués par le même policier. "Tuer quatre personnes, même quand vous êtes un professionnel, c'est difficile à digérer", a-t-il déclaré.

ORIGINES


La police a également affirmé, lors d'une conférence de presse, que les attentats ont été préparés dans l'appartement d'Alcanar où une explosion s'est produite mercredi soir. Cette explosion a précipité les choses, permettant d'éviter "un attentat de plus grande ampleur".

ENQUÊTE


"Aucune des quatre personnes actuellement en garde à vue pour les attaques de Cambrils et Barcelone n'avaient d'antécédents terroristes", annonce la police, ajoutant que les terroristes présumés préparaient "une attaque de plus grande envergure". Les personnes interpellées sont âgées de 21, 27, 28 et 34 ans.

#VICTIMES 


Voici ce que l'on sait des victimes des attentats de Catalogne. 


- En ce qui concerne les blessés : 


France : 26 Français ont été blessés, dont au moins onze gravement, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb a évoqué de son côté "des chiffres un peu plus importants sur le nombre de blessés graves, peut-être autour de 17".


Allemagne : au moins "13 ressortissants allemands ont été blessés" lors de l'attentat de Barcelone, "certains gravement et si gravement qu’ils se battent pour leur vie", a déclaré le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères Martin Schäfer.


Grèce : Le consulat honoraire grec à Barcelone a annoncé qu'une mère de famille de nationalité allemande a été hospitalisée dans un état grave. Ses deux enfants de nationalité gréco-allemande ont été blessés plus légèrement, selon la même source. 


Grande Bretagne / Irlande : "Quelques" Britanniques ont été blessés dans les attaques, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale. Côté Irlandais,  une famille de quatre personnes - un couple et ses deux enfants - ont été touchés par l'attentat. Le père, blessé au genou, et son fils - âgé de cinq ans et qui souffre d'une fracture à la jambe - sont toujours à l'hôpital, a indiqué le ministère irlandais des Affaires étrangères.


Pays Bas/Russie  :  Trois Néerlandais ont été blessés, mais sont hors de danger. Une femme russe a été "blessée légèrement", a indiqué dans un communiqué l'agence russe pour le Tourisme (Rostourisme).

#VICTIMES 


Voici ce que l'on sait des victimes des attentats de Catalogne. 


- Les victimes sont de 34 nationalités différentes, selon un bilan "provisoire" de la protection civile catalane.


- Pour l'heure, seulement quatre morts ont été officiellement identifiées. 


Italie : deux Italiens ont été tués et trois blessés, selon le ministère italien des Affaires étrangères. 


Belgique :  une femme de nationalité belge et originaire de Tongres (est, partie néerlandophone) a été tuée. Elle était en vacances à Barcelone avec sa famille. Le Ministre des affaires étrangères belge confirmait cette information dès hier. 


Portugal : une femme figure parmi les tués, a indiqué une porte-parole du secrétariat d'Etat portugais.

info-tf1

Info tf1/lci

#INFORMATIONS

#FRONTIERES 


Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur annonce à l'instant sur France Info que les contrôles aux frontières sont renforcés avec les services espagnols. 

#QUESTION


Pourquoi l'Espagne est-elle une cible de l'E.I ? Nos réponses... 

POLEMIQUE

Les médias espagnols s'interrogent sur l'absence de sécurisation des Ramblas

ALLEMAGNE

Une minute de silence sera observée dans les stades du championnat d'Allemagne ce week-end en mémoire des victimes des attentats de Barcelone et Cambrils. Les joueurs porteront en outre des brassards de deuil. Le football allemand, indique la Ligue, "veut ainsi témoigner de sa solidarité avec le peuple espagnol et en particulier avec les 15 joueurs espagnols qui évoluent actuellement en première et deuxième division allemande".

BILAN

Le bilan des victimes des attentats de Catalogne atteint 14 morts et 130 blessés, ont annoncé vendredi les services de secours. Le pronostic vital est engagé pour 17 d'entre elles et 30 se trouvent dans un état grave. 

ENQUETE

Selon nos informations, les enquêteurs s'intéressent à deux autres fourgonnettes pouvant être liées aux attentats de Catalogne. La première a été découverte à 60km au nord de Barcelone, à Vic, avec un papier d'identité à l'intérieur. La deuxième a été identifiée mais n'a pas encore été découverte. Son signalement a été communiqué à tous les pays européens, en particulier à la France.

INTERPELLATION

Selon la police catalane, une quatrième personne a été interpellée dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Catalogne

La Protection civile espagnole a publié la liste des 34 différentes nationalités des victimes des attentats de Catalogne :


Allemagne, Algérie, Argentine, Australie, Autriche, Belgique, Maroc, Canada, Chine, Colombie, Roumanie, Venezuela, Cuba, Equateur, Egypte, Espagne, Etats-Unis, Philippines, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hollande, Taiwan, Honduras, Hongrie, Irlande, Italie, Koweït, Macédoine, Mauritanie, Pakistan, Pérou, République dominicaine, Turquie

EN NOMBRE


Quelque 100.000 personnes ont participé à la minute de silence sur la place de la Catalogne et dans les rues alentours, selon la mairie de Barcelone, citée par El Periodico.

BILAN


Les personnes tuées et blessées sont de 34 nationalités différentes, annonce la Protection civile espagnole.

FOCUS 


LCI vous en dit plus sur ces policiers régionaux catalans qui ont été les premiers mobilisés lors des attaques de jeudi.

FRANÇAIS BLESSÉS


Le Premier ministre Edouard Philippe précise que 21 Français ont été blessés à Barcelone et 5 à Cambrils, nous rapporte l'un de nos journalistes politiques. Emmanuel Macron s'est de son côté entretenu au téléphone avec le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. Le président "a témoigné de la solidarité de la France" qui est "prête à lui apporter toute l'aide nécessaire pour y faire face", peut-on lire dans un communiqué de l'Elysée. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, est attendu à Barcelone "à la mi-journée".

urgent

Urgent

LE BILAN S'ALOURDIT


Une femme blessée à Cambrils a succombé à ses blessures, annonce la Protectio civile de Catalogne, portant le bilan des attaques à 14 morts.

SOLIDARITÉ NATIONALE


Hommage également des Madrilènes, réunis à la Puerta del Sol.

INCERTITUDES


Beaucoup de questions restent encore sans réponses au lendemain des deux attaques qui ont frappé l'Est de l'Espagne. Nous faisons le point.

ENQUÊTE EN FRANCE


Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête en France après les attentats en Espagne pour "tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste". Une procédure habituelle quand des Français sont victimes d'actes terroristes à l'étranger. Selon un dernier bilan communiqué par les autorités, 26 français ont été blessés, dont 17 grièvement.

MINUTE DE SILENCE

Une minute de silence, suivie de longs applaudissements, a été observée sur la place de la Catalogne en hommage aux victimes de l'attentat perpétré jeudi à Barcelone. Le chef du gouvernement Mariano Rajoy et le Roi Felipe étaient notamment présents. On pouvait ensuite entendre la foule scander "No tinc por", comprendre "je n'ai pas peur".

EXPLOSION A ALCANAR

Selon Europa Press, qui cite des sources hospitalières, l'homme gravement blessé dans l'explosion qui s'est produite mercredi soir à Alcanar est hors de danger

HOMMAGE

Le maire de Barcelone Ada Colau s'est rendu sur Les Ramblas à Barcelone ce vendredi, là où des fleurs et des bougies ont été disposées, afin de rendre hommage aux victimes de l'attentat qui a fait au moins 13 morts et plus de 100 blessés

VICTIMES

Le roi Felipe et la reine Letizia se rendront samedi au chevet des victimes dans les différents hôpitaux de Barcelone. Le roi sera également présent place de Catalogne pour la minute de silence à 12h ce vendredi.

APPEL A TEMOINS

Un appel à témoins a été lancé sur Facebook afin de retrouver un enfant de sept ans, porté disparu depuis jeudi soir

24 NATIONALITES

Qui sont les victimes de l'attentat de Barcelone ?

REACTION

Emmanuel Macron a réagi ce vendredi matin sur Twitter au bilan de 26 blessés français dans l'attentat de Barcelone, exprimant son "plein soutien aux victimes, à leurs familles et à leur proches". "La France paie un lourd tribut dans cette terrible attaque", a-t-il ajouté.

HORREUR

L'entreprise Tom's Hardware a annoncé vendredi sur son site internet la mort de l'un de ses employés italiens, Bruno Gulotta, 35 ans, l'une des 13 victimes de l'attentat de Barcelone, où il était en vacances avec sa famille.  Sa compagne Martina a raconté à ses collègues comment Bruno avait été heurté de plein fouet alors qu'il tenait par la main leur fils Alexandre, 5 ans. Elle, portait leur fille Aria, 1 an, dans un porte-bébé contre elle. Elle a réussi à tirer l'aîné pour le sauver, précisent des médias italiens.

DEMENTI

Les services d'urgence de la Catalogne ont démenti les rumeurs selon lesquelles plusieurs blessés de l'attentat de Barcelone seraient morts à l'hôpital Joan XXII

PRIERE

La messe de dimanche soir en la cathédrale Notre-Dame de Paris sera dédiée aux victimes de l'attentat de Barcelone. "Après l'horrible attentat de Barcelone, je tiens à vous assurer de ma prière pour les victimes et pour la communauté catholique de Barcelone et les catalans et toute l'Espagne", a annoncé le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris.

FAKE NEWS

Il a prôné l'utilisation de méthodes expéditives pour lutter contre le terrorisme... en se basant sur une légende urbaine

VICTIMES

La députée de Barcelone Dolors Montserrat et le président de la Généralité de Catalogne Carles Puigdemont se sont rendus au chevet des blessés

ENTRETIENS

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy s'est entretenu par téléphone avec le Président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel dans la matinée

EN FUITE

Toujours selon El Pais, la police est à la recherche du conducteur présumé de la fourgonnette, présenté comme le frère d’une des personnes interpellées

RESEAU

Selon le journal espagnol El Pais, les auteurs des attentats de Catalogne font partie d'une cellule jihadiste composée de douze personnes. Cinq seraient morts, trois en garde à vue et les quatre autres seraient "dans la nature", y compris le conducteur de la fourgonnette.

EMOTION

L'équipe du FC Barcelone a observé une minute de silence ce vendredi matin en hommage aux victimes des attentats de Catalogne

HOMMAGE

Des dizaines d'anonymes affluent sur Les Ramblas ce vendredi maton pour déposer des fleurs et des bougies en hommage aux victimes de l'attentat qui a fait 13 morts et plus de 100 blessés jeudi

BARCELONE

Comme le montrent plusieurs vidéos publiées sur Twitter, l'avenue de Las Ramblas a rouvert aux piétons dans la matinée de vendredi et de nombreux internautes évoquent un "retour progressif à la normale"

ATTENTATS 

Revue de presse entre émotion, colère et recueillement

"ON A LES JAMBES QUI FLAGELLENT"

De nouveau témoins racontent des scènes de chaos et de panique

urgent

Urgent

EXPLOSIFS

Les auteurs présumés de l'attentat de Cambrils portaient de fausses ceintures explosives, a annoncé vendredi le chef du gouvernement régional catalan, Carles Puigdemont.  Les autorités avaient dans un premier temps affirmé avoir déjoué un attentat à la bombe.

En fin d'après-midi, jeudi 17 août, une fourgonnette a percuté la foule, sur les Ramblas, un quartier ultra fréquenté de Barcelone. Au moins 13 personnes sont mortes et 100 autres blessées. Les autorités ont rapidement qualifié cet acte comme une attaque terroriste. Daech a ensuite revendiqué l'attentat.

Quelques heures plus tard, vers 02h00 du matin locales vendredi, une nouvelle attaque sur le même mode opératoire a été déjouée par la police catalane à Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, avec la mort de cinq passagers du véhicule. Six civils ont été blessés par le véhicule. Parmi eux, une femme a ensuite succombé à ses blessures. Un policier a été légèrement blessé. 

Lire aussi

Lundi, après quatre jours de chasse à l'homme, la police espagnole a abattu près de Barcelone Younès Abouyaaqoub, l'auteur présumé de attentat sur les Ramblas. Elle a ensuite annoncé que l'imam Abdelbaki Es Satty, soupçonné d'être au centre de la cellule djihadiste responsable de ces attaques, est bien mort dans l'explosion survenue jeudi matin dans une maison d'Alcanar. 

Le bilan des attaques est par ailleurs passé à 15 morts après la confirmation qu'un homme qui avait croisé jeudi la route de Younès Abouyaaqoub a été tué par ce dernier.

Si notre direct ne s'affiche pas, cliquez ici.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info