EN DIRECT - Retrait de Trump de l'accord de Paris : Nicolas Hulot a un "sentiment de honte"

La rédaction de LCI
Publié le 2 juin 2017 à 20h38
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

CLIMAT - Le président Donald Trump a annoncé jeudi une sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Une décision qui a alarmé les dirigeants du monde entier. A Paris, tandis que l'Hôtel de Ville était symboliquement éclairé en vert, Emmanuel Macron a prévenu l'hôte de la Maison Blanche : "Nous ne renégocierons pas un accord moins ambitieux".

#ECO-MACRON ?


Certains responsables écologistes sont partagés entre l'approbation du discours de Macron et le flou dans ses actes

#BLOOMBERG

L'ex-maire de New York Michael Bloomberg a assuré lors d'une déclaration à l'Elysée, aux côtés d'Emmanuel Macron et Anne Hidalgo, que les villes, les Etats fédérés, les entreprises et les citoyens américains "satisferont" les engagements des Etats-Unis sur le climat, en dépit du renoncement de Washington.

#HULOT


Le ministre de la Transition écologique était ce soir sur le plateau du 20H de TF1.  Malgré un "sentiment de honte" celui-ci ne veut pas pour autant se montrer défaitiste après le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris : "C'est d'une violence extrême, mais une fois qu'on a dit ça, ne tombons pas dans le défaitisme. Peut-être cela va-t-il ressouder une belle humanité. L'accord n'est pas mort".

Nicolas Hulot s'exprime sur le retrait des Etat-UnisSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#POPULARITÉ


Avec son message "Make our planet great again" (comprenez "rendre sa grandeur à notre planète") Emmanuel macron bat le record du tweet français le plus partagé auparavant détenu par Cyril Hanouna. La formule lancée hier par le président français a déjà été partagée plus de 175.000 fois.

# COUP DE SANG


 L'ancien acteur rappelle notamment que "200.000 personnes meurent chaque année aux Etats-Unis à cause de la pollution de l'air"

#PROTECTIONNISME


Bruxelles et Pékin ne sont pas parvenues aujourd'hui à publier une déclaration commune sur le climat en raison d'un différend commercial. La Chine déplore que l'Europe (et les Etats-Unis) lui applique des règles sévères en matière de droit de douanes sur ses exportations. 

# LUEUR D'ESPOIR


Washington va continuer à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, assure Rex Tillerson, le ministre des Affaires étrangères de Donald Trump, tout en estimant que "les Etats-Unis ont un bilan fantastique en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre" 

#COMPENSATION


L'Union européenne et la Chine vont "accroître leur coopération sur le changement climatique", annonce le président du Conseil européen Donald Tusk

#OOPS


Lors de son discours, Donald Trump a cité une étude du MIT pour justifier son choix de retirer les États-Unis de l'accord de Paris... sans clairement la comprendre.

#RÉSISTANCE


Pour signifier leur opposition à la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord de Paris sur le climat, de nombreuses villes américaines ont éclairé leurs monuments en vert. 

#ACCORDDEPARIS


L'Inde se dit pour le respect de l'accord de Paris (ministre de l'Environnement)

#ACCORDDEPARIS


Vladimir Poutine appelle à un "travail en commun" avec Donald Trump. Le président russe se refuse à "condamner" Trump pour sa décision.

COP21


En décembre 2015, l’accord de Paris était une promesse. Le monde entier s’engageait alors à moins polluer. 195 pays se sont alors entendus pour que la température de la planète n’augmente pas de plus de 2°C avant la fin du XXIe siècle.

#LEONARDODICAPRIO 

#REACTION 


Anne Hidalgo, la maire de Paris, a évidemment condamné la décision de Donald Trump de sortir de l'accord de Paris. 


"Il (le président américain) n'aime pas Paris. Ce doit être la seule personne sur la planète qui n'aime pas Paris", a indiqué la maire de la capitale lors d'une conférence de presse pour "réaffirmer la détermination des villes du monde" à appliquer l'accord climat", a déclaré Anne Hidalgo. 

#FABIUS

#ROYAL


Invitée de LCI vendredi, Ségolène Royal, présidente de la Cop21, estime que la décision de Donald Trump est un "coup de bluff" car "on ne peut pas sortir unilatéralement de l'accord de Paris".

#TRUMP


Lors de son discours, Donald Trump s'est appuyé sur une étude du MIT pour critiquer l'accord de Paris. Le problème ? Il a mal interprété les résultats de l'étude, selon les rechercheurs l'ayant rédigé.

#MÉLENCHON


Jean-Luc Mélenchon, candidat aux élections législatives dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, a déclaré à propos de la sortie des États-Unis que "Monsieur Trump a ruiné l'accord de Paris (...) C'est une faute majeure contre la civilisation humaine".


Le leader de la France Insoumise propose "la création d'une coalition active pour l'application des accords de la Cop 21".

#ÉTATSUNIS


Qui sont les pays à ne pas être dans l'accord de Paris à part les États-Unis ? Un indice ? Ils ne sont vraiment pas nombreux.

#MERKEL


Angela Merkel s'est dite vendredi "plus déterminée que jamais" à agir pour le climat, après la décision de Donald Trump de sortir son pays de l'accord de Paris.


"Cette décision ne peut et ne va pas arrêter ceux d'entre nous qui estimons avoir le devoir de protéger la planète"

#TROLLINGPRÉSIDENTIEL


Après la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris, le président français a appelé, en anglais, les Américains à "rendre sa grandeur à notre planète". Cette paraphrase du célèbre slogan du milliardaire new-yorkais ("Make America great again") a rapidement été partagée des dizaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux.

#ROYAL


Ségolène Royal salue le "Make Our Planet Great Again" d'Emmanuel Macron, "c'était une bonne référence"

Ségolène Royal salue le "Make Our Planet Great Again" d'Emmanuel Macron, "c'était une bonne référence"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#EELV


Le député écologiste européen Yannick Jadot a estimé que l'Europe devait prendre des mesures de rétorsion après l'annonce du retrait américain de l'accord sur le climat, en stoppant les négociations sur les traités transatlantiques et en imposant une taxe carbone.

#ROYAL


"Selon mes informations, Donald Trump a hésité" avant de prendre sa décision, affirme Ségolène Royal

"Selon mes informations, Donald Trump à hésiter" avant de prendre sa décision, affirme Ségolène RoyalSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#LEPEN


La présidente du Front national Marine Le Pen a qualifié de "regrettable" le retrait américain de l'accord de Paris sur le climat, jugeant cependant qu'il serait "contreproductif de réagir par l'agressivité ou l'abattement".

#ROYAL

Ségolène Royal : "On ignore si Donald Trump croit vraiment à ce qu'il dit. On pensait que le climatoscepticisme avait disparu, la science ayant démontré le lien entre les activités humaines et le réchauffement climatique. On imagine mal avec la qualité des scientifiques américains qu'il puisse nier à ce point le réchauffement climatique"


"On pensait jusqu'au dernier moment que Donald Trump renoncerait ou serait dans l'entre-deux"

#HIDALGO

Anne Hidalgo, maire de Paris : "Nous sommes convaincus de cette alliance pour sauver notre planète et mettre en oeuvre l'accord de Paris qui dépend de nous"

#ROYAL


Pour Ségolène Royal, la décision de Donald Trump est une sorte de coup de bluff car "on ne peut pas sortir unilatéralement de l'accord de Paris".

Pour Ségolène Royal, la décision de Donald Trump est une sorte de coup de bluff car "on ne peut pas sortir unilatéralement de l'accord de Paris"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#HULOT

Nicolas Hulot vient d'arriver à l'Elysée pour un entretien avec Emmanuel Macron. Un rendez-vous prévu avant l'annonce de Donald Trump, mais qui aura pour sujet l'accord de Paris et la stratégie à adopter

#HIDALGO

#ROYAL

"Il n'y a dans l'accord de Paris aucun mécanisme de sanction, c'est un engagement volontaire de chacun des pays"


"Les Etats-Unis se portent peut-être préjudice à eux-mêmes. Après [la démission de] Elon Musk, je pense que d'autres entreprises vont s'autonomiser par rapport à cette décision"

#ROYAL


Retrait des États-Unis de l'accord de Paris : "C'est grave (...) On n'a pas le droit de prendre en otage un travail collectif de cette importance"

Retrait des États-Unis de l'accord de Paris : "C'est grave (...) On n'a pas le droit de prendre en otage un travail collectif de cette importance"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#ROYAL

"Emmanuel Macron a repris, c'est astucieux, la formule de Donald Trump "make America great again"


"Il faut remobiliser les forces vives à l'intérieur des Etats-Unis"


"Le désengagement financier américain est la conséquence la plus dangereuse. 

#ROYAL

"On ne peut pas renégocier l'accord de Paris. Il est entré en application, ratifié par 155 pays"


"Selon mes informations, Donald Trump a vraiment hésité. Il y avait trois courants : ceux qui ne voulaient rien faire, ceux qui disaient qu'il fallait rester dans l'accord mais en le renégociant et le courant le plus radical qui voulait en sortir"


"On a une sorte de Brexit climatique"

#ROYAL

Ségolène Royal sur LCI : "Les milieux d'affaires ont considéré que le coût de l'inaction était beaucoup plus élevé que celui de l'action"


"La France doit garder son leadership au sein de l'Europe"

#ROYAL

Ségolène Royal, ex-ministre de l'Environnement et présidente de la Cop21, invitée de LCI : "C'est grave. L'accord de Paris a été un travail de longue haleine, collectif, qui est attaqué par un seul homme. On n'a pas le droit de prendre en otage un travail collectif et en même temps de faire du bluff. L'accord de Paris n'autorise pas la sortie unilatérale" d'un pays


"Juridiquement cela n'a pas d'impact. En revanche, les Etats-Unis retire le financement du fond vert et remettent en cause leur politique énergétique. C'est le moment de lancer la contre-offensive pour que cette menace aboutisse à une mobilisation"

#HULOT

#ROYAL

L'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal, présidente de la Cop21, est l'invitée de LCI à 10h10. Un entretien à suivre en direct sur la chaîne et sur ce live

#NKM

L'ancienne ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet sur RMC : "C'est un très, très mauvais coup. On sait qu'il y a une urgence climatique et elle est en train de devenir une urgence politique"

#RUSSIE

 La Russie ne reviendra pas sur sa décision de rejoindre l'Accord de Paris pour lutter contre le changement climatique, en dépit de la décision de Donald Trump d'en soustraire les Etats-Unis, a dit vendredi le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch (AFP)

#RUSSIE


La Russie ne reviendra pas sur sadécision de rejoindre l'Accord de Paris pour lutter contre le changement climatique, en dépit de la décision de Donald Trump d'en soustraire les Etats-Unis, a dit ce vendredi le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch.

#CHINE

#SCHWARZENEGGER

#TRUMP


De manière unanime, les principaux quotidiens du monde entier fustigent ce vendredi "la folle décision" du président américain Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

#PHILIPPOT


Pour Florian Philippot, il est important de "respecter la décision des États-Unis".


"C'est une décision américaine qu'on ne peut que regretter, plus d'ailleurs par le symbole qu'elle représente, un symbole un peu désespérant, que par la réalité du contenu de l'accord, puisqu'on sait que l'accord de Paris était quand même très imparfait et assez peu ambitieux".

#HULOT


Nicolas Hulot serait favorable à l'introduction dans la Constitution des objectifs de réductions des émissions de CO2 et de baisse de la température.

#HULOT


"Je n'ai aucun doute sur la volonté ni la capacité de la Chine de respecter les accords de Paris même d'aller plus vite"

#HULOT


"Les actionnaires d'Exxon eux-même ne comprennent pas ce contresens de l'Histoire"

#HULOT


"Il y a de la colère, il y a de la crainte mais j'espère que quelque chose de positif pourra sortir de ce retrait des États-Unis."

#HULOT


Le ministre de la Transition Écologique fait la tournée des médias pour réagir à la décision de Donald Trump. Après Europe 1, Il est l'invité de la matinale de France Inter.

#LAURENT

Pierre Laurent, patron du PCF, sur LCI : "Il faut que les objectifs de la transition écologique soient inscrit au coeur de nos principes fondamentaux"

#HULOT


"L'accord de Paris n'est pas mort, nous allons aller encore plus loin et nous espérons que des pays vont survivre dans notre sillage."

#HULOT


"Ce n'est pas l'avenir de la planète qui se joue, c'est l'accomplissement de l'humanité."

#HULOT


Pour Nicolas Hulot, ministre de la Transition Écologique, la décision de Donald Trump est "d'une violence inouie".

#PHILIPPE


Invité de RTL, le Premier ministre Édouard Philippe a qualfié la décision de Donald Trump de sortir de l'accord de Paris de "calamiteuse".

#FABIUS

"Il y a aujourd'hui une réunion entre l'Union européenne et la Chine, j'espère que tout cela va faire bloc"


"Il y a un problème qui va être compliqué à régler, celui du financement. Les pays d'Afrique ne pourront aller dans ce sens que si nous fournissons ce financement. Les Etats-Unis devaient donner 3 milliards de dollars, ils n'en donneront que 1 milliard. Il faudra compenser"

#FABIUS

"Il y aura des centaines de millions de personnes concernées. Ce n'est pas seulement le climat, c'est la question de la paix ou de la guerre"


"Ce n'est pas renégociable". "Il faut que l'esprit de Paris l'emporte sur l'esprit d'arrogance"

#FABIUS

Laurent Fabius, qui avait présidé la conférence de Paris (Cop 21), sur France 2 : "J'ai apporté le marteau avec lequel j'ai scellé l'accord de Paris que j'avais négocié avec le monde entier. M. Trump, malgré le caractère honteux de sa position, n'arrivera pas plus à détruire l'accord de Paris qu'à détruire ce marteau"


"C'est une faute honteuse et une erreur majeur. C'est un lot de mensonges. La seule réaction c'est la mobilisation mondiale"


"L'accord de Paris était le meilleur compromis possible. M. Trump se retrouve avec Bachar el-Assad et deux autres pays qui n'ont pas signé. Il y a une menace terrible sur la planète. Il ne faut pas seulement appliquer l'accord de Paris, il faut l'accélérer"


"Les créations d'emplois dans les énergies nouvelles vont être beaucoup plus fortes que les destructions d'emplois"

#CLINTON


L'ancien président des États-Unis et marie d'Hillary ne comprend pas, lui non plus, la décision de Donald Trump : "Sortir de l'accord de Paris est une erreur. Le changement climatique est réel. Nous devons plus à nos enfants. Protégeons notre avenir et créons plus d'emplois".

#COLÈRE


Depuis l'annonce de Donald Trump, des centaines de personnes se sont rassemblées devant les grilles de la Maison Blanche.

#PRESSE


La Une de Libération ce vendredi matin...

#CANADA


Comme l'a fait Emmanuel Macron dans son allocution télévisée, le maire de Montréal Denis Coderre lance un appel aux scientifiques américians travaillant sur le changement climatique. "Vous êtes ici chez vous!", leur dit-il sur Twitter.

#CANADA


Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a exprimé sa "déception" à Donald Trump lors d'un entretien téléphonique et a "affirmé la volonté soutenue du Canada de travailler à l'échelle internationale en vue de lutter contre le changement climatique".

#ONU


Le secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres a indiqué qu'il "fait confiance aux villes, aux Etats et aux entreprises aux Etats-Unis pour continuer - avec d'autres pays -  à oeuvrer en faveur d'une croissance économique durable et à faible émission de carbone qui créera emplois de qualité et marchés et assurera la prospérité au 21e siècle".

#ETATS-UNIS


Fortement engagé dans la lutte contre le dérèglement climatique, comme son ami Leonardo DiCaprio, l'acteur Mark Ruffalo a lui aussi réagi : "Honte à toi Donald Trump, des personnes perdent leur vie, leurs maisons et des opportunités économiques avec ta décision puérile de refuser d'honorer l'accord de Paris".

#FRANCE


Anne Hidalgo, maire de Paris et présidente de l'organisation C40cities - qui lutte contre le dérèglement climatique -  demande à Donald Trump ainsi qu'au gouvernement américain de "revenir sur cette décision dramatique".

#FRANCE


Le ministre de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, qui avait été choisi en tant qu'envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète à l'époque de la COP 21, réagira demain matin au retrait des Etats-Unis de l'Accord de Paris

#ETATS-UNIS 


Elon Musk, le patron de Tesla (qui commercialise notamment des véhicules électriques) qui conseillait Donald Trump, annonce qu'il met un terme à sa collaboration

#ETATS-UNIS


Parmi les maires de grandes villes américaines qui critiquent la décision de Donald Trump, Martin O'Mailly, le premier édile de Baltimore. Qui rappelle au président américain qu'il y a plus d'emplois dans l'énergie solaire que dans l'extraction de pétrole, de gas de schiste et de charbon aux Etats-Unis. 

#FRANCE


Emmanuel Macron : "La porte n'est pas fermée. La France jouera son rôle. Avec l'Allemagne et l'Italie, nous réaffirmons notre engagement dans l'accord de Paris. Nous prendrons des initiatives fortes dans ce sens. Je verrai le Premier ministre indien ce samedi et parlerai dans les prochains jours aux prochains décideurs.

#FRANCE


Emmanuel Macron : "Dès ce soir, la France se doit d'être plus ambitieuse encore pour l'avenir, pour notre avenir."

#FRANCE


Emmanuel Macron : "A tous les scientifiques, ingénieurs, entrepreneurs... vous trouverez dans la France une seconde patrie. Venez travailler ici à Paris sur des solutions concrètes pour le climat." 

#FRANCE


Emmanuel Macron : "Sur le climat, il n'y a pas de plan B car il n'y a pas de planète B. Alors oui, nous continuerons."

#FRANCE


Emmanuel Macron : "Nous ne négocierons pas un accord moins ambitieux. En aucun cas. La France appelle l'ensemble des pays signataires à demeurer dans le cadre de l'accord de Paris." 

#ETATS-UNIS


Pendant ce temps, devant la Maison Blanche, des personnes se réunissent pour protester contre la décision prise par Donald Trump de se retirer de l'Accord de Paris. 

direct

En direct

#FRANCE 


"L'heure est grave" : Emmanuel Macron s'exprime sur le retrait des Etats-Unis

#ÉCLAIRAGE


Durant son discours, Donald Trump a vivement critiqué le fonds vert. Lisez ce à quoi il faisait allusion. 

#ETATS-UNIS


Le maire d'Austin au Texas, comme celui de Pittsburgh, tweete lui aussi son soutien à l'accord de Paris. 

#ETATS-UNIS


Tous les Américains ne sont pas contre l'Accord de Paris, la preuve : 

#ETATS-UNIS


Activiste écologiste, l'acteur Leonardo DiCaprio a vivement regretté la décision de Donald Trump. "Aujourd'hui, notre planète souffre. Il est plus temps que jamais de faire quelque chose"

#EUROPE


Emmanuel Macron et Angela Merkel ont échangé ce jeudi soir. Le président de la République et la Chancelière allemande ont confirmé leur engagement commun et entendent mettre en oeuvre l"accord de Paris et le défendre sur la scène internationale.

#ITALIE


Le chef du gouvernement italien Paolo Gentiloni a appelé jeudi à ne pas reculer par rapport à l'Accord de Paris après l'annonce du retrait des Etats-Unis des accords sur le climat. "Ne reculons pas (...) L'Italie est engagée pour la réduction des émissions, les énergies renouvelables, le développement durable", a déclaré M. Gentiloni sur Twitter

#FRANCE


"Cette décision est criminelle", lance Noël Mamère, le maire de Bègles sur le plateau de LCI. 

#FRANCE

Duflot sur la décision de Trump : "Un cataclysme inimaginable"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#FRANCE


L'ex-président de la République François Hollande se montre positif : "Malgré le retrait américain, ce qui s'est produit à Paris est irréversible", fait-il savoir par coommuniqué. 

#FRANCE


Benoit Hamon a réagi en détournant une phrase fétiche de Donald Trump. Pour l'ex-candidat à la présidentielle, "America  first" (L'Amérique d'abord) devient "America last" (L'Amérique dernière)

#EXPLICATIONS

#PARIS


Emmanuel Macron a eu un échange direct avec Donald Trump sur le retrait des Etats-Unis. Le président de la République "a rappelé qu'on pouvait discuter mais a indiqué que rien n'etait renegociable dans les accords de Paris".

#FRANCE 


"Un homme qui, à lui tout seul, prend en otage toute la planète"

Ségolène Royal : "La destruction de l'accord de Paris, c'est la destruction de la Planète"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#FRANCE

#PITTSBURG


"J'ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris", déclare Trump. Le maire de la ville lui répond... 

#FRANCE


Emmanuel Macron s'exprimera à 23h00 à la télévision sur le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris.

#ETATS-UNIS


"C'est une décision irréfléchie et indéfendable", selon Al Gore, l'ancien vice-président américain, élu prix Nobel de la paix en 2007 pour son activité en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

#USA


"Aujourd'hui, notre planète souffre. Il est plus important que jamais de prendre une décision", s'indigne l'acteur engagé contre le réchauffement climatique. 

#BELGIQUE


"Je condamne cet acte brutal contre l'Accord de Paris. Le leadership signifie de lutter ensemble contre le changement climatique. Pas d'abandonner ses engagements", a tweeté le Premier ministre belge, Charles Michel.

#PARIS

#PARIS


L'Hôtel de Ville de Paris est éclairé en vert jeudi soir pour "marquer la désapprobation" de la capitale française et de sa maire socialiste Anne Hidalgo à la décision du président américain Donald Trump de se retirer de l'accord climat de Paris.

#RÉTRO


Pour mieux comprendre la décision de Donald Trump 

#ROYAL


"Il faut utiliser ce délai [de 3 ans] pour mobiliser, le convaincre de faire autrement"

#ROYAL


"Il ne faut pas le laisser faire car c’est un délit contre l’humanité", a commenté Ségolène Royal, l'ex-ministre de l'Environnement et organisatrice de la Cop 21

#OBAMA


L'ancien président Barack Obama a regretté jeudi la décision de son successeur Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, qu'il avait signé, mais affirmé que cette décision n'entraverait pas les progrès écologiques dans le reste du monde.

Le président Donald Trump a annoncé jeudi une sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, risquant de provoquer une onde de choc mondiale pour les 194 autres pays signataires de ce texte historique.  Après des semaines d'atermoiements, l'homme d'affaires tient ainsi une de ses promesses de campagne au nom de la défense des emplois américains. 

Donald Trump s'était engagé à abandonner un accord multilatéral scellé fin 2015 dans la capitale française et voulu par son prédécesseur Barack Obama, et visant à limiter la hausse de la température moyenne mondiale.  "Afin de remplir mon devoir solennel de protection de l'Amérique et de ses citoyens, les Etats-Unis se retireront de l'accord de Paris sur le climat", a annoncé Donald Trump depuis la roseraie de la Maison Blanche, sous les applaudissements. 

Mais ailleurs, aux Etats-Unis et dans le monde, l'accueil de cette décision a été autrement plus remontée. A commencer par Barack Obama qui a dénoncé jeudi la décision de son successeur Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, qu'il avait signé.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info