Brésil : Lula défait Bolsonaro et revient au pouvoir
En Direct

EN DIRECT - Présidentielle au Brésil : duel serré entre Bolsonaro et Lula

La rédaction de TF1info
Publié le 2 octobre 2022 à 21h32
JT Perso

Source : JT 20h WE

156 millions d'électeurs brésiliens étaient appelés à voter ce dimanche.
Lula est grand favori face à Jair Bolsonaro pour une présidentielle électrique.
Suivez les dernières infos sur ce scrutin.

BOURSE


La Bourse de Sao Paulo était en hausse de plus de 5% lundi deux heures avant la clôture, au lendemain du premier tour de la présidentielle brésilienne qui a vu le chef d'Etat sortant Jair Bolsonaro obtenir un meilleur score que prévu.


L'indice Ibovespa était en hausse de 5,20% à 15H30 (18H30 GMT), à 115.762 points, les investisseurs, saluant également une poussée ultra-conservatrice au Congrès et espérant la poursuite de politiques libérales en matière économique.


Dimanche, Jair Bolsonaro (extrême droite) a obtenu 43% des suffrages, derrière l'ex-président de gauche Lula (48%), un écart bien moins important que ce que prévoyaient les sondages. Les actions ordinaires du grand groupe public Petrobras se sont envolées de plus de 7%. Ces hausses des cours s'expliquent par le fait que "quel que que soit le vainqueur (du 2e tour du 30 octobre) il devra gouverner avec un Congrès plus à droite, plus libéral et pro-marché, et qui aura beaucoup de poids", explique l'économiste Igor Macedo de Lucena.

Y A-T-IL UNE INFLUENCE DES FOOTBALLEURS SUR LE VOTE ?


Superstar du football brésilien, Neymar a apporté son soutien au président sortant Jair Bolsonaro, en vue de la présidentielle. Un soutien de poids pour le candidat d'extrême droite, qui talonne l'ex-président de gauche Lula à l'issue du premier tour.

LES BOLSONARISTES EN MAJORITÉ AU PARLEMENT ? 


Les candidats alliés au président sortant Jair Bolsonaro ont remporté d'importantes victoires dimanche lors des élections législatives et gouvernatoriales organisées en parallèle du scrutin présidentiel au Brésil. "Le bolonarisme peut faire la fête", écrit l'analyste Miriam Leitao dans sa chronique du quotidien O'Globo


Outre la tête de l'exécutif, les Brésiliens étaient appelés à élire les gouverneurs de 27 États (y compris le district fédéral de Brasilia), les 513 élus de la Chambre des députés et un tiers des 81 sénateurs, ainsi que les assemblées législatives des États. 


Selon les analystes, le Parti libéral (PL) du chef de l'État est en passe d'obtenir le plus grand nombre de sièges à la Chambre des députés. Au Sénat, les candidats du PL et les groupes alliés ont remporté au moins 14 des 27 sièges à pourvoir. 

LULA EN TÊTE, BOLSONARO RÉSISTE MIEUX QUE PRÉVU


Grandissime favori dans les sondages, Lula n’a pas réussi à s’imposer dès le premier tour de la présidentielle au Brésil Avec 48,38% des voix, il a devancé le président sortant, Jair Bolsonaro (43,27%). Le second tour aura lieu le 30 octobre prochain.

JAIR BOLSONARO A "VAINCU LES MENSONGES" DES SONDAGES


Le président sortant d'extrême droite du Brésil, Jair Bolsonaro, a déclaré dimanche avoir "vaincu les mensonges" des sondages, et s'est montré optimiste pour le second tour face au favori Lula, le 30 octobre. Il a obtenu 43% des suffrages, contre 48% pour Luiz Inacio Lula da Silva, tandis que le dernier sondage de l'institut de référence Datafolha donnait un avantage de 14 points à l'ex-président de gauche samedi soir.

LULA Y CROIT "À LA VICTOIRE FINALE"



"La Lutte continue jusqu'à la victoire finale", a déclaré dimanche soir l'ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, arrivé en tête de la présidentielle mais obligé d'affronter lors d'un 2e tour le président sortant Jair Bolsonaro, qui le talonne.


"Nous allons remporter cette élection", a dit l'icône de la gauche qui a obtenu 48% des voix contre 43% au président sortant, promettant "plus de déplacements, d'autres meetings" à la rencontre des Brésiliens pour décrocher un 3e mandat le 30 octobre.

LULA DEVANCE BOLSONARO


L’ex-président de gauche Lula est arrivé en tête du 1er tour de la présidentielle au Brésil dimanche, devant Jair Bolsonaro, mais son avance est moins importante que le prédisaient les sondages et un second tour aura lieu le 30 octobre. Luiz Inacio Lula da Silva a obtenu 47,91% des voix, contre 43,65% pour Bolsonaro, selon les chiffres du Tribunal supérieur électoral, avec 97,3% des bureaux de vote dépouillés, tandis que le dernier sondage Datafolha samedi soir lui donnait 14 points d'avance.

96% DES VOIX DÉPOUILLÉES


96% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Lula qui est en tête avec 47,78% des voix en sa faveur (54.378.670 voix) contre 43.76% pour Jair Bolsonaro (49.809.257).

91% DES VOIX DÉPOUILLÉES


91% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Lula qui est en tête avec 47,25% des voix en sa faveur (51.125.184 voix) contre 44.73% pour Jair Bolsonaro (47.827.202).

85% DES VOIX DÉPOUILLÉES


85% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Lula qui est en tête avec 46,64% des voix en sa faveur (46.939.643 voix) contre 44.73% pour Jair Bolsonaro (45.939.643).

76% DES VOIX DÉPOUILLÉES


76% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Lula qui est en tête avec 46,15% des voix en sa faveur (41.142.536 voix) contre 45.14% pour Jair Bolsonaro (40.248.518).

73% DES VOIX DÉPOUILLÉES


73% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Lula qui est en tête avec 45,99% des voix en sa faveur (39.328.201 voix) contre 45.21% pour Jair Bolsonaro (38.735.474).

70% DES VOIX DÉPOUILLÉES


70% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Lula qui est en tête avec 45,74% des voix en sa faveur (37.265.102 voix) contre 45.51% pour Jair Bolsonaro (37.074.784).

66% DES VOIX DÉPOUILLÉES


66% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Jair Bolsonaro qui est en tête avec 45,69% des voix en sa faveur (35.360.274 voix) contre 45.55% pour Lula (35.246.748).

63% DES VOIX DÉPOUILLÉES


63% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Jair Bolsonaro qui est en tête avec 45,87% des voix en sa faveur (33.694.356 voix) contre 45.35% pour Lula (33.313.006).

60% DES VOIX DÉPOUILLÉES


60% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Jair Bolsonaro qui est en tête avec 46,01% des voix en sa faveur (32.049.235 voix) contre 45.20% pour Lula (31.484.583).

54% DES VOIX DÉPOUILLÉES


54% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Jair Bolsonaro qui est en tête avec 46,31% des voix en sa faveur (29.079.829 voix) contre 44,87% pour Lula (28.175.139 voix).

38% DES VOIX DÉPOUILLÉES


38% des voix ont déjà été dépouillées et pour l'instant, c'est Jair Bolsonaro qui est en tête avec 47,17% des voix en sa faveur (20.549.847 voix) contre 44,02% pour Lula (19.176.442 voix).

DÉCOMPTE DES VOIX 


En attendant le résultat final, des partisans de Lula sont réunis devant un écran géant, en pleine rue, à Rio De Janero, qui affiche le décompte des voix attribuées par vote électronique aux candidats. 


Comme le rapporte ce journaliste du Monde sur place, Lula est en avance sur son adversaire, après 0,09% des voix dépouillées. 

RÉSULTATS TOUJOURS EN ATTENTE 


Alors que les premières estimations des résultats du premier tour étaient attendues à partir de 17 h au Brésil (22h à Paris), ceux-ci ne devraient finalement être révélés que "quelques heures après le début du dépouillement".

FIN DU VOTE


Les bureaux de vote ont fermé dimanche à 17H00 (22 h à Paris) dans tout le Brésil, où 156 millions d’électeurs étaient appelés à élire leur prochain président, mais aussi leurs gouverneurs, un tiers des sénateurs et les députés fédéraux et des 27 Etats.


Si l'élection s'est déroulée d’une manière "absolument tranquille", selon le président du Tribunal supérieur électoral (TSE), Alexandre de Moraes, le président sortant Jair Bolsonaro a laissé entendre qu'il pourrait ne pas reconnaître le résultat du vote en cas de victoire de son adversaire, l’ex-chef d’Etat et favori Lula.

ESTIMATIONS ATTENDUES VERS 22H 


Les bureaux de vote ferment à 17h au Brésil (22h, heure française). Les premières estimations de sortie des urnes devraient tomber rapidement après leur fermeture.

INTERVIEW


S'il ne part pas favori, le candidat d'extrême droite est loin de s'avouer vaincu.

"VOTE HARMONIEUX"


À la mi-journée, le président du Tribunal supérieur électoral, Alexandre de Moraes, a assuré que le vote se déroulait "sans problème", et a tenu à "réaffirmer la fiabilité et la transparence" du système d'urnes électroniques, moult fois critiqué par Jair Bolsonaro.


Il a ensuite expliqué  que la journée électorale se poursuivait "de manière absolument tranquille". "Nous allons comptabiliser tous les votes aujourd'hui", a-t-il ajouté.

BOLSONARO : "QUE LE MEILLEUR GAGNE"


"Si les élections sont propres, aucun problème. Que le meilleur gagne !", a déclaré le chef de l'Etat d'extrême droite en votant en matinée à Rio de Janeiro.


Agacé par les questions insistantes de la presse, Bolsonaro, vêtu du  maillot jaune et vert de l'équipe nationale de football sous lequel il portait un gilet pare-balle, n'a pas voulu dire clairement s'il reconnaîtrait le résultat du scrutin.

LULA : "NOUS VOULONS UN PAYS EN PAIX"


L'ex-président de gauche (2003-2010) Luiz Inacio Lula da Silva, a voté dans la matinée à Sao Bernardo do Campo, banlieue ouvrière de Sao Paulo. "Pour moi, c'est l'élection la plus importante", a affirmé l'ancien métallo, qui dispute sa sixième course présidentielle pour briguer un troisième mandat, 12 ans après avoir quitté le pouvoir avec un taux de popularité stratosphérique (87%).


"Nous ne voulons plus de haine, de discorde. Nous voulons un pays en paix" a-t-il dit en référence aux fractures d'un Brésil très polarisé, qui compte 214 millions d'habitants.

REPÈRES 


Comme tous les quatre ans, les Brésiliens étaient convoqués aux urnes ce dimanche.

Bonjour et bienvenue dans ce live consacré à l'élection présidentielle au Brésil. Retrouvez les dernières infos sur le scrutin qui oppose notamment Lula et Bolsonaro.

Le Brésil était en pleine effervescence ce dimanche 2 octobre. Quelque 156 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour une élection présidentielle sous tension que Lula espère remporter dès ce premier tour. Son principal adversaire, le président sortant Jair Bolsonaro pourrait contester le résultat. 

Les deux grands favoris du scrutin ont voté tôt le matin, peu après l'ouverture des bureaux, où de nombreux Brésiliens se sont présentés en portant les couleurs de leur candidat préféré, jaune et vert pour Bolsonaro et rouge pour Luiz Inacio Lula da Silva. 

Lire aussi

L'ex-président de gauche (2003-2010), 76 ans, a voté à Sao Bernardo do Campo, banlieue ouvrière de Sao Paulo où s'est fait connaître en tant que dirigeant syndical. 

Les dernières infos dans le fil ci-dessus.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info