EN DIRECT - Guerre en Ukraine : Poutine cherche à "tirer profit" de la guerre Israël-Hamas, selon Washington

Publié le 31 octobre 2023 à 6h45, mis à jour le 31 octobre 2023 à 23h12

Source : TF1 Info

Les services de sécurité russes ont accusé Kiev, mardi, d'être derrière la tentative d'assassinat la semaine dernière en Crimée d'un ancien député ukrainien passé côté russe, Oleg Tsariov.
D'après Washington, Vladimir Poutine cherche à "tirer profit" de la guerre entre Israël et le Hamas.
Suivez les dernières informations sur le conflit.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

KIEV "POUSSE LA MARINE RUSSE" À L'EST DE LA MER NOIRE, ASSURE V. ZELENSKY

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a affirmé dans sa traditionnelle allocution quotidienne que les forces ukrainiennes "pousse de facto la marine russe vers la partie orientale de la mer Noire". "La Russie ne peut plus utiliser notre mer pour étendre son agression à d"autres parties du monde, comme elle l’a fait dans le passé avec la Syrie", s'est-il félicité. 


"Le succès de l’Ukraine dans la bataille de la mer Noire restera dans les livres d’histoire", a encore assuré le dirigeant ukrainien. "Lorsque nous assurerons encore plus de sécurité au niveau de la mer Noire, la Russie perdra toute capacité de domination dans cette région et étendra son influence néfaste à d'autres pays. Plus nos mers et nos côtes sont protégées, plus le monde est protégé", a-t-il par ailleurs défendu.

E. DUPOND-MORETTI AUX CÔTÉS DU PROCUREUR GÉNÉRAL D'UKRAINE

Le ministre de la Justice français Eric Dupond-Moretti avait indiqué lundi avoir rencontré le procureur général d'Ukraine Andriy Kostin : "Nous poursuivons avec constance et détermination notre coopération avec le peuple ukrainien pour lutter efficacement contre les crimes de guerre et contre l’humanité", avait-il déclaré sur le réseau X (ex-Twitter). De son côté, le procureur général ukrainien a exprimé ce mardi sur le même réseau sa "sincère gratitude" envers le maître des Sceaux. "Merci pour votre solidarité sans faille avec l'Ukraine", a-t-il écrit.


"La formation et l'assistance fournies par les collègues français à nos procureurs constituent une immense contribution à nos efforts de renforcement des capacités. Nous nous réjouissons de renforcer notre coopération avec l'École nationale de la magistrature, l'Académie de la magistrature et le parquet national antiterroriste", a-t-il poursuivi. Il a par ailleurs souligné que leurs échanges avaient porté sur leur volonté commune de "garantir que les responsables du crime d’agression répondent de leurs actes".

TROIS RUSSES ARRÊTÉS À NEW YORK

Deux hommes et une femme russe ont été arrêtés mardi à New York et inculpés pour avoir exporté depuis les États-Unis des composants électroniques qui ont servi à l'armée russe et ont été retrouvés sur le terrain en Ukraine, a annoncé la justice américaine.


Nikolaï Goltsev, 37 ans, et son épouse, Kristina Puzyreva, 32 ans, tous deux Canadiens et Russes et installés à Montréal, ainsi que Salimdzhon Nasriddinov, 52 ans, qui a la double nationalité russe et tadjike et réside à Brooklyn, sont soupçonnés d'avoir "envoyé" en 2022 et 2023 "sur le champ de bataille russe plus de 300 cargaisons de matériel soumis à des restrictions, d'une valeur d'environ 10 millions de dollars américains", a déclaré dans un communiqué Ivan Arvelo, agent spécial en charge des enquêtes de sécurité intérieure à New York.

V. POUTINE VEUT "TIRER PROFIT" DE LA GUERRE EN UKRAINE SELON WASHINGTON

Le président russe Vladimir Poutine tente d'utiliser la guerre entre Israël et le Hamas pour amoindrir le soutien de l'Occident à l'Ukraine, où les forces russes l'emporteront si les États-Unis cessent de soutenir Kiev, ont averti mardi deux ministres américains.


"Poutine cherche vraiment à tirer profit de l'attaque du Hamas contre Israël dans l'espoir qu'elle nous distraira (...) et qu'elle amènera les États-Unis à retirer leurs ressources" à l'Ukraine, a affirmé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken devant une commission du Sénat.

L'ONU APPELLE À NE PAS OUBLIER L'UKRAINE

Un responsable humanitaire de l'ONU a appelé mardi devant le Conseil de sécurité à "ne pas perdre de vue" d'autres crises comme l'Ukraine malgré la guerre entre Israël et le Hamas, en particulier à l'approche de l'hiver.


"Alors que beaucoup de l'attention internationale est concentrée à juste titre sur les graves événements au Moyen-Orient, il est important de ne pas perdre de vue d'autres crises, en particulier une crise aussi brutale et de grande portée que celle provoquée par la guerre en Ukraine", a déclaré Ramesh Rajasingham, au nom du chef du bureau humanitaire de l'ONU (OCHA) Martin Griffiths.


Ce conflit "continue d'infliger des niveaux de souffrance inimaginable", a-t-il insisté, évoquant le "bilan dévastateur des attaques incessantes contre les civils" et les destructions d'infrastructures clé pour la fourniture d'électricité, d'eau ou de chauffage.

TROIS SOLDATS UKRAINIENS CONDAMNÉS À LA PERPÉTUITÉ EN RUSSIE

Trois soldats ukrainiens ont été condamnés par un tribunal de Donetsk à la prison à vie pour "meurtre" à Marioupol en mars 2022, au moment où cette ville portuaire du sud-est de l'Ukraine était attaquée par l'armée de Moscou, ont annoncé mardi les autorités russes d'occupation.


Denis Zalevskiï, 25 ans, Evguène Kiris, 25 ans et Bogdan Kachprouk, 23 ans, ont été reconnus coupables de "meurtre" et "tentative de meurtre", selon un communiqué de la Cour suprême de Donetsk, région ukrainienne annexée par la Russie, cité par l'agence de presse officielle Tass.


La Cour suprême a, dit-elle, suivi les réquisitions du procureur général et les militaires ont été condamnés "à la prison à vie avec l'exécution de la peine dans une colonie pénitentiaire à régime spécial".

WASHINGTON CRAINT LA VICTOIRE DE V. POUTINE EN CAS D'ARRÊT DU SOUTIEN À KIEV

Le président russe Vladimir Poutine réussira sa tentative de conquérir du territoire ukrainien par la force si les Etats-Unis cessent de soutenir Kiev, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin.


"Je peux vous garantir que sans notre soutien, Poutine sera victorieux", a-t-il dit lors d'une audition au Sénat consacrée notamment à l'aide à l'Ukraine. "Si on leur coupe l'herbe sous le pied maintenant, Poutine n'en deviendra que plus fort et il réussira à faire ce qu'il veut: prendre possession du territoire souverain de son voisin", a-t-il ajouté.

MASSACRE DE GROZA : L'ONU MET EN CAUSE LA RUSSIE

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a estimé dans un rapport que le tir de missile qui a tué 59 personnes dans un café du village ukrainien de Groza en marge des funérailles d'un soldat, le 5 octobre dernier, a été lancé par l'armée russe. "Il y a des motifs raisonnables de croire que le missile a été lancé par les forces armées russes", a déclaré sa porte-parole Liz Throssell, citée par The Guardian. Selon elle, "rien n'indiquait la présence de personnel militaire ou d'autres cibles militaires légitimes dans le café ou à proximité au moment de l'attaque". Elle a demandé à la Russie "de mener une enquête complète et transparente afin que les responsables rendent compte de leurs actes" et en vue d'"empêcher que des attaques similaires ne se reproduisent à l'avenir".


"Les forces armées russes n'ont pas fait tout ce qui était en leur pouvoir pour vérifier que la cible à attaquer était un objectif militaire et non des civils ou des biens de caractère civil, ou ont délibérément pris pour cible des civils ou des biens de caractère civil", avance ce rapport. "Dans les deux cas, il s'agit d'une violation du droit international humanitaire." Il précise par ailleurs que le missile Iskander utilisé fait partie de l'arsenal russe et non ukrainien. Kiev avait accusé les Russes d'avoir commandité cette attaque meurtrière, tandis que Moscou s'est défendu de cibler des civils.

EN PRISON POUR AVOIR DÉNONCÉ LA GUERRE

L'état de santé d'Alexandra Skotchilenko, une artiste russe en détention provisoire depuis 18 mois pour avoir dénoncé la guerre "insensée" en Ukraine, se dégrade et sa condamnation à une peine de prison ferme constituerait "une catastrophe", alerte sa mère Nadejda, dans un entretien à l'AFP à Paris.


L'artiste et musicienne de 33 ans, originaire de Saint-Petersbourg, a été arrêtée en avril 2022 pour avoir remplacé les étiquettes de prix sur des produits dans un supermarché par des messages dénonçant l'invasion russe en Ukraine. Maintenue en détention malgré une santé précaire, elle attend le verdict qui pourrait être rendu d'ici la fin de l'année, alors que son procès s'est ouvert en décembre dernier. Sa condamnation pourrait aller jusqu'à 10 ans de prison.

HOMME D'AFFAIRES RUSSE

Le Kremlin s'est dit mardi prêt à "protéger les droits" de l'homme d'affaires russe Alexeï Kouzmitchev, placé en garde à vue en France la veille dans une affaire pour blanchiment de fraude fiscale et violations de sanctions internationales. "Nous devons être informés de la détention d'un citoyen de la Fédération de Russie par l'intermédiaire de notre mission diplomatique", a déclaré à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. "Après réception de l'information, et si le détenu le souhaite, nous aiderons bien sûr à protéger ses droits en tant que citoyen russe", a-t-il poursuivi, précisant ne "pas bien connaître" la situation de cet homme d'affaires.


Le principal intéressé a été placé en garde à vue dans une enquête préliminaire confiée à l'Office anticorruption (Oclciff), ouverte notamment pour blanchiment de fraude fiscale et violation de sanctions internationales. Il est également visé par des sanctions de l'Union Européenne depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie. 

MER NOIRE

Volodymyr Zelensky a profité de la journée internationale pour la protection de la mer Noire pour accuser la Russie de transformer cette étendue d'eau en "champ de bataille". "La mer Noire a une importance stratégique non seulement pour la Russie, mais aussi pour l'Europe, le Moyen-Orient et la sécurité alimentaire mondiale. La Russie en a fait un champ de bataille, l'utilisant à des fins d'agression et menaçant la liberté de navigation", a-t-il fustigé. "Aujourd'hui, nous devons travailler ensemble pour que la mer Noire redevienne une zone de paix, de commerce et de développement", a réclamé le président ukrainien.


À noter que cet événement annuel est célébré par les pays riverains de la mer Noire chaque année depuis 1996, date à laquelle des accords ont été signés pour la protéger de la pollution.

BAKHMOUT

Des responsables ukrainiens ont déclaré à Reuters que la Russie avait massé des troupes dans la région de Bakhmout. "Dans la région de Bakhmout, l'ennemi a considérablement renforcé son groupement et est passé de la défense à des actions actives", a écrit sur Telegram le général Oleksandr Syrskyi, commandant des forces terrestres ukrainiennes.

COMPARUTION

Le secrétaire à la Défense, Lloyd Austin, et le secrétaire d'État, Antony Blinken, vont comparaître ce mardi devant le Sénat américain pour défendre la demande d'aide d'urgence de 106 milliards de dollars présentée par le président américain en faveur d'Israël et de l'Ukraine. 

AIDE POUR L'UKRAINE

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a déclaré lundi qu'il était convaincu que le Congrès américain approuverait la demande de fonds supplémentaires pour l'armée ukrainienne récemment réclamés par Joe Biden. Le dirigeant a toutefois reconnu une "résistance politique considérable" à ces nouvelles dispositions. 


Pour rappel, la semaine dernière, le chef d'État américain a sollicité le déblocage d'une enveloppe de 106 milliards de dollars pour soutenir l'effort de guerre de l'Ukraine contre la Russie, d'une part, et d'Israël contre le Hamas d'autre part. Or la Chambre des représentants, sous majorité républicaine, se montre assez réticente à ce projet, estimant notamment que ces programmes d'aide pour les deux pays devraient être traités de manière séparée.

BONJOUR

Bonjour, bienvenue sur ce live pour suivre l'actualité autour de la guerre en Ukraine.

Les affrontements restent intenses entre l'Ukraine et la Russie. Kiev a affirmé, lundi 31 octobre, "frappé avec succès" un système de défense anti-aérien russe en Crimée annexée dans la nuit de dimanche à lundi. Les autorités russes n'ont fait aucun commentaire à ce sujet mais la chaîne Telegram Rybar, proche de l'armée russe et suivie par plus de 1,2 million de personnes, a fait état d'une "attaque combinée" de Kiev contre cette péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014.

Selon cette chaîne, les forces ukrainiennes ont lancé deux missiles américains ATACMS (Army Tactical Missile System) sur les environs du village d'Olenivka, situé dans le cap de Tarkhankout (ouest de la Crimée). Les tentatives russes d'abattre les missiles ont échoué mais la frappe n'a pas infligé de dégâts majeurs, a assuré Rybar. Peu après, trois drones navals ukrainiens ont été détectés au large de Sébastopol, port d'attache de la flotte russe de la mer Noire en Crimée, a affirmé la même chaîne tout en assurant que deux d'entre eux avaient été détruits.

Le ministère russe de la Défense a en revanche assuré avoir détruit "huit missiles de croisière Storm Shadow" ukrainiens visant la péninsule. Une personne a été blessée par la chute de débris, a ensuite précisé le gouverneur de Sebastopol, installé par Moscou, Mikhaïl Razvojaïev.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info