L'Afrique du Sud, critiquée pour sa position "neutre" refusant de condamner Moscou depuis le début de la guerre en Ukraine, a franchi un nouveau cap lundi en se disant "amie" de la Russie
Suivez les dernières informations sur le conflit.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

Ce live est à présent terminé, vous pouvez retrouver les dernières informations du mardi 24 janvier sur la guerre en Ukraine dans cet article.

LETTONIE


La Lettonie a annoncé lundi qu'elle avait demandé à l'ambassadeur de Russie de quitter le territoire letton et décidé d'abaisser le niveau de ses relations diplomatiques avec Moscou, quelques heures après une décision similaire de l'Estonie.


"L'ambassadeur de Russie quittera la Lettonie au plus tard le 24 février 2023. De même, l'ambassadeur de la République de Lettonie en Russie quittera la Russie d'ici le 24 février", a indiqué le ministère letton des Affaires étrangères dans un communiqué, motivant sa décision par la poursuite du conflit en Ukraine et "par la solidarité avec l'Estonie et la Lituanie".

NOUVELLE AIDE DE L'UE À L'UKRAINE


L'Union européenne a accordé lundi un nouveau financement de 500 millions d'euros pour des fournitures d'armements à l'Ukraine et a alloué 45 millions d'euros pour la formation des militaires ukrainiens dans l'UE, a-t-on appris de sources diplomatiques.


Les ministres des Affaires étrangères de l'UE réunis à Bruxelles ont accepté de débloquer ces deux allocations financées par la Facilité européenne pour la paix, à l'issue d'un entretien en visioconférence avec leur homologue ukrainien Dmytro Kouleba.

L'AFRIQUE DU SUD "AMIE" DE LA RUSSIE


L'Afrique du Sud, critiquée pour sa position "neutre" refusant de condamner Moscou depuis le début de la guerre en Ukraine, a franchi un nouveau cap lundi en se disant "amie" de la Russie, lors d'une rencontre entre les chefs de la diplomatie des deux pays à Pretoria.


Le pays d'Afrique australe a récemment annoncé qu'il accueillerait en février les marines russe et chinoise pour des manœuvres communes au large de ses côtes et "renforcer des relations déjà florissantes".


"Tous les pays effectuent des exercices militaires avec leurs amis", a déclaré lundi la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Naledi Pandor, lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec son homologue russe Sergueï Lavrov. La ministre a salué "une rencontre des plus agréables" avec un "partenaire précieux".

DÉSERTEUR DE WAGNER 


Un ex-mercenaire du groupe russe Wagner qui s'est réfugié en Norvège a été arrêté, a annoncé la police lundi. Les motifs de l'interpellation n'ont pas été précisés mais, selon son avocat, elle serait due "à des manquements aux règles de sécurité".


Andreï Medvedev, 26 ans, avait franchi la frontière russo-norvégienne dans la nuit du 12 au 13 janvier et demandé asile au pays scandinave, se disant prêt à "parler de son expérience aux gens qui enquêtent sur des crimes de guerre".


L'homme dit avoir combattu sous l'uniforme de Wagner pendant quatre mois avant de déserter en novembre quand l'organisation paramilitaire a prolongé son contrat contre son gré.

ESTONIE 


L'Estonie va expulser l'ambassadeur russe, par mesure de réciprocité après la décision similaire prise quelques heures auparavant par Moscou à l'égard de l'ambassadeur estonien, selon un communiqué officiel.


"Nous respectons le principe de réciprocité dans les relations avec la Russie" a indiqué lundi dans un tweet le ministère estonien des Affaires étrangères, soulignant que l'ambassadeur russe devra quitter l'Estonie le même jour que son diplomate la Russie, soit le 7 février.

CHARS LEOPARD 


Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a indiqué lundi que son pays allait demander l'accord de Berlin pour livrer à l'Ukraine des chars d'assaut Leopard, de fabrication allemande.


"Nous allons demander un tel accord mais c'est une question secondaire", a déclaré aux journalistes M. Morawiecki. "Même si nous n'obtenons pas leur accord, nous donnerons nos chars à l'Ukraine", a-t-il ajouté, rappelant que son pays cherchait à créer une "coalition" de pays prêts à livrer des chars aux Ukrainiens.

LVIV


La région de Lviv connaît une coupure de courant d'urgence. Maksym Kozytskyi, le gouverneur régional, a posté sur Telegram un appel aux habitants concernant la pénurie d'énergie. 

CHARS LÉOPARD

POINT SUR LA SITUATION

ESTONIE 


La Russie a annoncé lundi l'expulsion de l'ambassadeur estonien, dénonçant la "russophobie totale" de Tallinn, après l'expulsion plus tôt en janvier de 21 diplomates russes et autres employés de l'ambassade russe.


"L'ambassadeur de la République d'Estonie doit quitter la Russie le 7 février 2023", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, qui indique abaisser le niveau des relations diplomatiques au niveau des chargés d'affaires.

JOURNALISTE RUSSE

SOLEDAR


Le plus haut responsable russe installé officiellement par Moscou dans les parties de l'Ukraine occupées par la Russie, Denis Pushilin, a déclaré qu'il avait visité la ville de Soledar. Une ville que la Russie a affirmée avoir capturée au début du mois.


Denis Pushilin a publié une courte vidéo sur l'application de messagerie Telegram, dans laquelle on le voit conduire et marcher au milieu de zones désolées et de bâtiments détruits.


J'ai visité Soledar aujourd'hui", a déclaré M. Pushilin dans un communiqué. L'Ukraine n'a jamais déclaré publiquement que la ville avait été prise par les forces russes. 

CHARS LÉOPARD


"Juste un petit rappel : l'Ukraine a officiellement demandé à l'Allemagne de fournir des chars Leopard le 3 mars 2022, soit le 7e jour après que la Russie ait déclenché une guerre d'anéantissement contre l'État ukrainien et la nation ukrainienne. Aujourd'hui, c'est le 334e jour de la guerre. Il est peut-être temps d'accélérer ce processus ?", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères ukrainien, Andriy Melnyk.

VOLODYMYR ZELENSKY


"La première chose dont je veux parler aujourd'hui est la justice. La justice, qui, soit dit en passant, est l'un des fondements de l'unité. Dans une société qui ressent la justice, l'unité des gens est toujours plus forte. Aujourd'hui, le Cabinet des ministres de l'Ukraine a renvoyé un vice-ministre qui avait été dénoncé par la NABU. Les forces de l'ordre ont tout loisir de mener une enquête et de porter l'affaire devant les tribunaux. Et je veux que ce soit notre signal à tous ceux dont les actions ou le comportement violent le principe de justice. Bien sûr, l'accent est mis aujourd'hui sur la défense, la politique étrangère et la guerre.  Mais cela ne signifie pas que je ne vois pas ou n'entends pas ce qui se dit dans la société à différents niveaux, tant au niveau central que dans les régions. Et cette semaine sera l'occasion de prendre des décisions appropriées. Ces décisions ont déjà été préparées. Je ne veux pas les annoncer maintenant, mais tout sera juste", a déclaré Volodymyr Zelensky lors d'une allocution publiée sur les réseaux sociaux. 

MAROC


Le Maroc aurait envoyé un nombre inconnu de chars de combat principal T-72B à l'Ukraine, selon les forces armées ukrainiennes.


"Il y a une semaine, le Maroc a envoyé en Ukraine une vingtaine de chars T-72B, qui ont été modernisés en République tchèque", a déclaré l'armée ukrainienne. 

FRANCOIS RUFFIN 


Le député LFI François Ruffin a plaidé dimanche pour que les journalistes de RT France "ne soient pas marqués au fer rouge" après leur passage dans cette branche française de la chaîne russe, qui a fermé samedi.


"Que l'on élimine RT France, c'est une chose. C'est une décision qui a été prise. Mais je demande que les gens qui ont travaillé pour RT France ne soient pas marqués au fer rouge et que leur carrière ne soit pas brisée", a déclaré sur France 3, dans l'émission "Dimanche en politique", l'ancien journaliste.


François Ruffin a dit espérer "que les groupes de presse ne regardent pas le fait d'être passé par RT France comme quelque chose de négatif, mais comme étant un vrai travail d'information, de contre-information, dans le pluralisme des médias français". RT France, qui existait depuis 2017, a annoncé samedi sa fermeture à la suite du gel de ses avoirs officialisé vendredi. 

BILAN


En bientôt un an d'affrontements, la guerre en Ukraine a fait près de 180.000 morts ou blessés dans les rangs de l'armée russe, et 100.000 côté ukrainien sans compter 30.000 civils tués, selon des estimations données dimanche par le chef de l'armée norvégienne.


"Les pertes russes commencent à approcher environ 180.000 soldats morts ou blessés", a affirmé le chef d'état-major norvégien Eirik Kristoffersen dans une interview à la chaîne TV2, sans préciser l'origine de ces chiffres.


La Norvège, pays riverain de la Russie, est membre de l'Otan depuis sa fondation en 1949. "Les pertes ukrainiennes sont probablement au-delà des 100.000 morts ou blessés. De plus l'Ukraine a environ 30.000 civils qui sont morts dans cette guerre affreuse", a ajouté le général norvégien.

CHARS LECLERC

CHARS LEOPARD

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct du lundi 23 janvier 2023 consacré à la guerre en Ukraine.

La déclaration est claire. L'Allemagne "ne s'opposera pas" à  la Pologne si elle  livre des chars Leopard à l'Ukraine, qui les réclame avec insistance, a affirmé dimanche sur LCI la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock, renforçant la pression sur le chancelier Olaf Scholz, toujours réticent à se prononcer sur la question.

"Si on nous posait la question, nous ne nous opposerions pas" à la livraison à Kiev de ces chars de fabrication allemande, a déclaré la ministre écologiste, qui gouverne en coalition avec les sociaux-démocrates d'Olaf Scholz et les libéraux. "Pour l'instant, la question n'a pas été posée" par la Pologne, tenue de faire une demande officielle à Berlin, a précisé la ministre. La décision finale appartient néanmoins à Olaf Scholz.

Retrouvez les dernières infos dans le fil ci-dessus. 


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info