EN DIRECT - Guerre en Ukraine : le pape François appelle à "un échange général de tous les prisonniers"

Publié le 31 mars 2024 à 7h00, mis à jour le 31 mars 2024 à 20h48

Le pape François a appelé ce dimanche à "un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine" lors de son message de Pâques.
Une phrase applaudie par les 60.000 fidèles massés sur la place Saint-Pierre, au Vatican.
Suivez les dernières informations en direct.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

SERVICES SECRETS

La Russie a annoncé dimanche avoir demandé à l'Ukraine d'extrader le chef des services secrets ukrainiens (SBU) Vassyl Maliouk et d'autres personnes qui, selon elle, sont impliqués dans des "attaques terroristes" sur son sol, invoquant deux conventions internationales contre le terrorisme. Selon la diplomatie russe, M. Maliouk aurait reconnu avoir "organisé le bombardement du pont de Crimée en octobre 2022 et a révélé des détails sur l'organisation d'autres attentats terroristes en Fédération de Russie".

UN MORT DANS LA REGION DE LVIV

Dans la région de Lviv, "l'ennemi a attaqué avec des missiles de croisière la même infrastructure essentielle (...) visée les 24 et 29 mars. Un bâtiment administratif a été endommagé", a indiqué le gouverneur, Maksym Kozytsky.


"Un homme est mort à cause de l'attaque (...). Les secouristes fouillent les décombres. Il pourrait y avoir d'autres personnes en-dessous", a-t-il ajouté, sans préciser le type d'infrastructure touché.

LE PAPE FRANÇOIS DEMANDE "UN ÉCHANGE GÉNÉRAL DE TOUS LES PRISONNIERS"

Lors de sa bénédiction Urbi et Orbi ("à la ville et au monde", ndlr) pour la fête de Pâques ce dimanche au Vatican, le pape François a appelé à "un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine", exhortant à nouveau à "ne pas céder à la logique des armes".


"Tout en appelant au respect des principes du droit international, j’appelle de mes vœux à un échange général de tous les prisonniers entre la Russie et l’Ukraine", a lancé le souverain pontife argentin devant quelque 60.000 fidèles. "Ne laissons pas les hostilités en cours continuer à toucher gravement la population civile qui est maintenant épuisée, surtout les enfants. Combien de souffrance nous voyons dans leurs yeux ? Par leurs regards, ils nous demandent : pourquoi ? Pourquoi tant de morts ? Pourquoi tant de destructions ?"


"La guerre est toujours une absurdité et une défaite ! Ne laissons pas les vents de la guerre souffler toujours plus fort sur l'Europe et sur la Méditerranée. Ne cédons pas à la logique des armes et du réarmement", a-t-il poursuivi, passant en revue de nombreux conflits qui agitent le monde en citant plus d'une dizaine de pays, du Moyen-Orient (Liban, Syrie) à l'Afrique (Soudan, Mozambique et République démocratique du Congo) en passant par Haïti, la Birmanie ou encore l'Arménie et l'Azerbaïdjan. 

L'ARMÉE UKRAINIENNE AFFIRME AVOIR ABATTU NEUF DRONES ET NEUF MISSILES RUSSES

L'armée de l'air ukrainienne a annoncé dans la matinée avoir abattu neuf missiles de croisière et neuf drones explosifs Shahed au cours des nouveaux bombardements nocturnes des forces russes.

UN MORT DANS DES FRAPPES RUSSES DANS LA RÉGION DE LVIV

Au moins une personne a perdu la vie cette nuit lors de frappes russes dans la région ukrainienne de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine. "Cette nuit, l'ennemi a attaqué avec des missiles de croisière la même infrastructure essentielle (...) qui avait été visée précédemment les 24 et 29 mars", indique le gouverneur régional Maksym Kozytsky sur Telegram, sans préciser quel type d'infrastructure, ajoutant qu'un "bâtiment administratif" a également été "endommagé". 


"Un homme est mort à cause de l'attaque", poursuit-il. "Les secouristes fouillent les décombres. Il pourrait y avoir d'autres personnes en dessous."

LIVRAISONS D'ARMES

Le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a annoncé samedi que la France allait prochainement livrer à Kiev des "centaines" de blindés anciens mais "encore fonctionnels", ainsi que des missiles Aster.

FRAPPE RUSSE VERS LVIV

Un frappe russe a tué au moins une personne dans la nuit de samedi à dimanche dans la région ukrainienne de Lviv, dans l'ouest du pays, a indiqué le gouverneur régional, l'armée de Kiev ayant indiqué avoir abattu neuf missiles et neuf drones ennemis. "Cette nuit, l'ennemi a attaqué avec des missiles de croisière la même infrastructure essentielle (...) qui avait été visée précédemment les 24 et 29 mars. Un bâtiment administratif a été endommagé", a indiqué le gouverneur Maksym Kozytsky sur Telegram. "Un homme est mort à cause de l'attaque", a-t-il ajouté.

LA FRANCE VA LIVRER DES CENTAINES DE BLINDÉS

Paris muscle son soutien à Kiev. La France va livrer à l'Ukraine des "centaines" de blindés anciens mais "encore fonctionnels" et des missiles Aster, dans le cadre d'un nouveau paquet d'aide à l'Ukraine dans sa guerre contre la Russie, annonce le ministre des Armées Sébastien Lecornu dans un entretien à La Tribune publié samedi soir. 


"Pour tenir une ligne de front aussi grande, l'armée ukrainienne a besoin par exemple de nos véhicules de l'avant blindé  (VAB, ndlr): c'est absolument clé pour la mobilité des troupes", explique-t-il. "Ce matériel ancien, encore opérationnel, va pouvoir directement profiter à l'Ukraine en quantité importante. On peut en parler en centaines pour 2024 et début 2025."


Les fameux blindés de transport de troupes VAB, plus de 40 ans au compteur, sont en train d'être remplacés dans l'armée de Terre française par les blindés de nouvelle génération Griffon.

LE POINT SUR LA SITUATION

  • Les autorités ukrainiennes ont instauré samedi de nouvelles coupures électriques d'urgence dans au moins quatre régions du pays, au lendemain d'une vague de bombardements russes massifs ayant endommagé des infrastructures énergétiques du pays. Le fournisseur d'énergie ukrainien DTEK a indiqué dans des communiqués séparés que ces coupures, menées sur ordre du distributeur ukrainien Ukrenergo, concernaient les régions de Dnipropetrovsk (centre-sud) et de Donetsk (est). DTEK ne précise pas le nombre d'usagers concernés par ces restrictions.
  • Des bombardements russes ont tué au moins deux personnes et fait un blessé dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, ont indiqué samedi les autorités ukrainiennes. 
  • La localité de Krasnohorivka, située tout près du front, a été sous "le feu ennemi pendant la nuit et la matinée", a déclaré le gouverneur régional, Vadym Filachkine, sur Telegram. Ces tirs ont tué une femme de 70 ans et un homme de 73 ans, et blessé un autre, a-t-il indiqué, en appelant les derniers civils présents à fuir la ville.
  • Des bruits d'explosion ont été entendus samedi soir dans la région de Kharkiv, a indiqué le gouverneur de la région. Ces faits ont été confirmés par l'envoyée spéciale de LCI sur place. Les habitants de la ville et de ses environs ont été invités à rester dans les abris. Il y a eu au moins un blessé.

EN DIRECT

Bonjour et bienvenue sur ce direct consacré aux événements en Ukraine.

La France muscle son soutien à Kiev. La France va livrer à l'Ukraine des "centaines" de blindés anciens mais "encore fonctionnels" et des missiles Aster, dans le cadre d'un nouveau paquet d'aide à Kiev dans sa guerre contre la Russie, selon son ministre des Armées. 

"Pour tenir une ligne de front aussi grande, l'armée ukrainienne a besoin par exemple de nos véhicules de l'avant blindé  (VAB, ndlr): c'est absolument clé pour la mobilité des troupes", a expliqué Sébastien Lecornu dans un entretien à La Tribune publiée samedi soir. "Ce matériel ancien, encore opérationnel, va pouvoir directement profiter à l'Ukraine en quantité importante. On peut en parler en centaines pour 2024 et début 2025", a-t-il ajouté. Les fameux blindés de transport de troupes VAB, plus de 40 ans au compteur, sont en train d'être remplacés dans l'armée de Terre française par les blindés de nouvelle génération Griffon.

Répondant aux demandes pressantes de Kiev de renforcer ses capacités de défense anti-aérienne, Paris va aussi "débloquer un nouveau lot de missiles Aster 30" pour le dispositif SAMP/T MAMBA, l'équivalent du Patriot américain.

Paris enjoint à l'industrie de défense française de produire davantage et plus rapidement pour répondre aux besoins de son armée et assurer dans la durée son soutien à l'Ukraine.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info