Invasion russe en Ukraine : Poutine s'obstine
En Direct

EN DIRECT - Guerre en Ukraine : la Turquie prête à discuter des candidatures de la Finlande et de la Suède à l'Otan

La rédaction de TF1info
Publié le 14 mai 2022 à 7h00, mis à jour le 15 mai 2022 à 0h16

La Turquie se dit prête à discuter avec la Finlande et la Suède de leur candidature à l'Otan.
Suivez les dernières informations.

UNE TRENTAINE DE BOMBARDEMENTS À LOUGANSK 


Samedi matin, le ministère ukrainien de la Défense recensait une trentaine de bombardements en 24 heures dans la région de Lougansk, une des deux provinces du Donbass avec celle de Donetsk. Dix attaques russes ont aussi été repoussées en 24 heures dans les deux régions, selon l'état-major ukrainien.


Les Russes tentent depuis trois semaines, sans succès, de franchir la rivière Severskyi Donets, au niveau du village de Bilogorivka, dans la région de Lougansk.

MENACE NUCLÉAIRE RUSSE PLAUSIBE, POUR WLADIMIR KLITSCHKO 

"Je n’exclus par que l’arme nucléaire et l'arme chimique, soient utilisés comme cela a été fait en Syrie. La Russie pourrait continuer à violer le droit international, je n’exclus rien", a annoncé l'ancien boxeur international. 

WLADIMIR KLITSCHKO SUR LCI: UNE GUERRE "INSENSÉE" 


Retrouvez sur LCI Wladimir Klitschko, membre de la défense territoriale de Kiev, et boxeur professionnel ukrainien, pour une interview exclusive. 


"Cette guerre est une folie insensée, et malheureusement elle dure depuis 80 jours" a-t-il déclaré, interrogé par Darius Rochebin. 

ÉLARGISSEMENT DE L'OTAN ?


La Turquie est prête à discuter avec la Finlande et la Suède de leur candidature à l'Otan et des motifs qui suscitent l'hostilité d'Ankara vis-à-vis de cet élargissement, a déclaré aujourd'hui le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu.


"La grande majorité du peuple turc est contre l'adhésion de ces pays qui soutiennent l'organisation terroriste PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) et ils nous demandent de bloquer cette adhésion", a affirmé le ministre avant une rencontre de l'Otan à Berlin à laquelle participent ses homologues finlandais et suédois. "Mais ce sont des questions dont nous devons parler bien sûr avec nos alliés de l'Otan ainsi qu'avec les pays" concernés, a-t-il ajouté.

DES CORPS DE SOLDATS RUSSES STOCKÉS DANS DES TRAINS RÉFRIGÉRÉS


Les militaires ukrainiens ont commencé à charger hier des corps de soldats russes dans des wagons de train réfrigérés. Ils ont été recueillis après des combats menés dans les régions de Kiev et de Tchernihiv, apprend-on de l'agence de presse Reuters. 


Volodymr Lyamzin, chef de la coopération civilo-militaire ukrainienne, a déclaré que l'Ukraine était prête à restituer ces corps à la Russie. "Selon les normes du droit international humanitaire, et l'Ukraine les suit strictement, après la fin de la phase active du conflit, les parties doivent restituer les corps des militaires d'un autre pays. [...] L'Ukraine est prête à rendre les corps à l'agresseur", a-t-il déclaré.

DES RISQUES SÉRIEUX D'ANNEXIONS RUSSES EN UKRAINE


Selon l'Institute for the Study of War, l'Occident doit prendre au sérieux la menace que la Russie annexe le sud-est de l'Ukraine. Pour l'organisme, le Kremlin ne cache plus ses intentions d'annexer des zones occupées en Ukraine. Les régions de Crimée, Kherson et Zaporijia sont les premières concernées. Cette "vague d'annexions" pourraient également toucher des territoires en dehors de l'Ukraine, comme l'Ossétie du Sud, en Géorgie. 


Une situation qui renforcerait aussi le risque nucléaire brandit depuis plusieurs semaines maintenant par Poutine. "La doctrine russe autorisant l'utilisation d'armes nucléaires pour défendre le territoire russe s'appliquerait à ces territoires nouvellement annexés. De telles actions menaceraient l'Ukraine et ses partenaires d'une attaque nucléaire si les contre-offensives ukrainiennes pour libérer le territoire occupé par la Russie se poursuivaient" analyse l'ISW. 

LA PRÉSIDENTE HONGROISE CONDAMNE "L'AGRESSION" DE POUTINE


Katalin Novak, la nouvelle présidente de la Hongrie, a condamné lors de sa cérémonie d'investiture l'invasion de l'Ukraine par les forces armées russes. Son premier déplacement se fera en Pologne à Varsovie, le pays accueillant le plus de réfugiés ukrainiens. 


"Mardi 17 mai, je me rends à Varsovie pour rencontrer le président du peuple polonais" a-t-elle déclaré, rajoutant ensuite : "nous condamnons l'agression de Poutine, l'invasion armée d'un État souverain. Nous disons éternellement non à tout effort visant à restaurer l'Union soviétique". 

VOLODYMYR ZELENSKY REÇOIT DES MEMBRES DU CONGRÈS À KIEV


Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accueilli à Kiev ce samedi une délégation du Congrès américain dirigée par Mitch McConnell, le chef de la minorité au Sénat. 

 

Sur son compte Instagram, le dirigeant ukrainien a déclaré que cette visite "est un signal fort du soutien bipartisan à l'Ukraine de la part du Congrès américain et du peuple américain".

Nous ne pouvons pas afficher ce post Instagram.


Instagram conditionne l'affichage des posts au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce post.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Instagram.

UNE DÉFAITE RUSSE AVANT LA FIN DE L'ANNÉE ?


Selon Kyrylo Boudanov, le chef du renseignement militaire ukrainien, la guerre en Ukraine pourrait se terminer "avant la fin de l'année", après une défaite de la Russie. 


La victoire ne sera "pas facile", mais "elle arrivera", a-t-il déclaré dans un entretien à la chaîne britannique Sky News publié vendredi soir, où il apparaît serein et se dit "optimiste" au vu de l'évolution actuelle du conflit.


"Le tournant aura lieu dans la deuxième partie d'août" et "la plupart des opérations militaires seront terminées d'ici la fin de l'année", prédit-il.

KIEV REBAPTISE UN MONUMENT SOVIÉTIQUE


L'Arche de l'Amitié des Peuples, un emblématique monument soviétique du centre-ville de Kiev, est devenu samedi l'Arche de la Liberté du Peuple ukrainien, suite à une décision du conseil municipal.


"Aujourd'hui, le conseil municipal a décidé de "décommuniser" le nom de l'arche de l'Amitié des Peuples. Ce sera désormais l'Arche de la Liberté du Peuple ukrainien", a annoncé sur la messagerie Telegram le maire de la capitale, Vitali Klitschko.

"L'OCCIDENT NOUS A DÉCLARÉ LA GUERRE", LANCE SERGUEÏ LAVROV


"L'Occident a déclaré la guerre totale" à la Russie, juge le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. "Tout le monde ressentira les conséquences. Nous avons tout fait pour éviter la confrontation, mais si le défi nous est lancé..."


Le chef de la diplomatie russe évoque "une vague russophobe" dans "les pays occidentaux, qui négligent la politesse et annulent tout ce qui est russe". "Aujourd'hui, les Occidentaux sont prêts à agir contre la Russie. [...] L'Union européenne se soumet à l'Otan. En dehors de l'Occident, le monde comprend qu'il devient multipolaire."

LES TROUPES RUSSES SE RETIRENT DE KHARKIV


D'après le maire de Kharkiv, Ihor Terekhov, les troupes russes se retirent actuellement de la ville. "Grâce aux efforts de la défense territoriale et des forces armées ukrainiennes, les Russes se sont retirés [...] en direction de la frontière", a-t-il affirmé à la BBC. "Il n'y a pas eu de bombardements dans la ville au cours des cinq derniers jours."

LE G7 NE RECONNAÎTRA PAS D'ÉVENTUELLES NOUVELLES FRONTIÈRES RUSSES


Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 sont réunis en Allemagne, pour une réunion de trois jours. Ils ont affirmé que leurs pays ne reconnaîtraient pas les frontières "que la Russie a essayé de changer".

AZOVSTAL : DES PROCHES DE COMBATTANTS APPELLENT XI JINPING À L'AIDE


Des proches de combattants ukrainiens piégés dans l'aciérie d'Azovstal, dernière poche de résistance aux forces russes dans le port stratégique de Marioupol, ont lancé ce samedi un appel à l'aide au président chinois Xi Jinping, lui demandant d'aider à leur évacuation. "Il y a dans le monde une personne à laquelle Poutine aurait du mal à dire non. Nous sommes convaincus que la Chine, forte et noble, peut prendre des décisions difficiles pour une bonne cause", a lancé, lors d'une conférence de presse à Kiev, Natalia Zarytska, l'épouse d'un combattant.


"Nous appelons son Excellence, le président chinois Xi Jinping, à faire preuve [...] d'une grande sagesse orientale et à œuvrer pour sauver les défenseurs de Marioupol", a-t-elle ajouté, dans une salle où avait été accroché un portrait du dirigeant chinois. Citant des messages envoyés par son mari, elle a affirmé que les Russes faisaient délibérément traîner les choses, pour prolonger "la torture" des combattants.

POUTINE MET EN GARDE LA FINLANDE


La fin de la neutralité militaire de la Finlande serait une "erreur", estime le président russe Vladimir Poutine, après un entretien téléphonique avec son homologue finlandais Sauli Niinistö, selon un communiqué du Kremlin. "Vladimir Poutine a souligné que la fin de la politique traditionnelle de la neutralité militaire serait une erreur, puisqu'il n'y a aucune menace à la sécurité de la Finlande."


L'annonce de la candidature d'Helsinki pour l'adhésion à l'Otan, vue d'un très mauvais œil par Moscou, est attendue ce dimanche.

APPEL ENTRE LES PRÉSIDENTS FINLANDAIS ET RUSSE


Le président finlandais Sauli Niinistö a appelé ce samedi son homologue russe Vladimir Poutine au sujet de la candidature imminente du pays nordique à l'Otan, qui suscite l'hostilité de Moscou, a annoncé Helsinki.


"La conversation a été directe, sans détour, et s'est passée sans contrariété. Éviter les tensions a été considéré comme important", a déclaré le chef de l'État finlandais dans un communiqué de la présidence. 

LE DRH D'AZOVSTAL SUR LCI


Ivan Goltvenko, directeur des ressources humaines de l'usine d'Azovstal, confirme sur LCI que "600 militaires se trouvent blessés sur le site de l'usine". "Les combats continuent chaque jour, les mères et épouses de ces militaires ne veulent pas qu'ils deviennent des héros, elles veulent qu'ils restent en vie."


Dans la ville de Marioupol, "la température grimpe, cela veut dire que les corps ensevelis sous les décombres commencent à se décomposer", avertit-il également.

Guerre en Ukraine : "600 militaires se trouvent blessés sur le site de l'usine d'Azovstal", assure le DRH sur LCISource : TF1 Info

LE G7 "NE RECONNAÎTRA JAMAIS LES FRONTIÈRES" QUE LA RUSSIE TENTE DE MODIFIER


Dans une déclaration commune, les pays du G7 préviennent qu'ils "ne reconnaîtront jamais les frontières" que la Russie tente de modifier par la force, et réclament des sanctions supplémentaires visant des secteurs dont la Russie est "dépendante"


En outre, le G7 appelle la Biélorussie à "cesser de faciliter" l'agression russe en Ukraine et la Chine à "ne pas saper" les sanctions imposées au pays de Vladimir Poutine.

RÉFÉRENDUM : LA MISE EN GARDE DU ROYAUME-UNI


"Si la Russie organise un référendum d'adhésion (dans la région de) Kherson, elle manipulera presque certainement les résultats pour montrer une majorité claire en faveur de la sortie de l'Ukraine", anticipe le gouvernement britannique. "Les citoyens de la région de Kherson continueront probablement à manifester leur opposition à l'occupation russe."

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

L'UKRAINE REVENDIQUE 27.000 RUSSES NEUTRALISÉS


D'après le ministère ukrainien de la Défense, plus de 27.000 Russes ont été neutralisés par les forces armées depuis le début de la guerre. Aucune statistique indépendante n'est toutefois disponible.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

À KHARKIV, UNE BATAILLE REMPORTÉE PAR LES UKRAINIENS ?


L'Institut américain pour l'étude de la guerre estime que l'Ukraine a "probablement gagné la bataille de Kharkiv". Est-ce une réalité sur le terrain ? L'éclairage du Général François Chauvancy, consultant en géopolitique.

Guerre en Ukraine : Kiev "semble avoir gagné la bataille de Kharkiv"Source : TF1 Info

RÉFÉRENDUM


Les dirigeants d'Ossétie du Sud ont annoncé la tenue d'un référendum en juillet sur l'intégration de cette région de Géorgie à la Russie. Par le passé, l'État géorgien avait qualifié un tel projet d'"inacceptable".

ÉLECTRICITÉ RUSSE EN FINLANDE


Les exportations d'électricité de Russie vers la Finlande ont cessé durant la nuit de vendredi à samedi après une annonce en ce sens d'un fournisseur russe, a déclaré à l'AFP un responsable de l'opérateur du réseau électrique finlandais.


L'entreprise responsable des ventes d'électricité russe à la Finlande, RAO Nordic, avait annoncé vendredi son intention de cesser ses livraisons à minuit, invoquant des impayés, au moment où la Finlande s'apprête à annoncer sa candidature à l'Otan.

POUR LE CHEF DU RENSEIGNEMENT UKRAINIEN, LA GUERRE PRENDRA FIN EN 2022


Le chef du renseignement militaire ukrainien optimiste. Dans un entretien accordé à Sky News, Kyrylo Budanov estime que le tournant de la guerre aura lieu "dans la deuxième partie du mois d'août", et que "la plupart des combats seront terminés d'ici à la fin de l'année". "Nous allons reprendre le pouvoir sur les territoires perdus, y compris le Donbass et la Crimée", anticipe-t-il.

L'INDE VA ARRÊTER SES EXPORTATIONS DE BLÉ


En raison de la durée de la guerre en Ukraine et de la hausse des prix, l'Inde, premier producteur mondial de blé, va arrêter ses exportations, rapportent les médias américains. Le gouvernement indien entend protéger sa population du risque de pénurie.

L'UKRAINE REPREND DU TERRAIN À LA RUSSIE, ASSURE ZELENSKY


Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, assure que l'Ukraine reprend du terrain à la Russie. "Nous continuons à restaurer les territoires occupés de l'Ukraine", a-t-il affirmé. "À ce jour, 1015 localités" ont été reprises par les forces ukrainiennes, dont six vendredi, a-t-il précisé.

L'UKRAINE GAGNANTE DE LA "BATAILLE DE KHARKIV" ?


D'après l'Institut pour l'étude de la guerre, l'Ukraine a "probablement gagné la bataille de Kharkiv". "Les forces ukrainiennes ont empêché les troupes russes d'encercler et de s'emparer de Kharkiv, puis les ont expulsées de la ville, comme à Kiev", juge l'organisme américain.

"NÉGOCIATIONS TRÈS DIFFICILES" POUR ÉVACUER LES RETRANCHÉS D'AZOVSTAL


Environ 1000 combattants ukrainiens sont toujours retranchés dans un labyrinthe de tunnels datant de l'ère soviétique sous l'usine sidérurgique Azovstal, à Marioupol. "Nous n'arrêtons pas d'essayer de sauver tout notre peuple de Marioupol et d'Azovstal", a promis le président ukrainien Volodymyr Zelensky. "Actuellement, des négociations très difficiles sont en cours sur la prochaine étape de la mission d'évacuation - le sauvetage des blessés graves, les médecins."

DÈS AUJOURD'HUI, LA FINLANDE NE REÇOIT PLUS D'ÉLECTRICITÉ RUSSE


La Russie a décidé de suspendre les livraisons d'électricité à la Finlande à partir de ce samedi. Le groupe a évoqué des impayés pour justifier cet arrêt. Mais cette annonce se fait sur fond d'une montée de tensions avec Helsinki, suite à sa volonté d'adhérer "sans délai" à l'Otan.

BIENVENUE


Bonjour et bienvenue sur TF1info pour suivre l'actualité de la guerre en Ukraine en ce samedi 14 mai.

L'Union européenne s'est engagée vendredi à apporter une aide supplémentaire d'un demi-milliard d'euros pour soutenir le combat de l'Ukraine face à l'invasion russe tandis qu'en Géorgie une région séparatiste prorusse faisait à son tour un pas vers le rattachement à la Russie.

Les autorités de cette "république" séparatiste autoproclamée, indépendante de fait de la Géorgie pro-occidentale et occupée par des forces de Moscou depuis une intervention militaire russe en 2008, ont annoncé vendredi organiser le 17 juillet un référendum sur son intégration à la Russie.

Pour l'heure, en Ukraine, les combats continuaient dans l'est entre forces russes et armée ukrainienne, notamment à Marioupol, la grande ville portuaire du sud-est où résistent encore un millier de soldats ukrainiens retranchés dans les entrailles de l'usine sidérurgique Azovstal.

Deux mois et demi après l'entrée des forces russes sur le territoire de leur voisin, les combats se concentrent dans l'Est, la Russie ayant dû revoir à la baisse son ambition de prendre le pays et Kiev, sa capitale, face à la résistance des Ukrainiens, armés par les Occidentaux.


La rédaction de TF1info