L'armée russe affirme avoir conquis le village d'Otcheretyné dans l'est de l'Ukraine.
Cette nouvelle prise est le signe de la poussée des forces de Moscou.
Suivez les dernières informations sur le conflit.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

FRAPPES RUSSES

Plusieurs frappes russes ont fait trois morts et seize blessés dimanche dans l'est et le nord-est de l'Ukraine. Un tir de roquette a tué deux personnes à Pokrovsk, dans la région de Donetsk (est), a déclaré son gouverneur, Vadim Filachkine, dans un message sur Telegram.


Une troisième personne est morte dans une frappe russe contre Monatchynivkan, selon le gouverneur de la région de Kharkiv (nord-est), Oleg Synegoubov. Le corps d'une femme de 88 ans a été "sorti des décombres" d'une maison, a-t-il dit. Plus tôt, Oleg Synegoubov avait annoncé qu'une autre attaque avait fait au moins dix blessés à Kharkiv. 


Les attaques ont eu lieu alors que les chrétiens orthodoxes d'Ukraine et de Russie célébrent la fête de Pâques.

XI VEUT OEUVRER À "RÉSOUDRE LA CRISE"

A peine arrivé dimanche à Paris pour une visite d'Etat, le président chinois Xi Jinping a affirmé vouloir "œuvrer avec la France et toute la communauté internationale" à "résoudre la crise" en Ukraine.


"Nous espérons que la paix et la stabilité reviendront rapidement en Europe, et entendons œuvrer avec la France et toute la communauté internationale à trouver de bonnes pistes pour résoudre la crise", écrit le numéro un de la superpuissance asiatique dans une tribune publiée par le quotidien Le Figaro. 


Paris veut de son côté s'assurer que la Chine, principale alliée du président russe Vladimir Poutine, ne bascule pas dans un soutien clair à son effort de guerre face à Kiev. 

PRISE D'UN NOUVEAU VILLAGE

L'armée russe affirme avoir conquis un nouveau village dans l'est de l'Ukraine, Otcheretyné, nouveau signe de la poussée des forces de Moscou face à l'armée ukrainienne.


Le ministère russe de la Défense a déclaré dans un communiqué que ses soldats avaient "entièrement libéré" ce village, situé au nord-ouest d'Avdiïvka, ville tombée en février.

ATTAQUE DE DRONE

Une attaque de drone sur la ville de Kharkiv, dans le nord-est du pays, a fait au moins six blessés, selon des responsables ukrainiens. La Russie a tiré 24 drones iraniens (Shahed) sur son territoire pendant la nuit, et 23 d'entre eux ont été abattus, selon l'armée ukrainienne.  


"Une maison et des dépendances ont brûlé à la suite des attaques des 'Shahed'. Six personnes ont été blessées, dont une petite fille née en 2015", a déclaré le gouverneur de Kharkiv, Oleg Synegoubov, sur Telegram.

ROQUETTES RUSSES

Un tir de roquette russe sur la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, a tué deux personnes, selon l'Ukraine. "À Pokrovsk, des tirs de roquettes ont tué deux personnes et endommagé une maison", a déclaré Vadim Filashkin, gouverneur ukrainien de la région orientale de Donetsk, dans un message sur Telegram. La localité de Pokrovsk se trouve à environ 60 km au nord-ouest de la ville de Donetsk.

AVIS DE RECHERCHE

Le président ukrainien est placé sur la liste des personnes recherchées, a indiqué hier le ministère de l'Intérieur russe. Une décision qui selon Kiev démontre "le désespoir de la propagande et de la machine étatique" de Moscou.

MACRON PERSISTE ET SIGNE

Dans une interview fleuve à "La Tribune du Dimanche", Emmanuel Macron persiste à envisager une éventuelle intervention terrestre vivement critiquée par la Russie. "Face à un tel adversaire, quelle faiblesse de tracer des limites a priori, quelle faiblesse !", insiste-t-il. "La sécurité des Européens se joue en Ukraine parce que c’est à 1500 kilomètres de nos frontières. Si la Russie l’emporte, la seconde d’après, il n’y a plus de sécurité possible en Roumanie, en Pologne, en Lituanie et plus non plus chez nous. La capacité et la portée des missiles balistiques russes nous expose tous." 

Russie : Macron appelle l'Europe à réagirSource : TF1 Info

BONJOUR

Bienvenue dans ce live consacré à la guerre en Ukraine. Retrouvez ici les dernières infos et les images fortes de ce conflit.

La Russie a assuré samedi avoir abattu dans la nuit quatre missiles ATACMS, armes de longue portée récemment fournies à l'Ukraine par les Etats-Unis. "La défense aérienne a abattu quatre missiles opérationnels-tactiques au-dessus du territoire de la péninsule de Crimée", que la Russie a annexée en 2014, affirme le ministère russe de la Défense a déclaré dans un communiqué. Moscou n'a pas indiqué si ces missiles ou la chute de leurs débris avaient fait des dégâts.

En avril, Washington avait annoncé avoir envoyé ces missiles à l'Ukraine, qui les réclamait de longue date afin de pouvoir frapper plus loin derrière la ligne de front. Kiev avait utilisé pour la première fois en octobre contre la Russie des missiles américains ATACMS, mais ceux envoyés récemment disposent d'une plus longue portée, pouvant aller jusqu'à 300 km de distance.

L'Ukraine cherchait à en obtenir afin de frapper les voies d'approvisionnements russes, entrepôts ou QG militaires plus distants de la ligne de front.Le Kremlin a toutefois assuré que cette nouvelle livraison ne changerait rien au conflit.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info