Les incendies en Grèce sont globalement "sous contrôle" samedi, avec toutefois de nouveaux feux dans le Péloponnèse, et les pompiers restaient déployés sur tous les terrains.
Suivez les dernières informations sur la situation en direct.

Ce live est à présent terminé. 

PETITE ACCALMIE


Les incendies en Grèce sont globalement "sous contrôle" ce samedi, avec toutefois de nouveaux feux dans le Péloponnèse, et les pompiers restaient déployés sur tous les terrains.


Trois nouveaux incendies ont éclaté dans la péninsule du sud de la Grèce, suscitant des appels des autorités à évacuer quatre communautés, près de la ville de Pyrgos, dans l'ouest du Péloponnèse, selon les services d'urgence grecs. 


Plus de cent pompiers luttaient contre ces feux appuyés par sept avions et deux hélicoptères, a précisé le service des pompiers joint par téléphone.


Après deux semaines de combat contre les centaines de feux qui se sont déclarés dans le pays, plus de 460 soldats du feu sont également mobilisés sur les foyers les plus importants des derniers jours : dans les îles de Rhodes et Corfou, destinations estivales très prisées des touristes du monde entier, ainsi que dans le centre de la Grèce, près de Volos, la préfecture de Magnésie.


"Il n'y a plus de front actif", à Rhodes, Corfou, et en Magnésie, les zones "qui nous préoccupent le plus", avait précédemment précisé samedi le service des pompiers.


"Il y a des poches de feu éparses qui sont en train d'être éteintes", mais "il n'y aura aucune réduction des forces (sur le terrain) tant que les gros sinistres n'auront pas été éteints", selon la même source. D'autant que le service de météorologie national, EMY, prévoit des vents qui localement pourront atteindre 50-60 km/h. 

GRÈCE : LE PAPE "PROFONDÉMENT PRÉOCCUPÉ"


Le pape François s'est déclaré vendredi "profondément préoccupé" par les incendies en Grèce et a demandé de renouveler d'efforts pour préserver l'environnement face au changement climatique.


"Le pape François est profondément préoccupé par les menaces pour la vie et les dégâts causés par de nombreux incendies dans diverses régions de la Grèce et ailleurs, causés par les vagues de chaleur qui frappent de nombreux pays européens", a écrit, au nom du pape, le numéro 2 du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, au président de la conférence épiscopale grecque.


Le pape François, fervent défenseur de l'environnement, a également exprimé dans ce message le souhait que "les risques pour notre maison commune, exacerbés par la crise climatique actuelle, incitent tous les peuples à renouveler leurs efforts pour prendre soin" de la planète "pour les générations futures".

"SUR LE PIED DE GUERRE"


Le front des incendies en Grèce semble plus calme que les jours précédents mais les pompiers restent sur le qui-vive, face à une situation imprévisible qui dépend notamment du vent. "Pour l'instant, on n'a pas de foyer actif, le panorama s'améliore, mais on reste sur le pied de guerre pour circonscrire les feux en cours", a indiqué à l'AFP vendredi matin une porte-parole du bureau de presse des sapeurs-pompiers.

MOBILISATION EUROPÉENNE


Cette carte du service de la Commission européenne à la Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes détaille l'ensemble des renforts européens envoyés en Grèce, pour aider les pompiers du pays à lutter contre les incendies. Depuis le 18 juillet, 500 soldats du feu européens ont été déployés, neuf avions bombardiers d'eau et 110 camions citernes. La France a notamment fait parvenir deux canadairs au pays.

GRÈCE : ENQUÊTE APRÈS L'EXPLOSION DE L'ENTREPÔT DE MUNITIONS


L'incendie déclaré près de Volos, dans le centre-est de la Grèce, mercredi a gagné jeudi une caserne de l'armée de l'air à Nea Anghialos, à une vingtaine de kilomètres de là, provoquant des explosions successives dans un entrepôt de munitions. Ce vendredi, le ministre de la Défense grec Nikos Dendias a demandé au chef d'état-major général de la Défense Nationale Hellénique une enquête urgente sous serment concernant l'incident, rapporte le quotidien grec I Kathimeriní. "S'il y a des responsabilités, elles seront pleinement attribuées", a-t-il déclaré.


Il a en outre assuré qu'il n'y avait aucun problème de sécurité pour le personnel militaire. "J'ai demandé une réévaluation complète des plans de sécurité incendie pour tous les camps et les trois branches des forces armées. Je tiens à vous assurer que la sécurité du personnel, des installations et de l'équipement a toujours été une priorité absolue", a insisté le ministre.

LA TURQUIE ÉGALEMENT TOUCHÉE


En Turquie, les pompiers continuaient jeudi de lutter contre un incendie de forêt près de la station balnéaire de Kemer, dans la province méridionale d'Antalya, qui avait commencé à s'étendre au début de la semaine, selon le journal Daily Sabah. Les brasiers qui se sont propagés sur une zone d'environ 400 hectares, tout d'abord sur des collines escarpées et rocheuses, difficiles d'accès pour les soldats du feu, mais le feu est désormais circonscrit dans une vallée, selon le vice-ministre de l'Agriculture et des Forêts, Veysel Tiryaki, cité par le quotidien. De nouveaux incendies ont été signalés dans les provinces occidentales d'Isparta et de Manisa jeudi. Selon le site d'information Middle East Eye, plusieurs sites touristiques prisés ont été menacés par les flammes.

DES KILOMÈTRES DE CENDRES


Des images tournées par des drones montrent les dégâts des feux de forêt sur l'île grecque de Rhodes. Les falaises et les arbres apparaissent brûlés sur plusieurs kilomètres sur ces images vues du ciel. La Grèce est particulièrement touchée par la canicule et les incendies.

GRÈCE : LE "PANORAMA S'AMÉLIORE"


Le "panorama s'améliore" sur  le front des incendies de forêt en Grèce, estiment vendredi les pompiers  tout en restant "vigilants". "Pour l'instant on n'a pas de foyer actif, le panorama s'améliore, mais on reste sur le pied de guerre pour circonscrire les feux en cours", a indiqué à l'AFP une porte-parole du bureau de presse des sapeurs-pompiers.


- L'incendie déclaré près de Volos, dans le centre-est de la Grèce, mercredi a gagné jeudi une caserne de l'armée de l'air à Nea Anghialos, à une vingtaine de kilomètres de Volos, provoquant des explosions successives dans un entrepôt de munitions. Plus de 130 personnes ont dû être évacuées jeudi soir par bateau, du port proche de Nea Anghialos, selon les gardes-côtes. 

Le feu dans la caserne est actuellement circonscrit et les habitants de Nea Aghialos ont commencé à rentrer chez eux pour évaluer des dégâts de leurs habitations et magasins, dont des vitres ont volé en éclats en raison de la puissance des explosions, selon des médias locaux.


- À Rhodes, en mer Égée, dans le sud-est, les pompiers épaulés par des bombardiers d'eau tentent toujours de circonscrire le feu, qui brûle depuis plus d'une semaine dans le sud et l'est de cette île. 


- Dans le nord de l'île de Corfou, en mer Ionienne, au nord-ouest, des évacuations avaient également eu lieu au début de la semaine après un violent feu déclaré le week-end dernier, alors que la canicule frappait le pays depuis plusieurs jours.

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE


Le dérèglement climatique augmente la fréquence et l'intensité des périodes de chaleur et de sécheresse, augmentant donc le risque d'incendie. Les records de chaleur se succèdent, le mois de juillet est en passe de devenir le plus chaud jamais enregistré sur Terre. L'année prochaine promet d'être encore davantage préoccupante, avec le retour du phénomène climatique El Niño, qui augmente les températures de l'eau dans le Pacifique. "Le changement climatique est là. Il est terrifiant. Et c'est juste le début. L'ère du réchauffement climatique est terminée, place à l'ère de l'ébullition mondiale", s'est alarmé jeudi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Plus d'explications dans cette chronique.

Canicules et incendies : va-t-on devoir s'y habituer ?Source : TF1 Info

GRÈCE : EXPLOSION D'UN ENTREPÔT DE MUNITIONS 


Des évacuations ont été ordonnées jeudi à Nea Anghialos, une localité du centre-est de la Grèce proche de Volos en proie au feu, après une explosion dans un entrepôt de munitions de l'armée. Selon des médias, dans l'entrepôt seraient stockées des armes provenant des appareils F-16 de l'escadre de chasse de Nea Anghialos, des bombes de 453,6 et de 907,2 kg, ainsi que des armes telles que des missiles. 


Plusieurs heures après, des images de l'explosion sont relayées sur les réseaux sociaux, comme ici, montrant la violence de l'onde de choc produite par l'explosion, qui a détruit des vitrines de magasins. "Plusieurs tonnes de munitions ont explosé. La zone a été évacuée dans un rayon de 3km", précise sur Twitter le journaliste Aris Dimitrakopoulos.

INCENDIE DANS LES ALPES-MARITIMES


En France cette fois, un incendie a parcouru jeudi une centaine d'hectares dans l'arrière-pays niçois vers Bairols, dans les Alpes-Maritimes, dans une zone éloignée des habitations et très difficile d'accès. Il s'est déclenché mardi a été attisé par les forts vents et n'était "pas fixé jeudi soir", a indiqué à l'AFP une porte-parole du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) des Alpes-Maritimes.


Une centaine de pompiers, soutenus par quatre hélicoptères bombardiers d'eau ont continué jeudi à procéder à des largages sur une zone "escarpée, de sous-bois, avec des feux qui ne sont pas accessibles par voie terrestre", dans un secteur "éloigné des habitations et de tout village". "C'est un feu non fixé et nous devrions poursuivre les largages demain vendredi", a ajouté cette porte-parole.

LE POINT SUR LA SITUATION EN GRÈCE


Selon l'agence de presse grecque Macedonian News Agency, le risque d'incendie reste "très élevé" dans six régions au total ce vendredi dans le pays. La protection civile a ainsi rétrogradé les risques d'incendie d'"extrêmes" à "très élevés" pour vendredi.


Les pompiers restaient toujours mobilisés et "vigilants" jeudi face à ces départs de feu qui font rage en Grèce depuis deux semaines et ont entraîné la mort de quatre personnes, dans l'attente de conditions climatiques plus favorables annoncées pour ce vendredi.


Les températures étaient annoncées en baisse jeudi, avec des maximales de 36°C, contre plus de 40 (jusqu'à 46,1° mercredi) ces derniers jours. Elles devront être similaires ce vendredi, selon les prévisions météorologiques qui tablent aussi sur de fortes brises plutôt que des vents forts pour vendredi, entre 39 et 49 km/h. 

ESTIMATION DES DÉGÂTS EN ALGÉRIE 


Des milliers d'hectares de forêts et de cultures détruits, des centaines d'habitations effondrées, des dizaines de sinistrés sans eau et ni électricité: le bilan matériel est lourd après les incendies qui ont ravagé le nord-est de l'Algérie et ont fait au moins 34 morts.


Selon le ministre de l'Intérieur algérien, Brahim Merad, 140 incendies ont été recensés dans 17 préfectures dans le pays. Les brasiers ont fait au moins 34 morts et mené à l'évacuation de 1500 personnes. Outre les pertes humaines, les feux, surtout concentrés dans le nord-est, ont "ravagé de grandes surfaces forestières, de broussailles et d'arbres fruitiers", a dit le ministre sans donner de chiffres. Des "instructions" ont été données aux autorités locales pour "lancer la constatation des dégâts et des pertes et recenser les sinistrés, afin de les indemniser dans les meilleurs délais", a ajouté le ministre.


Un juge d'instruction a ordonné le placement de 12 mis en cause en détention provisoire, pour leur implication dans le déclenchement des feux de forêt dans plusieurs wilayas, a indiqué jeudi un communiqué du procureur de la République du tribunal de Sidi M'hamed à Alger.


De l'autre côté de la frontière avec la Tunisie, les estimations des dégâts ont également démarré après des feux qui ont touché surtout des zones boisées du nord-ouest près de Tabarka, épargnant la plupart des zones habitées.

UN FEU MAÎTRISÉ À ASPROPYRGOS


L'incendie d'une usine de recyclage a été maîtrisé à Aspropyrgos, selon le Huffington Post. Le feu s'est déclaré vers 4 heures du matin et s'est rapidement propagé à un chantier de pièces détachées et de véhicules d'occasion, selon la version grecque du média en ligne. Il a été maîtrisé par les 54 pompiers déployés sur place.

FEU DE FORÊT EN CROATIE


Des dizaines de pompiers épaulés par des avions bombardiers d'eau combattent jeudi un incendie sur une île croate, le deuxième feu de forêt cette semaine sur la côte adriatique du pays, ont annoncé les autorités.


Le vent violent entrave l'extinction de l'incendie sur l'île de Ciovo, près de la ville touristique de Split, mais les habitations ne sont pas menacées pour le moment, selon un communiqué de l'association nationale des pompiers.


Six avions bombardiers d'eau aident environ 150 pompiers à maîtriser l'incendie, a-t-on ajouté de même source. Les médias locaux ont publié des photos d'une épaisse fumée provenant de l'incendie.

ÉVACUATIONS APRÈS UNE EXPLOSION PRÈS DE VOLOS


Des évacuations ont été ordonnées à Nea Anghialos, une localité proche de Volos (centre-est de la Grèce) en proie au feu, après une explosion dans un entrepôt de munitions, a indiqué à l'AFP le porte-parole des pompiers, Yannis Artopios.


"Une partie de l'entrepôt de munitions de la caserne de l'armée de l'air à Nea Aghialos est en feu et une explosion a eu lieu", a déclaré Yannis Artopios, en précisant que sept avions et trois hélicoptères étaient sur place pour éteindre les incendies dans cette région qui brûle depuis mercredi.

ÎLE DE RHODES


Les habitants et touristes de plusieurs villes et villages de l'est de Rhodes peuvent retourner dans leurs logement, a annoncé jeudi le ministère de la Crise climatique et de la Protection civile via le système d'urgence 112, selon l'Agence de presse d'Athènes - Agence de presse macédonienne (ANA-MPA), qui cite "Malona, Charaki, Massari, Asklipio, Kiotari, Vati, Gennadi, Lachania et Plimmyri".

NEUF AVIONS DE LA COMMISSION EUROPÉENNE EN GRÈCE


La Commission européenne a envoyé neuf avions pour faire face aux incendies en Grèce, selon son porte-parole Balazs Ujvari sur Twitter.

LETTRES OUVERTE DES SCIENTIFIQUES ITALIENS AUX MÉDIAS


Près de 100 scientifiques italiens ont adressé jeudi une lettre ouverte aux médias, les exhortant à mieux expliquer les causes et les solutions du changement climatique afin de pouvoir prendre des mesures pour éviter une crise. 


La lettre, envoyée par le Centre italien des médias sur le climat, a été signée, entre autres, par le prix Nobel de physique 2021, Giorgio Parisi.


"Les vagues de chaleur, les inondations, les sécheresses prolongées et les incendies ne sont que quelques-uns des signes de l'intensification des effets du changement climatique sur nos territoires", peut-on lire dans la lettre signée par 96 scientifiques, citant les 18.000 décès survenus en Italie à la suite de la vague de chaleur de l'été dernier. 


Cependant, "les médias italiens parlent encore trop souvent de 'mauvais temps' plutôt que de changement climatique. Lorsqu'ils en parlent, ils omettent souvent les causes et les solutions", estiment les scientifiques.

INCENDIE DANS UNE ZONE DE STOCKAGE À ASPROPYRGOS


"Un incendie se développe dans une zone de stockage de la zone d'Aspropyrgos", selon le service des communications d'urgence du ministère de l'Intérieur et des Communications, qui conseille sur Twitter les habitants de "rester à l'intérieur" et de "fermer les portes et les fenêtres".

LE MOIS LE PLUS CHAUD JAMAIS ENREGISTRÉ


Après plusieurs semaines de surchauffe dans les mers et sur trois continents, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) des Nations unies et l'observatoire européen Copernicus estiment avoir suffisamment de données pour annoncer que juillet 2023 sera "très certainement le mois le plus chaud jamais mesuré", dépassant le précédent record de juillet 2019.


"L'action climatique n'est pas un luxe mais une nécessité", a déclaré jeudi Petteri Taalas, le secrétaire général de l'OMM, car "les extrêmes météorologiques subis par des millions de personnes en juillet ne sont que la dure réalité du changement climatique et un avant-goût de ce que nous réserve l'avenir".

L'ALGÉRIE À L'HEURE DU BILAN


Des milliers d'hectares de forêts et de cultures détruits, des centaines d'habitations effondrées, des dizaines de sinistrés sans eau et ni électricité... Le bilan matériel est lourd après les incendies qui ont ravagé le nord-est de l'Algérie. Au moins 34 morts sont à déplorer.


Le ravitaillement et l'aide aux sinistrés commencent à s'organiser, alors que l'eau et l'électricité ont été coupées. Des cellules psychologiques sont mises en place. À Ait Oussalah, près de Toudja, 16 personnes, "soit 10% des habitants", selon des témoins, ont été brûlées vives alors qu'elles tentaient de fuir.

UNE SAISON TOURISTIQUES DÉJÀ TERMINÉE ?


L'île de Rhodes en Grèce ne finit plus de se consumer. C'est une catastrophe pour les habitants qui vivent surtout du tourisme. Une équipe de TF1 a rencontré des commerçants très inquiets pour la saison touristique.

UN SPECTACLE DE DÉSOLATION À CORFOU


En jaune orangée, les zones de l'île de Corfou ravagées par les flammes. 

"LA CRISE CLIMATIQUE EST LÀ, ELLE NOUS AFFECTE TOUS"


"Il ne fait aucun doute, nous le voyons partout en Méditerranée que la crise climatique est là et nous affecte tous peut-être plus fortement que les scientifiques ne nous l'avaient prévenu", a commenté jeudi le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, lors d'une conversation avec le président, Katerina Sakellaropoulou au cours de leur réunion mensuelle régulière, au Palais présidentiel.

"177 FEUX DE FORÊT" EN GRÈCE AU COURS DE TROIS DERNIERS JOURS


"Tous les fronts semblent s'améliorer, alors que l'incendie en Magnésie ne menace pas les zones résidentielles", souligne jeudi le porte-parole du gouvernement grec, Pavlos Marinakis, lors de son briefing. "Au cours des trois derniers jours, 177 incendies de forêt se sont déclarés, dont 61 seulement hier alors que 90 fronts se développaient".

MOBILISATION POUR LES FUNÉRAILLES DES PILOTES DU CANADAIR


Le ministre grec de la Défense nationale, Nikos Dendias, va assister jeudi à 17h (16h heure française) aux funérailles de Periklis Stefanidis, à la Sainte Église d'Agios Georgios, dans le village de Paleo Agioneri. Vendredi, le vice-ministre de la Défense nationale Ioannis Kefalogiannis, assistera à 11h à la procession d'exode de Christos Moulas, à la Sainte Église des Saints Serge et Bacchus, à Gavalochori.

DEUX CANADAIRS FRANCAIS DÉPLOYÉS EN GRÈCE


Deux nouveaux Canadair français vont être envoyés en Grèce, annonce mercredi le Commissaire européen à la gestion des crises, Janes Lenarcic.

UN BÉBÉ FAON SAUVÉ DES FLAMMES


Un faon nouveau-né, dont la mère est morte dans les flammes, a été retrouvé et secouru par des bénévoles qui ont participé à des patrouilles dans les zones incendiées du village d'Apollona, ​​à Rhodes. L'animal, "faible et effrayé", était manifestement dans un état léthargique. Il a été surnommé "Nikita", selon le responsable de la ferme qui l'a recueilli, interrogé par le journal Rodiaki.

LE POINT DE SITUATION SUR LES INCENDIES EN GRÈCE


Le porte-parole des pompiers, Yiannis Artophios, a fait un point de situation jeudi en fin de matinée. L'incendie de Kymi Evia, qui a pris tôt dans la matinée, est désormais maîtrisé. À Volos, les flammes se sont approchées des habitations la nuit dernière. Les moyens terrestres et aériens ont été considérablement renforcés sur place. 


À Rhodes, de fortes forces terrestres tentent de limiter le front qui s'est créé dans une zone inaccessible, entre les colonies de Vati, Profylia et le Saint Monastère de Tharri. Aucune zone résidentielle n'est menacée. L'incendie de Corfou est en récession, avec encore des feux épars. Dans les autres régions, où des feux sont actuellement en cours, de nouveaux moyens de lutte ont été déployés. 


"Nous restons en état d'alerte", a déclaré le représentant des pompiers, Yiannis Artophios, alors que des vents forts sont attendus. Depuis le 17 juillet dernier, 74 pompiers ont subi un coup de chaleur ou ont été blessés ou brûlés.

LE PARLEMENT GREC ADOPTE L'ENFANT À NAÎTRE D'UN PILOTE DU CANADAIR


Le Parlement grec annonce jeudi adopter l'enfant à naître de Christos Moulas, le pilote qui a perdu la vie dans le crash du bombardier d'eau de type Canadair sur l'île d'Eubée. Il a par ailleurs été honoré à titre posthume, à l'instar de son compagnon d'infortune, Pericles Stefanidis, en recevant le grade de vice-capitaine.

TROIS FRONTS EN COURS EN MAGNÉSIE


Les pompiers luttent contre trois fronts en Magnésie. L'un à Sesklos, l'autre à Velestino et le troisième à l'ouest de Velestino. Des vents modérés soufflent dans la région.

"ÉCONOMISONS L'EAU", L'APPEL À LA POPULATION DE VOLOS


À Vólos, dans la région de Thessalie, des stations de pompage ont été incendiées, rendant la lutte contre les incendies encore plus compliquée. "Je demande aux gens d'économiser l'eau. Ne lavez pas les cours, n'arrosez pas aujourd'hui, limitons l'usage", a lancé Giorgos Toris, le président de DEYAMB, en charge de la gestion de l'eau.

VIGILANCE EXTRÊME SUR L'ÎLE DE BEAUTÉ


Les pompiers ont réussi à contenir l’incendie qui s'est déclaré au nord de l’île mardi. Plusieurs villages ont été menacés par les flammes en Corse. Des doutes subsistent sur l'origine des feux, une enquête est en cours pour en déterminer les causes exactes.

NOUVEL INCENDIE EN COURS SUR L'ÎLE D'EUBÉE


"Le feu brûle une zone agroforestière" de Kymi, sur l'île d'Eubée, a indiqué le maire adjoint de la ville, Kostas Dimas, à evima.gr. D'importants moyens sont mobilisés pour tenter de stopper la progression du feu, alors que des vents violents soufflent sur place. Eubée fait partie des régions en état d'alerte, selon la Protection civile.

L'UE VA ACHETER DE NOUVEAUX AVIONS DE LUTTE CONTRE LES INCENDIES


L'Union européenne prévoit de signer cette année des contrats pour l'achat de jusqu'à 12 avions de lutte contre les incendies, ses premiers en pleine propriété, a annoncé mercredi à Reuters le Commissaire européen à la gestion des crises, Janes Lenarcic. L'objectif est d'acquérir davantage de capacités pour faire face aux incendies exacerbés par le changement climatique. Le premier avion "pourrait être livré dans deux ans" et "la totalité de la flotte disponible d'ici la fin de la décennie".

UN FEU DE FORÊT MAÎTRISÉ AU NORD D'ATHÈNES


Un incendie, qui s'était déclaré tôt jeudi dans une zone forestière à Kifissia, une banlieue chic au nord d'Athènes, a été maîtrisé. Une large mobilisation des pompiers et des moyens aériens ont permis de stopper immédiatement les flammes.

WASHINGTON SE DIT "AUX CÔTÉS DE LA GRÈCE"


Le secrétaire d'Etat américain, Anthony Blinken, a adresssé mercredi ses "sincères condoléances au peuple grec et au Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, alors que des milliers de personnes sont évacuées en raison des incendies de forêt." "Nos pensées vont aux familles des deux pilotes qui ont péri et aux pompiers et bénévoles qui continuent de lutter contre les flammes. Nous sommes aux cotés de la Grèce".

LES DEUX PILOTES DU CANADAIR HONORÉS À TITRE POSTHUME


Les deux pilotes du bombardier d'eau type Canadair, qui s'est écrasé mardi alors qu'il luttait contre un incendie de forêt dans le sud de l'île d'Eubée, ont été honorés à titre posthume. Christos Moulas et Pericles Stefanidis ont reçu le grade de vice-capitaine. "Leur mémoire reste vivante, ainsi que tous les aviateurs qui ont perdu la vie en faisant preuve d'abnégation dans l'exercice de leurs fonctions", a souligné le ministre grec de la Défense, Nikos Dendias, dans des propos rapportés par le quotidien I Kathimeriní.

LE RISQUE D'INCENDIES DEMEURE "ÉLEVÉ" EN GRÈCE


Malgré la baisse notable des températures, le risque d'apparition et de propagation des incendies de forêt reste "élevé" dans la majeure partie du pays, le Péloponnèse et l'ensemble de la Crète, selon l'Observatoire national d'Athènes et la Protection civile.

UN ÉLEVEUR MEURT POUR SAUVER SON BÉTAIL


Un berger de 45 ans a perdu la vie à Velestino, en Grèce, alors qu'il tentait de sauver ses animaux. Dans un reportage d'ERT, on peut voir ses efforts désespérés pour venir en aide à son troupeau, avant qu'il ne disparaisse dans la fumée. 

DES VENTS FORTS FONT CRAINDRE LE PIRE EN GRÈCE


Les pompiers grecs continuent jeudi de lutter contre les incendies qui font rage depuis deux semaines dans le pays et ont fait cinq morts, redoutant que les vents forts prévus pour la journée ne ravivent les flammes. Des centaines de soldats du feu, soutenus par des renforts de l'UE, s'efforcent de circonscrire les incendies sur Rhodes, Corfou et Eubée, ainsi que sur un nouveau front déclaré mercredi dans le centre de la Grèce.


Tôt jeudi, un autre incendie s'est déclaré près de maisons dans une banlieue verdoyante d'Athènes, Kifissia, mais il a été rapidement éteint. Selon les autorités, quelque 600 incendies de forêt se sont déclarés dans le pays depuis le 13 juillet, la plupart vite éteints. Mais des dizaines de milliers de résidents et de touristes, en pleine saison estivale en Grèce, ont dû être évacués ces derniers jours dont 20.000 à Rhodes, une île très touristique de l'archipel du Dodécanèse en mer Egée. 

UN APPEL À "DÉNONCER PUBLIQUEMENT" LES INCENDIAIRES EN SICILE


"Disons les choses telles qu'elles sont, malheureusement ces actes sont surtout malveillants, commis par des fous qui vivent ces moments d'exaltation pathologique", a tonné mercredi le président de la Région sicilienne, Renato Schifani, appelant la population de l'île à "dénoncer publiquement" les incendiaires.

LE PILOTE D'UN HÉLICOPTÈRE RETROUVÉ VIVANT


Le pilote de l'hélicoptère des pompiers, employé par le Corps forestier, a été "retrouvé vivant" mercredi, a annoncé le président de la Région sicilienne, Renato Schifani. L'homme a été localisé à Pantalica, dans les environs de Syracuse. Blessé, il a été transféré vers un hôpital à proximité. Les recherches avaient commencé après que le contact radio entre l'avion et le centre des opérations ait été interrompu. Il aurait heurté des fils à haute tension, l'obligeant à effectuer un atterrissage d'urgence.

LA GRÈCE ET L'ITALIE ALERTENT SUR L'URGENCE CLIMATIQUE


La présidente grecque, Katerina Sakellaropoulou, et le président italien, Sergio Mattarella, ont échangé mercredi lors d'une conversation téléphonique. Au cours de celle-ci, ils ont exprimé leur "forte inquiétude" face à l'urgence climatique qui frappe "la région méditerranéenne avec une violence particulière". Ils ont notamment "souligné la nécessité d'une initiative conjointe des pays du sud de l'Europe pour faire face au changement climatique en Méditerranée."

LE PRÉSIDENT ITALIEN AU CHEVET DE LA SICILE


Le président italien, Sergio Mattarella, a téléphoné mercredi au président de la Région sicilienne, Renato Schifani, et au maire de Catane, Enrico Trantino, pour les témoigner de son soutien, alors que la Sicile est en proie à des incendies dévastateurs. Il s'est déclaré disponible pour toute intervention, même en personne, si nécessaire.

PLUS DE 260 MILLIONS D'EUROS DE DÉGÂTS EN SICILE


Selon une toute première estimation faite par la Protection civile sicilienne, les incendies qui ont dévasté l'île, avec des pointes de 45 à 47°C, ont causé plus de 60 millions d'euros de dégâts, rapporte Il Giornale di Sicilia. À ceux-ci, il faut ajouter les plus de 200 millions d'euros, chiffrés par les inspections provinciales de l'agriculture, pour la canicule exceptionnelle et autres dommages, en cours de détermination, pour la destruction des productions et des structures agricoles suite aux incendies.

L'ENFER ROUGE EN SICILE


En Italie, au moins trois personnes ont trouvé la mort dans les incendies en Sicile. Au nord-ouest, les flammes se sont approchées du centre-ville de Palerme. Le président de la région sicilienne, Renato Schifani, a demandé de décréter l'état d'urgence.

LE FOURNAISE DU BASSIN MÉDITERRANNÉEN


Plusieurs pays du bassin méditerranéen sont touchés par les incendies, tels que la Croatie et le Portugal. Des centaines de pompiers sont mobilisés pour éviter la propagation des flammes, notamment dans les stations balnéaires. TF1 fait le point. 

L'INCENDIE AU NORD DE MARSEILLE FIXÉ


En fin d'après-midi, un feu de végétation s'est déclenché au nord de Marseille. D'après nos confrères de La Provence, il est désormais fixé, après avoir parcouru une vingtaine d'hectares. Aucun dégât matériel n'a été recensé après l'intervention de près de 100 pompiers.

DEUX NOUVEAUX MORTS EN GRÈCE


Une femme a été retrouvée morte, des brûlures sur le corps, dans un camping-car dans une zone côtière près de Volos, la préfecture de Magnésie (région de Thessalie), en Grèce, selon la télévision publique ERT. Selon les médias, un éleveur de bétail a aussi été retrouvé mort brûlé dans la même région, à Agios Georgios. Cela porte à cinq le nombre de décès en Grèce liés aux incendies.

INCENDIE PRÈS DE MARSEILLE


D'après nos confrères de La Provence, 90 marins-pompiers et sapeurs-pompiers combattent actuellement les flammes au nord de Marseille. Selon la même source, si le vent complique les opérations, aucune habitation n'est menacée.

BOUCHES-DU-RHÔNE


L'association "Prévention et Signalement de feux de forêt" rapporte un incendie dans les Bouches-du-Rhône, à hauteur de la commune des Pennes-Mirabeau, au nord de Marseille.

ALGÉRIE : LES FEUX SONT ÉTEINTS


Les violents incendies qui ont ravagé le nord-est de l'Algérie sont désormais éteints, annonce la Protection civile. Au total, ils ont fait 34 morts et décimé des familles, notamment près de Toudja, où 16 personnes ont été brûlées vives dans leur fuite.

LES VÉRIFICATEURS


Une vidéo d'une séance de kitesurf en pleins feux de forêt est largement partagée en ligne, parfois présentée comme se passant en Grèce. Que sait-on sur ce sujet ? Les Vérificateurs de TF1-LCI font le point.

ORDRE D'ÉVACUATION


Les autorités grecques ont ordonné ce mercredi l'évacuation de la périphérie de deux villes du centre de la Grèce, Volos et Lamia, où un nouveau front d'incendies s'est déclaré dans la journée.


Selon le compte officiel du 112, le numéro grec d'appel d'urgence, les flammes se sont rapprochées de Volos (85.000 habitants) tandis qu'un feu était en cours en périphérie de Lamia (60.000 habitants). "Le feu a atteint la zone industrielle de Volos, un ordre d'évacuation a été émis", a précisé à la chaîne de télévision ERT Costas Agorastos, le gouverneur de la région de Thessalie.

HAUTE-CORSE : L'INCENDIE "MAÎTRISÉ"


Les pompiers sont parvenus à "maîtriser" un incendie qui a parcouru 200 hectares en Haute-Corse dans la nuit de mardi à mercredi, menaçant un temps trois villages.


"Le feu est maîtrisé", ont indiqué à l'AFP la préfecture et les pompiers en début d'après-midi. "Il n'y aura plus d'évolution notable de la surface parcourue, sauf bascule terrible de la météo", a ajouté un officier des pompiers de l'île méditerranéenne.

REPORTAGE


Le feu n'est toujours pas maîtrisé sur l'île touristique de Rhodes. Dans le village de Kiotari, des maisons entières sont littéralement parties en fumée pendant la nuit, laissant les habitants désemparés. Reportage.

GRÈCE : NIVEAU RECORD POUR LES ÉMISSIONS DE CARBONE


La Grèce a enregistré les émissions de carbone dues aux incendies les plus élevées des deux dernières décennies pour un mois de juillet, a indiqué ce mercredi l'observatoire européen Copernicus.


Depuis le 17 juillet, plusieurs incendies ont surtout touché l'Attique, région d'Athènes, et Rhodes et "les émissions de ces incendies ont atteint des niveaux record", "avec un total à un mégatonne d'émissions de carbone entre le 1ᵉʳ et le 25 juillet, doublant presque le record de juillet 2007", selon la même source. 

DES HABITATIONS MENACÉES EN GRÈCE


L'incendie qui a éclaté à Velestino, au nord de la Grèce, a avancé jusqu'au village d'Agios Georgios Feron, menaçant des habitations, comme le montre cette vidéo. Les autorités ont procédé à l'évacuation de la zone et deux autres villages doivent rester "vigilants" et suivre les instructions des autorités. Cette zone de la Thessalie, placée en alerte de "risque d'incendie extrême" ce matin par la Protection civile.

SEPT RÉGIONS EN ALERTE ROUGE DEMAIN EN GRÈCE


L'état de "risque d'incendie extrême" sera enclenché demain dans sept régions à travers la Grèce, a averti la Protection civile. Les régions concernées sont celles de l'Attique, de la Grèce centrale - où se situe l'île d'Eubée - du Péloponnèse, de la Grèce occidentale, de la Thessalie, de la Macédoine et les îles ioniennes. 


L'île de Rhodes et Corfou ne seront donc pas concernées.

NOUVEAU FRONT EN GRÈCE


Un incendie a éclaté près de la ville de Velestino, au nord de la Grèce. 20 pompiers et six véhicules ont rapidement été déployés dans cette zone de la Thessalie, placée en alerte de "risque d'incendie extrême" ce matin par la Protection civile.


Selon les premières indications, le feu a débuté dans une zone forestière.

ENQUÊTE OUVERTE EN HAUTE-CORSE


Une enquête a été ouverte en Haute-Corse concernant les deux départs de feu qui ont éclaté vers 22h, à un kilomètre d'écart. Le parquet de Bastia a indiqué à l'AFP avoir ouvert "une enquête de flagrance pour dégradations par incendie et mise en danger d'autrui", confiée à la brigade territoriale de la gendarmerie de l'Ile-Rousse.


Les pompiers privilégiaient au cours de la nuit l'hypothèse d'une cause humaine et ce matin, le président autonomiste du conseil exécutif de Corse dénonçait "deux mises à feu criminelles". Pour rappel, neuf feux de forêt sur dix sont d'origine humaine, selon l'Office national des forêts.

INCENDIE EN CALABRE


Les pompiers italiens ont partagé les images des incendies qui rongent la région calabraise. En tout, quatre Canadairs survolent la zone.

LES VÉRIFICATEURS


Cette photo impressionnante de la Sicile en proie aux flammes a largement circulé en ligne. Seulement, cette image satellite ne montre pas du tout les incendies de ces derniers jours. Les explications de notre journaliste ↓

LES INCENDIES MEURTRIERS ÉTEINTS EN ALGÉRIE


Les violents incendies qui ont ravagé le nord-est de l'Algérie et fait 34 morts sont éteints. Au total, 97 feux ont ravagé depuis dimanche une quinzaine de préfectures du nord-est du pays, surtout celles de Bouira, Jijel et Béjaïa. "Tous les foyers sont éteints" et un dispositif de surveillance a été mis en place, a annoncé la Protection civile.

RÉPONSE EUROPÉENNE


Bruxelles annonce l'envoie de renforts supplémentaires pour venir en soutien aux pompiers déployés en Grèce et en Tunisie. En tout, plus de 490 pompiers et 9 avions bombardiers d'eau vont être déployés dans les deux pays dans le cadre du mécanisme européen d'entraide

LA MÉTÉO DÉRAILLE 


En ce mois de juillet, la région méditerranéenne est frappée par une importante vague de chaleur et des incendies dramatiques. On vous explique comment les vagues de chaleur devraient se multiplier à l'avenir dans ce bassin ↓

UNE "IMPRUDENCE" À L'ORIGINE DE L'INCENDIE EN ESPAGNE


Une "imprudence" serait à l'origine de l'incendie qui a touché plus de 280 hectares sur l'île de Gran Canaria, en Espagne. Selon un communiqué de la Garde civile, l'auteur présumé est un ouvrier de 29 ans salarié d'une entreprise privée qui effectuait des travaux forestiers. Au moment où le feu s'est déclaré, l'opérateur se trouvait sur place avec trois autres collègues. Selon les premiers éléments de l'enquête, les quatre hommes ont tout fait pour éteindre les flammes avant qu'elles ne se propagent.

UN INCENDIE AUSSI EN ESPAGNE 


Un feu de foret s'est aussi déclenché en Espagne, dans les îles Canaries, avant de se propager rapidement dans la nuit. Par précaution, les autorités du centre de l'île de Gran Canaria ont demandé l'évacuation de centaines de villageois et ont déployé des hélicoptères pour contenir l'incendie.


Si la zone vallonnée se trouve loin des plages, il existe une inquiétude pour le contrôle du trafic aérien. L'incendie se propage en effet à quelques mètres d'un réseau d'antennes liées au contrôle du trafic des avions. Les "conditions météorologiques favorables" de cette nuit ont toutefois permis de maîtriser l'incendie qui "ne menace aucune zone peuplée".

PRES DE 2000 INTERVENTIONS EN 3 JOURS EN ITALIE 


Au total, les pompiers ont effectué 1938 interventions dans les quatre régions du sud de l'Italie depuis dimanche, selon la dernière mise à jour des pompiers. En Sicile, 710 interventions ont été effectuées dont 240 restent en cours, avec le déploiement de plus de 3100 soldats du feu et 700 véhicules, 4 Canadairs et un hélicoptère. Dans les Pouilles, 540 interventions ont été effectuées contre 407 en Calabre et 281 en Sardaigne. 

"FORTE INQUIÉTUDE" GRECO-ITALIENNE 


La présidente de la République hellénique, Katerina Sakellaropoulou, et son homologue italien, Sergio Mattarella ont eu un entretien téléphonique au cours duquel ils ont partagé leur "forte inquiétude" face à "l'urgence climatique qui frappe particulièrement la région méditerranée", selon un communiqué de la présidence italienne. 


Lors de cet entretien, la Présidente grecque, qui a tenu à remercier Rome pour l'envoi de moyens aériens, a souligné la nécessité d'une initiative commune des pays du sud de l'Europe pour faire face aux risques climatiques à venir. Selon le communiqué, les deux pays envisagent de créer "un front commun pour sensibiliser l'Union européenne, les autres pays méditerranéens et l'ensemble de la communauté internationale" sur les moyens à mettre en place "afin d'agir plus rapidement et plus efficacement contre les effets de la crise climatique". 

LES FLAMMES DE CORFOU VUES DU CIEL


Cette image, capturée par le satellite Sentinel-2, de l'Agence spatiale européenne, montre les flammes qui embrasent l'île de Corfou.

REPRISE DE FEU À EUBÉE


Un incendie s'est déclaré dans une zone forestière d'Eubée, vers 10 heures locales, avant d'être rapidement maîtrisé par les pompiers mobilisés sur place.


Selon le président de la municipalité, interrogé dans la presse locale, l'incendie est parti d'un câble électrique qui reposait sur un cyprès.

RISQUE "EXTRÊMEMENT ÉLEVÉ" EN MÉDITERRANÉE 


Voici en détail les pays méditerranéens considérés comme "en danger extrême" par le système européen d'information sur les feux de forêts : 


- Le sud-est de la France 

- Toute la partie sud de l'Italie

- Le sud de la Grèce

- Le nord-est de l'Espagne

- Le sud-ouest de la Turquie

Mais aussi le Kosovo, l'Albanie et l'île de Chypre 

ENQUÊTE À RHODES


Le commandant des pompiers et le  chef de la direction des forêts du Dodécanèse -  l'archipel grecque où se trouve Rhodes - ont été auditionnés dans le cadre de l'enquête ouverte sur les causes et l'évolution de l'incendie qui frappe Rhodes depuis neuf jours, affirme l'agence de presse grecque.

VERS UN ÉTAT D'URGENCE EN SICILE


Le président de la région sicilienne, Renato Schifani, a fait savoir qu'il souhaitait demander au gouvernement de décréter l'état d'urgence sur l'île en proie aux flammes.

MOBILISATION EN CORSE


Deux Canadairs ont été engagés dès le lever du soleil, en Haute-Corse, en soutien aux 203 pompiers qui luttent contre les flammes en Balagne.

SITES ARCHÉOLOGIQUES FERMÉS À ATHÈNES


Alors que le risque d'incendie est "extrême" en Attique, le site archéologique de l'Acropole va fermer ses portes ce mercredi à 11 heures locales. Tous les sites archéologiques de la capitale grecque pays fermeront une heure plus tard et n'accueilleront du public qu'après 17 heures locales, comme la semaine dernière.

UNE SITUATION "PLUS CONFORTABLE" EN CORSE


Le capitaine de sapeurs-pompiers s'est voulu rassurant ce mercredi, décrivant une situation "plus confortable que cette nuit" en Corse. "La situation s’est calmée et ce matin, les feux n’évoluent plus", a indiqué Frédéric Antoine Santoni au micro de BFMTV, précisant que les secours étaient toujours mobilisés pour éviter d'éventuelles reprises.

RHODES EN ÉTAT D'URGENCE


Toute l'île de Rhodes a été déclarée en état d'urgence par décision du Secrétariat général de la Protection civile. Outre les municipalités du sud directement touchées par l'incendie, toute l'île est concernée par ce dispositif 

SUR LE QUI-VIVE


Les largages s'enchaînent. Car il s'agit d'agir vite et de frapper fort. Grâce à la mobilisation rapide et massive des pompiers, les incendies qui se sont déclarés à travers la France sont sous contrôle. Notre reportage  ↓

INCENDIE "FIXÉ" DANS LES ALPES-MARITIMES


Une centaine de sapeurs-pompiers était mobilisée depuis 2h du matin sur un feu de forêt dans les Alpes-Maritimes, à Falicon. Le feu, qui a parcouru six hectares, est désormais "fixé", selon la presse locale. Les soldats du feu restent toutefois mobilisés sur place. Aucun blessé n'est à déplorer.

DARMANIN SALUE LA MOBILISATION EN CORSE


Le ministre de l'Intérieur a tenu à remercier les "plus de 200 sapeurs-pompiers mobilisés cette nuit contre plusieurs feux de forêt en Corse".

PLUS DE 15.000 HECTARES PARTIS EN FUMÉE


Près de 15.120 hectares de forêts ont été brûlés sur la seule île de Rhodes, selon la dernière estimation de l'institut Copernicus. Des dégâts visibles depuis l'espace.

DEUX MISES À FEU "CRIMINELLES" EN HAUTE-CORSE


Gilles Simeoni, le président du conseil exécutif de Corse, affirme que la "nuit d'enfer" qu'a traversé la Haute-Corse est liée à "deux mises à feu criminelles, de nuit, avec un vent à 80 km/h". L'alerte a en effet été donnée aux alentours de 22h15. "Le pire a été évité" grâce aux services de secours de l'île, s'est toutefois félicité l'élu.

LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE "RESPONSABLE DE LA PROPAGATION DES FEUX"


Au micro de LCI, Jean Jouzel a tenu à rappeler que le réchauffement climatique n'était pas nécessairement à l'origine des feux, mais bien "responsable de leur propagation". Le climatologue a souligné que la "prévention" avait permis une baisse des surfaces incendiées en France entre les années 80 et les années 2000, avec la diffusion des bons gestes et la préparation des soldats du feu. Malgré tout, l'année 2022 a été une année record. Et ici, c'est bien à cause des conditions climatiques. "En France, il y a à la fois une amélioration de la prévention, qui a été à l'origine de la diminution des surfaces incendiées, puis de nouveau, une augmentation sur les années récentes". 


L'ancien membre du Giec a souligné que dans son dernier rapport, ce groupe d'expert estime à 35% la hausse des surfaces incendiées pour une température qui augmente de 2°C.

QUEL LIEN ENTRE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET INCENDIES ?


Pour le climatologue Jean Jouzel, le lien entre les incendies et le réchauffement climatique ne fait aucun doute. Invité de la matinale de LCI, l'ancien membre du Giec relève que ce lien est "avéré et établi". 

"On vient qu'il y a une évolution à la fois de la géographie et du rythme des incendies", note celui qui est à l'origine de la première étude établissant formellement le lien entre concentration de CO₂ et réchauffement climatique. Or, cette évolution possède "un lien assez clair avec les conditions météorologiques de canicule et de sécheresse, elles-mêmes liées au réchauffement climatique" par un consensus scientifique, explique le spécialiste.

LE POINT SUR LA SITUATION EN HAUTE-CORSE

CANADAIRS EN ACTION EN CORSE

LES RENFORTS ARRIVENT EN CORSE


Deux avions bombardiers d'eau sont arrivés en Balagne, en Haute-Corse, où plus de 200 hectares sont déjà partis en fumée. 

"UN DERNIER LANCÉ MORTEL"


La mort de Christos Moulas et Pericles Stefanidis, les deux jeunes pilotes grecs morts dans le crash de leur Canadair, s'affichent à la Une de tous les journaux du pays. Un deuil de trois jours a été décrété par l'état-major grec.

RISQUE "EXTRÊMEMENT ÉLEVÉ" EN MÉDITERRANÉE 


Au cours des deux prochains jours, le risque d'incendie va rester "extrêmement élevé en Méditerranée", a prévenu le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic, dans un tweet.

INCENDIE MAITRISÉ AU PORTUGAL


L'incendie qui a éclaté hier en début de soirée au Portugal est considéré comme "maîtrisé" ce matin. Avec l'aide de résidents locaux, des centaines de pompiers portugais ont combattu toute la nuit les flammes dans un parc national près de la destination très touristique station balnéaire de Cascais. Des vents violents compliquent là aussi les efforts des soldats du feu.


Neuf pompiers ont été légèrement blessés et quatre civils "en raison de l'inhalation de fumée", selon un représentant de la Protection civile cité par les médias.

UN INCENDIE AUSSI EN CROATIE


Un feu de forêt s'est aussi déclaré dans les montagnes croates près de Dubrovnik. Des vents du sud "de type ouragan" ont alimenté un incendie "étendu" dans une zone rurale de la municipalité de Dubrovnik, selon l'association nationale des pompiers, soit à une petite dizaine de kilomètres de la ville médiévale, perle de l'Adriatique et destination touristique de premier plan dans le pays. Environ 130 pompiers sont mobilisés sur place. Mais les avions qui avaient décollé ce matin sont cloués sur place à cause des vents.


Selon la presse locale, le feu a également fait exploser des mines déposées durant le conflit qui a suivi le démantèlement de l'ex-Yougoslavie dans les années 1990.

LUTTE NOCTURNE EN CORSE


La soixantaine de pompiers déployée cette nuit ont passé la nuit à lutter contre l'avancée de l'incendie à Santa-Reparata-Di-Balagn. Les militaires de la sécurité civile de Brignoles sont également sur place et des renforts venus de Bastia et Corte sont attendus, indique la presse locale.

LUTTE NOCTURNE EN CORSE


Les pompiers ont lutté toute la nuit en Haute-Corse contre un incendie virulent. Attisées par des rafales de vent, les flammes menaçant trois villages : Corbara, Pigna et Santa-Reparata-Di-Balagna et plus particulièrement de deux hameaux avec "de nombreux points sensibles, des habitations, des points religieux", selon les pompiers.


Quelque 130 hectares de végétation ont été ravagés, selon le dernier bilan.

LE POINT SUR LA SITUATION EN ITALIE


Les flammes touchent aussi le sud de l'Italie, frappé par une vague de chaleur depuis lundi. Les corps de deux septuagénaires ont été retrouvés carbonisés dans une maison engloutie par les flammes et une femme de 88 ans est morte près de Palerme, ont rapporté les médias mardi soir. Les pompiers siciliens ont par ailleurs lutté dans la nuit de lundi à mardi contre plusieurs incendies, dont l'un est arrivé tout près de l'aéroport de Palerme, qui a été fermé pendant plusieurs heures dans la matinée.


Le président de la région sicilienne, Renato Schifani, a indiqué vouloir demander au gouvernement, qui se réunit mercredi en conseil des ministres, de décréter l'état d'urgence sur l'île méditerranéenne.

SIX RÉGIONS EN ALERTE ROUGE EN GRÈCE


La vague de chaleur qui touche la Grèce arrive à son apogée ce mercredi, avec des températures qui atteindront les 44°C. En conséquence, l'état de "risque d'incendie extrême" a été enclenché dans six régions du pays par la Protection civile. Les régions concernées sont celles de l'Attique, de la Grèce centrale - où se situe l'île d'Eubée - du Péloponnèse, de la Grèce occidentale, de la Thessalie et de la Macédoine. L'île de Rhodes est quant à elle sortie de cette catégorie.

LE POINT SUR LA SITUATION EN GRÈCE


La bataille contre les flammes se poursuit à Rhodes et Corfou. Sur l'île du Dodécanèse, où l'incendie fait rage pour la neuvième journée consécutive, 266 pompiers épaulés de trois hélicoptères et deux avions opèrent sur les principaux fronts qui se trouvent à Malona et Vati ainsi que dans la région de Gennadi.


Concernant Corfou, dans la partie nord-est de l'île, 62 pompiers, deux avions et deux hélicoptères sont sur place pour combattre le feu sur deux fronts principaux. Le premier est près d'Imerolia, évacuée la veille, et le second se dirige vers Lavki. 


À Eubée, les pompiers ont opéré toute la nuit, dans l'ombre du drame survenu quelques heures plus tôt. Deux aviateurs qui luttaient contre les incendies sont décédés dans le crash de leur Canadair. C'est aussi sur cette île proche d'Athènes, qu'a été retrouvé le corps carbonisé d'une troisième victime. La presse grecque évoque le corps d'un éleveur de bétail de 41 ans, qui avait été porté disparu dans la région.

FRANCE : RISQUE ÉLEVÉ DE DÉPART DE FEU DANS 3 DÉPARTEMENTS


Selon la "Météo des forêts", le nouveau dispositif d’alerte et de prévention des incendies, trois départements sont exposés à un risque "élevé" de départ de feux pour la journée de ce mercredi 26 juillet. Il s'agit du Var, des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. 

Météo France

LE POINT SUR LA SITUATION EN ALGÉRIE 


Après être parvenus à maîtriser la majorité des feux qui ravagent le nord-est de l'Algérie, les pompiers poursuivent leurs efforts pour venir à bout de 11 foyers d'incendies toujours actifs. Les flammes ont fait au moins 34 morts en trois jours dans le pays, laissant derrière elles des champs et des maquis en feu, des voitures calcinées et des magasins réduits en cendres. 


À Toudja, dans le nord-est, où 16 personnes ont péri, l'incendie a été presque entièrement contenu, en dépit de quelques foyers persistants. Des avions anti-incendie ont largué de l'eau pendant deux jours sur cette zone boisée, située au bord de la Méditerranée, dans la wilaya de Béjaïa.

FRANCE : 200 HECTARES BRÛLÉS EN HAUTE-CORSE


Notre correspondant sur place, Patrice Roubaud, précise ce matin que la centaine de personnes évacuées ont pu regagner leur domicile. Des moyens aériens sont attendus sur place, et le feu est pour l'heure "stabilisé", ajoute notre journaliste. 

Incendie en Haute-Corse : 200 hectares brûlésSource : TF1 Info

FRANCE : INCENDIE EN HAUTE-CORSE


Près de 200 pompiers ont lutté cette nuit contre un incendie virulent en Haute-Corse, attisé par des rafales jusqu'à 80 km/h, menaçant des hameaux et des villages près de l'Ile-Rousse. Le feu s'est déclaré en deux points vers 22h, à un kilomètre d'écart, avant de fusionner dans la région de Corbara. Des évacuations ont eu lieu dans plusieurs lotissements.

GRÈCE : INCENDIES A CORFOU


Malgré les appels à évacuer, certains ont décidé de rester et font tout pour sauver leur maison. "On essaye d'aider les pompiers. Ils ne peuvent pas venir jusqu'ici, donc on arrose pour empêcher les flammes d'arriver. Mais je ne sais pas si ça va marcher", raconte un habitant.

BONJOUR


Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré aux incendies qui frappent plusieurs pays du bassin méditerranéen, particulièrement la Grèce, mais aussi l'Algérie et l'Italie. 

Des forêts dévastées et un bilan humain qui s'alourdit de jour en jour. Après plus de dix jours de températures caniculaires, de violents incendies sévissent dans de nombreux pays méditerranéens. À commencer par la Grèce, où les feux ont provoqué la mort de trois personnes mardi. Deux pilotes d'un Canadair ont été tués dans le crash de leur avion sur l'île d'Eubée, où le corps d'un homme a par ailleurs été retrouvé carbonisé. Des incendies frappent également l'île de Rhodes, où 30.000 touristes et habitants ont dû être évacués dans une opération d'une ampleur inédite. 

En Algérie, les pompiers poursuivaient leurs efforts mardi soir pour venir à bout de 11 foyers d'incendies ayant ravagé le nord-est du pays, après être parvenus à maîtriser la majorité des feux. Ces derniers ont fait au moins 34 morts en trois jours.

En Italie, les pompiers siciliens ont contre plusieurs incendies, dont l'un est arrivé tout près de l'aéroport de Palerme, qui a été fermé pendant plusieurs heures dans la matinée mardi. Les corps de deux septuagénaires ont été retrouvés carbonisés dans une maison engloutie par les flammes et une femme de 88 ans est décédée près de Palerme. 

La Tunisie, la Croatie ou encore la Turquie luttent également contre des feux de forêt.


La rédaction de TF1info