EN IMAGES - Corée du Sud : des pluies records à Séoul font au moins 9 morts et 7 disparus

La rédaction de TF1info
Publié le 10 août 2022 à 7h19
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Des pluies torrentielles se sont abattues sur Séoul, la capitale sud-coréenne, lundi 8 et mardi 9 août.
Sept personnes sont mortes et sept autres sont portées disparues après ces inondations records.
Il s'agit des pluies les plus fortes tombées dans le pays depuis 80 ans, selon l'agence de presse Yonhap.

L'eau a tout submergé. Des pluies diluviennes, les plus fortes tombées en Corée du Sud depuis 115 ans, commencées lundi 8 août, ont provoqué des inondations records à Séoul. Des images dramatiques partagées dans la soirée sur les réseaux sociaux ont montré des personnes pataugeant dans l'eau qui leur montait jusqu'à la taille, des stations de métro débordant et des voitures à moitié submergées dans le quartier chic de Gangnam, situé dans le centre de la capitale sud-coréenne. 

"Il y a un total de 16 victimes, dont neuf morts et sept disparus", a relevé un responsable du ministère de l'Intérieur, interrogé par l'AFP. Selon des médias locaux, trois personnes vivant dans une banjiha - des appartements en sous-sol exigus - dont un adolescent, sont mortes noyées dans leur appartement. Une autre personne est morte en déplaçant un arbre tombé sur le trottoir, possiblement par électrocution. Un glissement de terrain a enfoui la maison d'une autre victime dans la province montagneuse de Gangwon. Au total, près de 600 personnes ont été impactées par ces inondations, a-t-il ajouté.

Une rue sous l'eau dans le district de Gangnam à Séoul, le 8 août 2022. - YONHAP / AFP
Un piéton marche dans une rue inondée du district de Gangnam à Séoul, le 8 août 2022. - YONHAP / AFP

Une alerte à la vigilance pour les prochains jours

Tandis que les secouristes tentaient de dégager les carcasses de voitures inondées dans les rues de Séoul, le président Yoon Suk-yeol a ordonné aux responsables gouvernementaux d'évacuer les résidents des zones à risque et a encouragé les entreprises à permettre à leurs employés d'avoir des horaires de travail flexibles. "Rien n'est plus précieux que la vie et la sécurité. Le gouvernement va gérer minutieusement la situation de fortes pluies", a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Critiqué pour ne pas s'être rendu au centre de contrôle d'urgence du gouvernement, lorsque la pluie a commencé à tomber, le chef de l'État, entré en fonction en mai dernier, a reconnu que les Sud-Coréens avaient "subi beaucoup de dégâts" . Il a demandé, lors d'une réunion gouvernementale, de s'occuper tout particulièrement des plus défavorisés. "Les personnes qui ont des difficultés financières ou physiques sont forcément plus vulnérables aux catastrophes naturelles", a-t-il indiqué.

Un homme nettoie les dégâts occasionnés par les inondations dans le district de Gangnam à Seoul, le 9 août 2022. - YONHAP / AFP
Des véhicules endommagés après les inondations dans le district de Gangnam à Seoul, le 9 août 2022. - JUNG YEON-JE / AFP

L'Administration météorologique coréenne (KMA) a sommé les Sud-Coréens de "faire attention aux fortes pluies, aux rafales, ainsi qu'au tonnerre et aux éclairs dans la région centrale" dans les prochains jours. Jusqu'à 300 millimètres de pluie supplémentaires étaient prévus pour la région centrale, a détaillé la même source, y compris Séoul, jusqu'à jeudi 11 août.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info