VIDÉO - "Poutine, assassin" : après la mort de Navalny, les images des rassemblements en Europe et aux États-Unis

par J.F. avec AFP
Publié le 17 février 2024 à 8h41

Source : TF1 Info

Des milliers de personnes se sont rassemblées vendredi soir à travers l'Europe et aux États-Unis pour rendre hommage à Alexeï Navalny, quelques heures après l'annonce de son décès.
L'opposition numéro un à Vladimir Poutine est mort à 47 ans dans la colonie pénitentiaire de l'Arctique où il purgeait une peine de 19 ans de prison.

Dans de nombreuses villes d'Europe et des Etats-Unis vendredi soir, des manifestants ont brandi son portrait et des pancartes anti-Poutine devant les ambassades ou consulats russes. Après l'annonce de la mort d'Alexeï Navalny vendredi, des centaines de personnes se sont rassemblées pour exprimer leur soutien à l'opposant numéro un au Kremlin, mort à 47 ans dans la colonie pénitentiaire de l'Arctique où il purgeait une peine de 19 ans de prison, et pour dénoncer ce qu'ils voient comme un assassinat de Vladimir Poutine.

A Paris, des dizaines de personnes se sont réunies près de l'ambassade de Russie en France, dans le 16e arrondissement de Paris, certains avec des pancartes "tueur" visant le président russe.

Des manifestants réunis près de l'ambassade de Russie à Paris, après l'annonce de la mort de Navalny, le 16 février 2024
Des manifestants réunis près de l'ambassade de Russie à Paris, après l'annonce de la mort de Navalny, le 16 février 2024 - AFP

A Varsovie, une centaine de personnes ont manifesté devant l'ambassade de Russie en Pologne, en majorité des jeunes dont beaucoup semblaient bouleversés. Des bougies ont été allumées et des fleurs déposées contre le grillage entourant le bâtiment sévèrement gardé de l'ambassade. Les manifestants ont lancé des slogans, dont "Poutine, assassin", et "Ne jamais oublier, ne jamais pardonner".

Plusieurs centaines de personnes brandissant des portraits du défunt se sont également rassemblées en Lituanie, pays très critique envers la Russie. La manifestation s'est tenue au mémorial des victimes de l'occupation soviétique à Vilnius.

Des personnes réunies au mémorial des victimes de l'occupation soviétique à Vilnius pour rendre hommage à Navalny, le 16 février 2024
Des personnes réunies au mémorial des victimes de l'occupation soviétique à Vilnius pour rendre hommage à Navalny, le 16 février 2024 - AFP

"Poutine à La Haye !"

Ils étaient également plusieurs centaines à Berlin devant l'ambassade de Russie. "Poutine meurtrier ! Poutine à La Haye !" (ville des tribunaux internationaux, ndlr) scandait la foule massée dans le centre de la capitale allemande. Aux Pays-Bas, plusieurs centaines de personnes ont manifesté place du Dam devant le palais royal à Amsterdam ainsi que devant l'ambassade russe à La Haye, sur les grilles de laquelle un portrait du défunt a été accroché. Les manifestants d'Amsterdam portaient des pancartes "Poutine est un tueur" et "N'abandonnez pas", selon l'agence de presse ANP.

"N'abandonnez pas", disent les Londoniens

A Londres, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées en face de l’ambassade de Russie, derrière des barrières, portant des pancartes en anglais ou en russe disant "Poutine assassin", "Assassins", "Navalny notre héros", "Ma Russie est en prison", "N’abandonnez pas", "Nous sommes Navalny" ou encore "Poutine brûle en enfer"

En Suisse, quelque 150 personnes se sont réunies place des Nations à Genève, portraits de l'opposant ou bouquets de fleurs blanches à la main, a constaté l'AFP. A Zurich, environ 300 personnes se sont spontanément rassemblées pour une cérémonie commémorative à côté de la gare principale, a rapporté l'agence Keystone-ATS.

"Meurtrier" sur la façade de l'ambassade russe des Etats-Unis

Le mot "meurtrier" a été projeté sur la façade de l'ambassade russe des Etats-Unis à Washington, après la mort de Navalny, le 16 février 2024
Le mot "meurtrier" a été projeté sur la façade de l'ambassade russe des Etats-Unis à Washington, après la mort de Navalny, le 16 février 2024 - AFP

Aux Etats-Unis, plusieurs centaines de manifestants se sont également réunis devant l'ambassade de Russie à Washington, brandissant des pancartes affichant notamment "Honte à Poutine". Les mots "Poutine" et "meurtrier" ont été projetés à cette occasion sur les murs de l'ambassade. A New York, des gens ont déposé des fleurs devant le consulat de Russie et accroché des photos de l'opposant sur les grilles du bâtiment.


J.F. avec AFP

Tout
TF1 Info