Un sous-marin permettant d'admirer l'épave du Titanic, dans l'océan Atlantique, a disparu dpuis le 19 juin.
Des recherches ont été déclenchées pour retrouver sa trace.
Cinq personnes, dont un spécialiste français de l'épave, pourraient se trouver à bord, d'après les médias britanniques.

Un sous-marin utilisé pour aller à la rencontre de l'épave du Titanic a disparu ce lundi 19 juin dans l'océan Atlantique, au large de l'Amérique du Nord, selon les garde-côtes américains de Boston à la BBC. Des recherches ont aussitôt été déclenchées pour retrouver l'appareil et les éventuels touristes à bord. Cinq personnes pourraient se trouver dans le sous-marin, selon le Guardian.

Sans confirmer le nombre de passagers, l'entreprise organisant ce voyage, OceanGate Expeditions, a indiqué dans un communiqué cité par CBS News "explorer et mobiliser toutes les options pour ramener l'équipage en toute sécurité". Sur la page de son site expliquant les modalités de ses activités, OceanGate Expeditions indique qu'une mission visitant le Titanic était "en cours", du 12 au 20 juin.

"Nous sommes en train de chercher" l'appareil, a dit à l'AFP un responsable du Centre de coordination des missions de sauvetage des garde-côtes à Boston. Le Canada est également impliqué, aidant les recherches avec un bateau et un avion, ont affirmé à l'AFP les garde-côtes canadiens. Le bateau mobilisé "se trouvait au large de l'est de Terre-Neuve et est parti pour la zone de recherche", ont-ils précisé.

Un homme d'affaires à bord ?

L'homme d'affaires britannique Hamish Harding, PDG de l'entreprise Action Aviation, a indiqué récemment sur les réseaux sociaux qu'il allait faire partie de l'équipage. "Je suis fier d'annoncer finalement que j'ai rejoint @oceangateexped pour leur mission RMS Titanic en tant que spécialiste de mission sur le sous-marin qui descend vers le Titanic", a-t-il écrit sur Instagram, dans un message datant de samedi. "Une fenêtre météo vient de s'ouvrir et nous allons tenter de plonger demain", a-t-il ajouté.

"L'équipage du sous-marin est composé de quelques explorateurs légendaires, dont certains ont effectué plus de 30 plongées sur le RMS Titanic depuis les années 1980", a écrit dans cette publication Hamish Harding.

Jointe par l'AFP, son entreprise n'a pas souhaité faire de commentaire. Selon le Guardian, il serait l'un des rares touristes à être déjà allé dans l'espace. Il fallait débourser 250.000 dollars pour en faire partie.

D'après SkyNews, le pilote de sous-marin français Paul-Henri Nargeolet, ainsi que le fondateur et patron de OceanGate Expeditions, Stockton Rush, étaient également à bord.

Entre 72h et 96h de réserves d'oxygène

Sans avoir étudié l'engin lui-même, Alistair Greig, professeur d'ingénierie marine au University College London, a évoqué pour l'AFP deux théories possibles sur la base des images de l'appareil publiées par la presse. Il estime que s'il a eu un problème d'électricité ou de communication, il pourrait être remonté à la surface, flottant "en attendant d'être retrouvé".

"Un autre scénario est que la coque a été compromise", et qu'il y ait eu une fuite. "Alors le pronostic n'est pas bon", a-t-il ajouté. Et "très peu de vaisseaux peuvent aller" à la profondeur à laquelle il pourrait avoir coulé, selon lui.

Il arrive que des petits sous-marins emmènent des curieux admirer l'épave du célèbre paquebot qui a coulé en 1912 et qui git désormais dans l'océan Atlantique, à 3800 mètres au fond de l'eau et à quelque 600 km au large de Terre-Neuve, au Canada. Depuis 2021, la société OceanGate Expeditions propose des visites à bord de son sous-marin de cinq places, pour la modique somme de 250.000 dollars. D'après OceanGate, ses sous-marins disposent - pour un équipage de 5 personnes - d'une réserve d'oxygène comprise entre 72 et 96 heures en cas d'urgence, ce qui signifie qu'il ne reste plus que deux jours. 


C.Q

Tout
TF1 Info