Verif'

Un million de morts en Chine à cause du Covid : d’où vient ce chiffre ?

Publié le 19 décembre 2022 à 16h11
La Chine abandonne progressivement sa politique du zéro covid
La Chine abandonne progressivement sa politique du zéro covid - Source : HECTOR RETAMAL / AFP

Une étude américaine anticipe la levée des restrictions sanitaires en Chine.
Elle pourrait conduire à plus d’un million de morts d’ici à 2023, depuis le début de la pandémie.
En cause, la faible couverture vaccinale de sa population âgée et plus vulnérable.

Après deux ans sous cloche, Pékin a décidé de lever quelques mesures sanitaires, permettant aux Chinois de reprendre un semblant de vie normale. Les manifestations qui ont éclaté dans le pays ont contraint le régime à assouplir sa politique menée du "zéro covid". Mais les conséquences de ce changement de doctrine ont déjà été anticipées : plus d’un million de morts pourrait être à déplorer d'ici à la fin 2023. Explications. 

Relayé par une bonne partie de la presse à partir d’une dépêche de Reuters datée du 17 décembre, ce chiffre est en fait une modélisation d’un institut américain, l'Institut de métrologie sanitaire et d'évaluation basé à Seattle. Selon ses nouvelles projections, 322.600 morts pourraient être décomptés lors d'un pic au 1er avril, depuis le début de l’épidémie, et jusqu’à un million sur toute l’année 2023. Et cela dans le pire scénario imaginé par les chercheurs américains qui ont inclus la levée des restrictions, y compris le port du masque et en l’absence de vaccins efficaces contre les variants. Dans un scénario plus favorable intégrant des vaccins efficaces, 275.300 décès pourraient être comptabilisés en avril. Dans celui de l'utilisation du masque par 80% de la population, près de 250.000 décès seraient recensés.

Dose de rappel pour 40% des plus de 80 ans

Pour ses modélisations, l'Institut de métrologie sanitaire et d'évaluation part du principe que le bilan donné en Chine est sous-évalué, avec seulement 5237 personnes officiellement mortes du virus depuis fin 2019. Les chercheurs de Washington, eux, en comptent plutôt 29.000. Pour prédire un tel niveau de mortalité l’année prochaine, ils se sont appuyés sur une récente épidémie du variant Omicron à Hong Kong. Par ailleurs, l’institut ne se concentre pas que sur la Chine et projette dans le monde entier 18,5 millions de décès d’ici au 1er avril 2023 en incluant les décès non signalés. 

D’autres scénarios sont encore plus pessimistes. L’épidémiologiste Eric Feigl-Ding relaye ainsi une étude d’Airfinity, une société d’analyse de données de santé, qui anticipe jusqu'à  2,1 millions de morts provoqués par le covid en cas d’abandon du zéro covid. Alors, de telles projections sont-elles fiables ? Une chose est sûre, la population chinoise n’est pas suffisamment immunisée face au virus, qui redouble d’intensité. Un manque de protection à cause du zéro covid lui-même, qui a causé trop d’infections et de la faible couverture vaccinale. Environ 40% des Chinois âgés de plus de 80 ans ont reçu une dose de rappel, contre 57% de la population, des seuils trop peu élevés pour bâtir une immunité collective.

"Le risque de ce tsunami épidémique en Chine est d’abord une saturation rapide du système de santé, avec un excès de mortalité dû au COVID19, mais aussi dû aux autres pathologies non ou insuffisamment traitées. Outre le risque sanitaire, il y a des risques socio-économiques", anticipe l’épidémiologiste Antoine Flahault. En cette fin d’année, les contaminations explosent déjà, et à un rythme inédit. Un épidémiologiste chinois, Wu Zunyou, prédit même trois vagues successives de l’épidémie, avec une première, celle qui sévit actuellement et qui doit durer jusqu'à la mi-janvier. Une deuxième devrait être causée en février par les déplacements liés aux congés du Nouvel An, tandis qu’une troisième est attendue entre la fin février et la mi-mars, après les vacances.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Tout
TF1 Info