Éruption à La Palma : sept mois après, les touristes reviennent sur les flancs du volcan

par La rédaction de TF1info | Reportage : Julien Garrel, Armelle Exposito
Publié le 7 juillet 2022 à 10h10

Source : JT 20h Semaine

Il y a sept mois, le volcan Cumbre Vieja, aux Canaries, crachait ses dernières cendres.
Une partie de l’île de La Palma a été ensevelie.
Ces derniers temps, des touristes reviennent s’aventurer dans ce paysage désormais lunaire.
Une équipe de TF1 les a accompagnés.

L’éruption volcanique avait duré trois mois. Débutée le 19 septembre 2021, lorsque de la lave en fusion était projetée par huit bouches différentes ouvertes sur les flancs du volcan Cumbre Vieja, au niveau de la commune d’El Paso, elle ne sera officiellement déclarée terminée que le jour de Noël. Entretemps, des montagnes de cendres se sont déversées sur l’île de la Palma, des coulées de lave ont emporté plus de 1300 habitations, et gagné un nouveau territoire de 50 hectares en se déversant dans la mer.

Plus de six mois après la fin de l’éruption, l’île des Canaries est loin d’avoir retrouvé une vie normale, mais de premiers vacanciers sont de retour. Avec une nouvelle activité touristique : des randonnées sur les flancs du volcan Cumbre Vieja, toujours recouverts de cendres et de laves encore chaudes. Une cinquantaine de guides locaux ont suivi une formation spéciale pour emmener les visiteurs faire connaissance avec ce géant, à nouveau endormi. 

"Regardez ce châtaignier", indique Sarai au petit groupe qu’elle emmène en excursion, "on peut à peine le voir car il est sous un mètre de cendres". Depuis la catastrophe, de mini-tornades traversent parfois le paysage. Dans le reportage de TF1 en tête d’article, on peut en voir une foncer sur une touriste du groupe. "Ce phénomène se produit depuis l’éruption", explique la guide, "à cause de la température entre l’air et le sol, chauffé par la lave"

Des opérations de déblaiement sans fin

Au moindre bruit, à la moindre secousse, j’aurais l’impression qu’il se réveille
Juan, un habitant de l'île

Juan, lui, semble découragé. Il observe un chantier de déblaiement depuis la terrasse de sa maison, qui semble miraculeusement intacte alors qu’elle est encerclée par une coulée du Cumbre Vieja. Le vieil homme ne se sent pas prêt à revenir vivre ici. "Il y a toujours des émissions de gaz, et je ne dormirais que d’un œil ", explique Juan, "au moindre bruit, à la moindre secousse, j’aurais l’impression qu’il se réveille"

Si le volcan Cumbre Vieja semble s’être rendormi, ses éruptions ont été nombreuses dans l’Histoire (trois sur les 100 dernières années), générant à chaque fois des coulées de lave qui ont détruit des constructions humaines et agrandi l’île en gagnant sur la mer.


La rédaction de TF1info | Reportage : Julien Garrel, Armelle Exposito

Tout
TF1 Info