Espace Schengen : la Croatie entre dans l’accord, la Bulgarie et la Roumanie recalées

par Dylan VEERASAMY
Publié le 8 décembre 2022 à 16h10
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

La Croatie rejoindra l'espace Schengen dès le 1er janvier 2023.
Les candidatures de la Roumanie et de la Bulgarie se sont heurtées à des veto.
Près de 10 ans plus tard, les candidatures roumaine et bulgare n'ont toujours pas été acceptées à l'unanimité.

L’espace Schengen va accueillir un nouveau membre dès le 1er janvier 2023. Après de longues délibérations, les ministres de l’Intérieur européens ont décidé d’accorder l’adhésion de la Croatie à l’espace Schengen, permettant une circulation libre entre les pays signataires de l’accord.

Un veto contre la Roumanie et la Bulgarie

La décision a été officialisée ce jeudi 8 décembre, permettant à la Croatie de devenir le 27e membre de l’espace Schengen, le premier depuis la principauté du Liechtenstein en 2011. Une adoption grandement félicitée sur les réseaux sociaux par le gouvernement croate, qui bénéficiera de nombreux avantages liés à la libre circulation en échange d’un contrôle rigoureux des frontières extérieures et d’un engagement à lutter contre la criminalité et le terrorisme.

En revanche, la Roumanie et la Bulgarie se sont heurtées à un refus de la part des ministres de l’Intérieur européens. Gerhard Karner, ministre autrichien de l’Intérieur et de droite, a posé son veto sur l’arrivée de ces deux pays au sein de l’accord. "Je voterai aujourd'hui contre l'élargissement de Schengen à la Roumanie et la Bulgarie", a notamment annoncé le ministre, qui redoute une arrivée massive de migrants avec l’ouverture des frontières.

Les Pays-Bas se sont également opposés à l’entrée de la Bulgarie dans Schengen par le biais de leur ministre de la Migration, Eric van der Burg. Ce dernier, en faveur des candidatures croates et roumaines, avait quelques inquiétudes sur "la corruption et les droits humains" en Roumanie.

Lire aussi

Pour ces deux nations, issues de l’ancien bloc communiste et entrées dans l’Union européenne en 2007, il s’agit d’un véritable coup dur : la Roumanie et la Bulgarie, également membres de l’Espace économique européen, tentent de rejoindre l’espace Schengen depuis près de 10 ans.


Dylan VEERASAMY

Tout
TF1 Info