SpaceX se lance dans le tourisme spatial

SpaceX : malgré la guerre en Ukraine, une cosmonaute russe s'envole à bord d'une fusée américaine

M.C, avec AFP
Publié le 6 octobre 2022 à 7h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

Une cosmonaute d'origine russe a décollé mercredi 5 octobre vers l'ISS, à bord d’une fusée américaine SpaceX.
Il s'agit d'Anna Kikina, la seule femme cosmonaute russe en service actif.
Cette mission régulière de l'ISS est la première à transporter une citoyenne russe.

Incroyable mais vrai. Une fusée de la célèbre entreprise américaine SpaceX a décollé, mercredi 5 octobre, vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis la Floride, aux États-Unis. À son bord ? La cosmonaute russe Anna Kikina. Une décision surprenante, puisque les tensions entre Washington et Moscou sont toujours d'actualité depuis le début de la guerre en Ukraine. À ce stade, il s'agit de la cinquième mission régulière vers l'ISS assurée par SpaceX pour le compte de la Nasa. En revanche, il s'agit bien de la première à transporter une citoyenne russe.

L'équipage, baptisé "Crew-5", est également composé d'autres cosmonautes, de diverses nationalités : le Japonais Koichi Wakata et les Américains Josh Cassada et Nicole Mann. Cette dernière devient d'ailleurs la première Amérindienne à se rendre dans l'espace. Il y a deux semaines seulement, c'est un Américain qui avait décollé pour l'ISS à bord d'une fusée russe Soyouz. En effet, malgré la situation actuelle, le programme d'échange d'astronautes, prévu de longue date, a été maintenu entre les deux pays. Le but ? Assurer le fonctionnement de l'ISS, l'un des rares sujets de coopération entre les États-Unis et la Russie.

Une véritable coopération

Transporter le citoyen d'une autre nation est "une énorme responsabilité", avait souligné lors d'une conférence de presse fin septembre Kathy Lueders, administratrice associée à la Nasa. Interrogée sur les rapports actuels entretenus avec Roscomos, l'agence chargée du programme spatial civil russe, elle avait déclaré : "Sur le plan opérationnel, nous avons vraiment apprécié la constance de la relation, même durant une période très difficile sur le plan géopolitique"

Lire aussi

Après un voyage de 30 heures environ, leur vaisseau devrait s'amarrer ce jeudi 6 octobre à la station, située à environ 400 km d'altitude autour de la Terre. L'équipage "Crew-5" rejoindra alors les sept autres personnes déjà à bord avant de passer approximativement cinq mois en orbite. Parmi eux, deux Russes, quatre Américains et une Italienne. Enfin, quelques jours de passation sont également prévus avec les quatre membres de l'équipage "Crew-4", en mission depuis le 27 avril 2022, avant qu'ils ne soient renvoyés sur Terre. 


M.C, avec AFP

Tout
TF1 Info