Espagne : un incendie ravage plus de 4500 hectares sur l'île de La Palma, 2500 personnes évacuées

par I.N avec AFP
Publié le 15 juillet 2023 à 22h37

Source : JT 20h Semaine

Un incendie s'est déclaré ce lundi sur l'île espagnole de La Palma.
Plus de 4500 hectares ont déjà brûlé.
Quelque 2500 personnes ont été évacuées.

Des milliers d'hectares partis en fumée en quelques heures. Plus de 4500 hectares ont brûlé ce samedi sur l'île espagnole de La Palma aux Canaries (sud-ouest), provoquant l'évacuation de 2500 habitants, ont annoncé les autorités régionales. "Le feu est parti ce matin de la commune de Puntagorda et la surface affectée dépasse déjà les 2000 hectares", avait déclaré le gouvernement des îles Canaries dans un communiqué publié en début de soirée.

Le bilan s'est depuis alourdi. "Le feu a avancé très vite. Le vent, le climat, la vague de chaleur que nous avons vécue, tous les éléments étaient réunis dans la forêt et nous parlons de 4500 hectares touchés", a confirmé plus tard dans la soirée Fernando Clavijo, président du gouvernement régional. "C'est un incendie qui a pris de l'ampleur en très peu de temps", a abondé le ministre du Tourisme, Hector Gomez, lors d'un point presse.

66.000 hectares déjà brûlés depuis début 2023

Le feu "a atteint la commune de Tijarafe, où les habitants ont été évacués", a ajouté le gouvernement local, précisant qu'"aucun blessé n'a été enregistré". Quelque 300 pompiers luttent contre les feux avec le soutien de dix véhicules aériens, dans l'attente de l'arrivée à La Palma de deux hydravions. Les déplacés, eux, sont accueillis à Tazacorte, sur la côte ouest de l'île, a souligné la Croix-Rouge.

Cet incendie intervient sur l'île de La Palma, qui avait connu de septembre à décembre 2021 l'éruption d'un volcan. Elle avait déjà eu lieu à l'ouest de l'île, mais plus au nord.

En 2022, près de 500 incendies ont dévoré plus de 300.000 hectares en Espagne, un record en Europe, selon le système européen d'information sur les feux de forêt. Quelque 66.000 hectares ont déjà brûlé depuis le début de l'année 2023, qui s'annonce tout aussi risquée pour ce pays touché de plein fouet par le changement climatique. Le printemps a été le plus chaud jamais enregistré et le deuxième le plus sec, selon l'agence météorologique espagnole.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info