Est-il dangereux de se faire tatouer quand on allaite son bébé ?

Le service METRONEWS
Publié le 18 juin 2015 à 20h41
Est-il dangereux de se faire tatouer quand on allaite son bébé ?

SANTÉ - Oui, a répondu la justice australienne en interdisant à une mère qui venait de se faire tatouer d'allaiter son bébé, au motif que cela pouvait mettre en danger la vie du nourrisson. L'association australienne de l'allaitement proteste, mais sur son site, la Leche League France se montre plus prudente.

La jeune mère s'était fait tatouer un doigt et un pied le mois dernier, sans dire au tatoueur qu'elle était en train d'allaiter son bébé de 11 mois. Le père dont elle est séparée a pris ce prétexte pour garder l'enfant avec lui, accusant au passage son ex-compagne de souffrir de problèmes psychiatriques et de drogue. Dans le procès qui s'en est suivi, le juge a rendu la garde principale à la maman de 20 ans, mais à la condition qu'elle s'abstienne d'allaiter : bien que tous les tests se soient révélés négatifs, il a estimé que l'aiguille du tatoueur lui avait peut-être transmis un virus.

"Avoir un tatouage, y compris sur le sein, n’a aucun impact"

Cette histoire, rapportée jeudi par le  Sydney Morning Herald , fait grand bruit en Australie, alors que le recours déposé par la mère sera examiné vendredi par le tribunal des affaires familiales de Sydney. L'association australienne de l'allaitement s'est en effet inquiétée d'une jurisprudence qu'elle juge dangereuse. "L'industrie du tatouage est soumise à une règlementation", a souligné à la radio sa directrice Rebecca Naylor. Tant que les procédures sont respectées, "nous encourageons absolument les femmes tatouées à allaiter leurs enfants le temps qu'elles le souhaitent". Ce jugement "signifie-t-il que les femmes exposées à n'importe quel risque de contamination par une maladie transmise par le sang doivent être interdites d'allaitement?", a-t-elle poursuivi.

LIRE AUSSI >>
Allaitement en public : la polémique renaît en Grande-Bretagne

Sur son site , la Leche League France, principale association de soutien à l'allaitement dans l'Hexagone, se montre plus mesurée sur la compatibilité entre le fait de donner le sein et celui de de se faire tatouer. Certes, l'organisme assure qu'"avoir un tatouage, y compris sur le sein, n’a aucun impact sur l’allaitement". Mais, précise-t-elle, "on évitera néanmoins de se faire tatouer pendant la période d’allaitement, étant donné le risque possible de réaction aux produits ou de surinfection".


Le service METRONEWS

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info