La circulation sur le pont emblématique de la ville californienne était en partie interrompue ce lundi 15 avril par un groupe souhaitant "arrêter le monde pour Gaza".
Une action menée dans le cadre d’une initiative mondiale appelée A15 Action en solidarité avec la Palestine.

C’est l’un des axes les plus empruntés de la mégalopole américaine. Le Golden Gate Bridge, pont emblématique de la ville de San Francisco, était en partie bloqué par des manifestants pro-palestiniens lundi 15 avril. Une date choisie par l’initiative A15 Action pour mener des actions coordonnées dans plusieurs villes dans le monde "en solidarité avec la Palestine". "L'économie mondiale est complice du génocide. Rejoignez les villes participantes pour bloquer les artères du capitalisme et bloquer les roues de la production", écrit l’organisation sur son site.

Sur les images partagées par la branche locale de la chaîne ABC News, des militants portent une large banderole sur laquelle est inscrit : "Arrêtez le monde pour Gaza". Sur une autre, on pouvait lire : "Arrêtez le siège de Gaza maintenant". La circulation était interrompue au sud du Golden Gate, empêchant les entrées et les sorties. Des remorqueuses ont été dépêchées sur place pour dégager les véhicules des manifestants qui entravaient la route. Deux autres manifestations ont eu lieu plus tôt sur des autoroutes de la ville voisine d’Oakland. 

A15 Action recensait une quarantaine de villes où de tels mouvements devaient se dérouler, dans de multiples pays, dont l'Australie, la Belgique, l'Espagne, la Colombie et la Corée du Sud. Objectif ? "Causer le plus grand impact économique". Aux États-Unis, des manifestants ont perturbé les accès à l'aéroport de Chicago lundi. Une manifestation a également eu lieu à Los Angeles.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info