États-Unis : avec la sécheresse, des cadavres refont surface dans un lac près de Las Vegas

LC. avec l'AFP
Publié le 5 juillet 2022 à 23h13
JT Perso

Source : JT 20h WE

La sécheresse record frappe le gigantesque lac Mead, près de Las Vegas.
Elle fait apparaître un tas de déchets jusque-là immergés... mais aussi des cadavres.
Une découverte a particulièrement attiré l'attention des spécialistes du banditisme.

Le lac Mead est l'un des plus grands réservoirs d'eau dans le nord des États-Unis. Mais depuis plusieurs années, c'est aussi le symbole du dérèglement climatique. Tout proche de Las Vegas, son niveau a baissé au fil des décennies pour atteindre récemment des niveaux records, laissant apparaître un tas déchets jusque-là immergés, mais aussi... des cadavres.

Une découverte a notamment attiré l'attention des experts du banditisme : le squelette d'un homme abattu d'une balle dans la tête, fourré dans un tonneau et jeté au fond du lac, il y a une quarantaine d'années. Selon les observateurs, l'affaire pourrait bien être liée aux crimes de mafia de l'époque.

La capitale des jeux... et du crime ?

Cette dernière "avait tendance à mettre les gens dans des bidons, que ce soit pour les plonger dans le lac ou les jeter dans un champ", explique ainsi Geoff Schumacher, vice-président du Mob Museum, à Las Vegas, et relayé par l'AFP. Deuxièmement, poursuit-il, "la personne a été tuée d'une balle dans la tête, typique du style du banditisme. Et nous savons que c'est survenu à la fin des années 1970 ou au début des années 1980, lorsque la mafia était très en vue dans la ville", détaille-t-il.

La capitale des jeux a été fondée en 1905, mais sa population n'a véritablement explosé qu'après les années 1930. Très vite, les divertissements, à l'image des casinos et des scènes de spectacle, ont pointé le bout de leur nez pour amuser l'afflux d'ouvriers. Or, à cette époque, là où il y a l'argent, le crime organisé n'est jamais très loin.

La police de Las Vegas enquête toujours sur le cadavre découvert sur une rive asséchée du lac Mead. Mais le vice-président du Mob Museum a déjà quelques idées sur l'identité de la victime. Selon lui, il pourrait s'agir de Jay Vandermark, qui travaillait au StarDust Hotel, géré à l'époque pour le compte de la mafia de Chicago par Frank Rosenthal. Ce dernier détournait une partie des recettes, jusqu'à ce qu'il attire un peu trop l'attention des autorités. Son acolyte, Jay Vandermarl, a disparu peu après.

Le squelette pourrait également être un certain Harry Pappas, lui aussi lié à la mafia de Chicago. Chargé d'organiser des promenades en bateau sur le lac Mead pour les riches clients du StarDust, il s'est évanoui dans la nature, appuie Geoff Schumacher, relayé par l'AFP. Juste avant sa disparition, "il a dit à sa femme qu'il allait déjeuner avec une personne intéressée par l'achat de son bateau. On ne l'a jamais plus revu", ajoute-t-il.

Lire aussi

Aujourd'hui, le lac Mead n'est plein qu'au quart de ses capacités, conséquence d'une longue sécheresse. Et la tendance ne semble pas devoir se stabiliser de si tôt : la baisse des eaux poursuit sa course, aggravée par le réchauffement climatique. De quoi faire émerger de nouveaux cadavres ?


LC. avec l'AFP

Tout
TF1 Info