Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis ont annoncé ce vendredi ouvrir une enquête après plusieurs infections à la bactérie E.coli.
Dans quatre États, au moins 37 personnes ont été touchées et 10 hospitalisées.
La source de l'épidémie n'est pas connue, seul point commun : les restaurants Wendy’s.

Des sandwiches à la laitue romaine à l’origine de plusieurs infections graves aux États-Unis ? La célèbre chaîne des restaurants américains Wendy's pourrait être au coeur d'une épidémie de contamination à la bactérie Escherichia coli. Selon le centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), 37 personnes ont déclaré avoir été malades, et 10 autres ont dû être hospitalisées dans quatre différents États américains après s'être rendues dans l'un des établissements de la chaîne. Aucun décès n'a été signalé.

Comme le détaille la chaîne américaine CNN, la source de l'épidémie n'a pas encore été déterminée, mais de nombreuses personnes malades ont déclaré avoir mangé des sandwichs composés de laitue romaine dans les restaurants Wendy's du Michigan, de l'Ohio et de la Pennsylvanie avant de tomber malades. Les contaminations ont été observées entre le 26 juillet et le 8 août. 

Dans le détail, 19 infections ont été signalées dans l'Ohio, 15 dans le Michigan et deux en Pennsylvanie. Un cas supplémentaire a été signalé dans l'Indiana. Trois des cas au Michigan impliquent des personnes atteintes d'un type d'insuffisance rénale appelé syndrome hémolytique et urémique. Le nombre de malades pourrait toutefois être plus important, selon le CDC. E.coli est une bactérie présente dans la nature. Si les conditions d'hygiène ne sont pas respectées dans une chaîne de production, elle peut contaminer la viande, le lait ou encore les légumes et les céréales arrosés avec de l'eau souillée.

Wendy’s coopère

Par mesure de précaution, les restaurants Wendy's ont retiré la laitue romaine utilisée dans ses établissements. Dans un communiqué publié ce vendredi, la chaîne a expliqué son choix : "Bien que l’agence de protection de la santé n’ait pas encore confirmé qu’un aliment spécifique soit la source de cette épidémie, nous prenons la précaution de retirer la laitue de nos sandwichs dans cette région des États du Midwest". Les experts, eux, recommandent aux consommateurs d'éviter de consommer tout sandwich ou salade en provenance de la chaîne de restaurants.

L'agence fédérale de protection de santé publique enquête actuellement pour confirmer si la laitue romaine est bien la source de l'épidémie. Et tente également de savoir si cette salade utilisée dans les restaurants Wendy's a été servie ou vendue dans d'autres entreprises. Cet aliment avait déjà été au coeur d'une vague de contamination à E.Coli entre 2006 et 2019. 

Cette affaire intervient quelques mois après un scandale sanitaire similaire qui a touché l'Europe. Les pizzas Fraich'up de Buitoni ont fait l'objet d'un rappel de la part des autorités sanitaires le 18 mars dernier, en raison d'une contamination à E.Coli. En France, près de 50 contaminations sont survenues chez 48 enfants - dont deux sont décédés - et deux adultes, ayant présenté des symptômes entre le 18 janvier et le 14 mars 2022, après avoir mangé ces pizzas. Une information judiciaire a été ouverte.


Samuel AZEMARD

Tout
TF1 Info