Des propos jugés "racistes" de Trump à des électeurs Afro-Américains provoquent un tollé

par M.G avec AFP
Publié le 24 février 2024 à 23h15

Source : Sujet TF1 Info

Donald Trump s'est attiré une flopée de critiques à la suite de déclarations sur la population afro-américaine.
L'ancien président américain a notamment fait le lien entre les diverses procédures judiciaires ouvertes à son encontre et les discriminations dont souffrent les Afro-Américains.

De nouveaux propos qui vont faire couler beaucoup d'encre. Lors d'une rencontre avec un groupe d'Afro-Américains conservateurs en Caroline du Sud vendredi, Donald Trump a affirmé "beaucoup de gens disent que les personnes noires (l)'aiment bien parce qu'ils ont tellement souffert et été discriminés et qu'ils (le) voient comme quelqu'un qui a été discriminé". Des propos en référence aux multiples procédures judiciaires ouvertes à l'encontre de l'ancien président américain. 

Celui qui espère reconquérir la Maison Blanche lors des prochaines élections a même été plus loin. "Je suis inculpé pour vous, le peuple américain. Je suis inculpé pour vous, la population noire", a-t-il assuré. "Certains des plus grands maux de l'histoire de notre nation sont venus de systèmes corrompus qui tentent de cibler et d'assujettir d'autres personnes pour les priver de leur liberté et de leurs droits. Je pense que c'est la raison pour laquelle les Noirs sont tellement de mon côté aujourd'hui, parce qu'ils voient que ce qui m'arrive leur arrive aussi", a-t-il encore déclaré. Embourbé dans plusieurs affaires, le milliardaire a poursuivi le parallèle à propos de sa photo d'identité judiciaire. "Vous savez qui l'a adopté plus que n'importe qui d'autre ? La population noire, c'est incroyable", a-t-il ironisé. 

Des propos "racistes"

Autant de propos qui ont été vivement critiqués de part et d'autre de l'échiquier politique, de nombreux élus voyant là des rapprochements très malvenus entre les Afro-Américains et la criminalité. "C'est répugnant", s'est insurgé samedi Nikki Haley, seule candidate notable encore en lice pour les primaires républicaines face à Donald Trump. "Voilà le chaos qui accompagne Donald Trump, et ce genre de propos offensant va continuer chaque jour jusqu'à l'élection", a-t-elle mis en garde. En parallèle, un responsable de l'équipe de campagne de Joe Biden, Cedric Richmond, a qualifié ces commentaires de "racistes". "Que Donald Trump prétende que des Afro-Américains vont le soutenir en raison de ses inculpations pénales est insultant. C'est débile", a-t-il fustigé dans un communiqué.  

Donald Trump et Nikki Haley s'affrontent ce samedi lors d'une primaire républicaine en Caroline du Sud. L'ancien président est pressenti pour l'emporter une nouvelle fois face à sa rivale.


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info