Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

États-Unis : des vidéos montrant un policier blanc abattant un homme noir dans le Michigan provoquent l'indignation

Aurélie Loek
Publié le 14 avril 2022 à 13h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Mercredi, la police de Grand Rapids a diffusé lors d'une conférence de presse les vidéos d'une altercation entre un policier blanc et un jeune homme noir.
Deux d'entre elles montrent le jeune homme se faire tuer par le policier.
Cela a provoqué l'indignation sur les réseaux et la colère des habitants de cette ville.

Deux ans après la mort de George Floyd, un nouveau drame à Grand Rapids dans le Michigan, au nord des États-Unis, semble rappelé que peu de choses ont changé pour les Afro-Américains dans le pays. Alors qu'une enquête est menée sur les circonstances de la mort de Patrick Lyoya, âgé de 26 ans, une conférence de presse a été organisée, durant laquelle quatre vidéos de son altercation avec un policier blanc, ont été diffusées. L'une d'elles montre le policier allongé sur le dos du jeune homme noir, avant qu'il ne lui tire, selon toute vraisemblance, dans la tête.

"Un usage inutile, excessif et fatal de la force"

Selon les vidéos, une altercation entre Patrick Lyoya et le policier avait éclaté après un contrôle routier. Peu avant le tir, les deux hommes semblaient se débattre au sol pour prendre le contrôle du pistolet électrique du policier. Le nom de ce dernier n'a pas été révélé, mais il aurait été engagé dans le service de police de la ville depuis 2015, selon les autorités. "Je considère cela comme une tragédie", a déclaré le chef de la police de Grand Rapids Eric Winstrom à propos de l'évènement. "La perte d'une vie, quelles que soient les circonstances, est triste, et je sais que cela aura un impact sur notre ville", a-t-il ajouté.

"La vidéo montre clairement qu'il s'agissait d'un usage inutile, excessif et fatal de la force contre un homme noir non armé qui était désorienté par la rencontre et craignait pour sa vie", a commenté de son côté Ben Crump, l'un des avocats de la famille de Patrick Lyoya, auprès du New York Times. Il a demandé que l'officier soit renvoyé et poursuivi en justice. Pour le moment, il a été placé en congés payés en attente des résultats de l'enquête menée par la police de l'État du Michigan et a été suspendu de ses fonctions de policier.

Les images ont cependant aussi provoqué l'indignation sur les réseaux sociaux et parmi les habitants de cette ville de 200.000 habitants. Dans la soirée, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées dans le centre-ville de Grand Rapids avec des pancartes "Black Lives Matter" ("les vies noires comptent"), scandant "pas de justice, pas de paix".

Lire aussi

La société américaine a été secouée ces dernières années par les décès d'hommes noirs tués par des policiers, particulièrement après qu'un policier blanc à Minneapolis s'est agenouillé sur le cou de l'Afro-Américain George Floyd en 2020. Les images de la mort de George Floyd, dans la rue face contre terre, et après qu'il eut maintes fois répété ne plus pouvoir respirer, avaient choqué dans le monde entier. Son nom était ainsi devenu, aux côtés d'autres, un emblème du mouvement Black Lives Matter lors des grandes manifestations antiracistes de 2020.


Aurélie Loek

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info