Deux ex-détenus de Guantánamo rentrent en Afghanistan, plus de 20 ans après leur arrestation

par Y.R. avec AFP
Publié le 12 février 2024 à 11h38

Source : Sujet TF1 Info

Deux anciens détenus afghans de Guantanamo sont rentrés, lundi 12 février, en Afghanistan.
Ils ont été retenus captifs pendant plus de 15 ans dans la controversée prison militaire américaine.

Ils ont passé 15 ans derrière les murs de Guantánamo. Abdul Karim et Abdul Zahir, deux anciens détenus afghans de la prison militaire américaine, sont rentrés, lundi 12 février, dans leur pays, a annoncé le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Abdul Mateen Qani.

Ils ont atterri à l'aéroport de Kaboul, au petit matin, en provenance d'Oman, où ils avaient été transférés en 2017 et placés en résidence surveillée, selon des membres du personnel de l'aéroport. "Par la grâce de Dieu et les efforts des dirigeants de l'Émirat islamique, il est rentré au pays", s'est réjoui le fils d'Abdul Zahir, Mohammad Osman. "Je suis très heureux. Quand je me suis réveillé ce matin, j'ai eu l'impression que c'était (la fête musulmane de) l'Aïd."

Les deux ex-détenus ont été soustraits au regard de la presse et de la large foule qui s'était rassemblée à l'aéroport pour les accueillir, certaines personnes tenant des bouquets.

Il reste un détenu afghan à Guantánamo

Abdul Zahir était arrivé en 2002 dans le controversé centre de détention américain de Guantánamo, ouvert sur l'île de Cuba après les attentats du 11 septembre 2001, dans le cadre de "la guerre contre le terrorisme", selon le ministère afghan de l'Intérieur et des documents américains. Abdul Karim y a été transféré un an plus tard, après avoir été détenu au Pakistan puis remis aux autorités américaines.

Les deux hommes étaient sous surveillance depuis sept ans à Oman, sans avoir le droit de voyager. "Grâce aux efforts de l'Émirat islamique d'Afghanistan, les restrictions imposées ont été levées et ils vont rentrer dans leur pays natal", avait indiqué dimanche sur X Abdul Mateen Qani. Avant leur arrivée, des panneaux destinés à accueillir les deux hommes avaient été placés le long de la route menant à l'aéroport de Kaboul et un fort dispositif de sécurité avait été déployé.

Il ne reste plus qu'un détenu afghan à Guantánamo. Muhammad Rahim y est arrivé en mars 2008. Il a été accusé par la CIA d'être un associé proche du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, tué le 2 mars 2011 lors d'un raid des forces spéciales américaines à Abbottabad, au Pakistan. Sa famille a appelé à sa libération en novembre dernier.

Guantánamo, qui a abrité jusqu'à 780 prisonniers, est devenue tristement célèbre pour ses détenus les plus importants gardés dans des cages et ses méthodes d'interrogation brutales, qualifiées par beaucoup de "torture". La plupart des détenus ont été relâchés au fil des ans, dont certains membres du gouvernement taliban au pouvoir en Afghanistan. L'administration Biden a travaillé à réduire le nombre de détenus enfermés dans ce centre de détention, avec l'objectif à terme de le fermer.


Y.R. avec AFP

Tout
TF1 Info