Donald Trump comparaît ce mardi devant un tribunal de New York pour se voir signifier formellement sa mise en accusation.
En cause, une affaire de paiement juste avant la présidentielle de 2016, dans laquelle Donald Trump aurait acheté le silence d'une actrice pornographique.

Donald Trump s'apprête à vivre mardi ce qu'aucun autre ancien président américain n'a connu : inculpé dans une affaire de paiement à une star du X, il va comparaître au tribunal à New York lors d'une audience sans précédent qui divise et fascine l'Amérique.

Tout remonte à 2018. À cette période, Donald Trump entame sa deuxième année à la Maison Blanche. Stormy Daniels, Stephanie Clifford de son vrai nom, ancienne actrice pornographique, affirme alors avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump en 2006, alors qu'il était marié à son épouse Melania et venait d'avoir son dernier enfant. "Les 90 secondes les plus horribles de (sa) vie", racontera-t-elle quelques années plus tard, soulignant qu'elle n'avait pas été "physiquement menacée."

"C'est peut-être la relation sexuelle la moins impressionnante que j'aie jamais eue, mais il n'était clairement pas de cet avis", martèlera-t-elle dans un livre publié en 2018. Si elle avait "une baguette magique" et pouvait revenir en arrière, "je le ferais absolument", lance désormais celle qui était âgée de 27 ans au moment des faits.

La violation des règles de financement des campagnes électorales en débat

Une liaison qu'elle regrette, mais qu'elle gardera longtemps secrète. Même lorsque Donald Trump s'approche du pouvoir. En 2016, juste avant l'élection, le milliardaire américain, par l'intermédiaire de son avocat personnel Michael Cohen, lui aurait versé 130.000 dollars en échange de son silence dans cette relation présumée, afin d'empêcher des déballages embarrassants. Le versement aurait eu lieu deux semaines avant le scrutin présidentiel. Le paiement sera révélé par le Wall Street Journal en janvier 2018. Michael Cohen et Donald Trump réfutent tout paiement dans l'immédiat, et le 45e président des États-Unis a toujours démenti avoir eu une relation avec l'actrice.

Michael Cohen, devenu l'un des pires ennemis de Donald Trump, a témoigné lundi devant un grand jury dans cette enquête. L'ancien avocat avait été condamné, après avoir finalement plaidé coupable, à trois ans de prison, notamment pour avoir orchestré ce paiement en violation des lois sur le financement des campagnes électorales. Il a assuré avoir agi à la demande expresse du candidat républicain, qui l'aurait remboursé, une fois arrivé à la Maison Blanche.

Selon le New York Times, Donald Trump pourrait donc être inculpé pour un délit de fausses déclarations comptables pour dissimuler le paiement à Stormy Daniels. Un délit, oui, mais qui pourrait se transformer en crime. Car ces charges pourraient devenir criminelles si les procureurs considèrent que le délit visait à cacher une violation des règles de financement des campagnes électorales, avait aussi expliqué le New York Times. Une telle issue n'empêcherait toutefois pas Donald Trump de rester candidat à un deuxième mandat.


I.N

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info