Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Donald Trump quitte la Maison Blanche avec un record d'impopularité

La rédaction de LCI
Publié le 19 janvier 2021 à 7h02, mis à jour le 20 janvier 2021 à 13h54
JT Perso

Source : TF1 Info

SONDAGE – Selon les chiffres de l’institut Gallup, Donald Trump quitte la Maison Blanche avec la pire cote de popularité qu’il ait connu. Il est par ailleurs le président le plus impopulaire de l’histoire américaine.

Donald Trump quittera finalement la présidence des États-Unis avec la cote de popularité la plus basse qu’il ait connue. Selon une enquête de l'institut Gallup, publiée lundi 18 janvier, il ne compte que 34% d’opinions favorables.

Ce faible score peut s’expliquer par son refus de reconnaître sa défaite lors de l’élection présidentielle, ses tentatives de faire invalider le scrutin, l’annonce de sa non-participation à l’investiture de Joe Biden, mercredi 20 janvier, le bilan de sa gestion de l’épidémie de Covid-19 ou encore l'assaut de ses partisans contre le Congrès le 6 janvier.

Président le plus impopulaire de l'histoire américaine

L'institut Gallup mesure la popularité des présidents américains depuis 1938. Il précise que Donald Trump est le seul à n'avoir jamais atteint la barre des 50% d'opinions favorables sur son action. Il avait démarré son mandat avec 45% de satisfaction et a plafonné à 49%, début 2020. Mais Donald Trump avait déjà vu ce score chuter à 35% à plusieurs reprises, notamment après les violences meurtrières lors d'un rassemblement de l'extrême droite américaine à Charlottesville, en Virginie à l’été 2017.

Plus généralement, le président quitte ses fonctions avec une popularité moyenne de 41%, soit la pire cote parmi tous les présidents sortants. Il détrône ainsi Harry Truman qui avait enregistré une adhésion moyenne de 45,4% entre 1945 et 1953.

L’institut ajoute que, selon ses chiffres, Donald Trump laisse une société profondément divisée puisque 82% des républicains approuvent son action pour seulement 4% des démocrates. Gallup explique que sa défaite à la présidentielle peut s’expliquer par son incapacité à élargir son électorat au-delà de sa base partisane.

L’enquête de l’institut Gallup a été menée entre le 4 et le 15 janvier auprès de 1023 personnes.

Découvrez notre podcast "Far West"

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Plongez dans le Far West de la politique américaine.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info