États-Unis : Joe Biden a "l'intention" de briguer un second mandat

Julien Vattaire avec AFP
Publié le 10 novembre 2022 à 6h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'actuel président américain imagine rester à son poste encore quelques années.
La prochaine élection présidentielle aux États-Unis aura lieu en 2024.
Joe Biden pourrait retrouver sur sa route son rival, Donald Trump.

La fin du mandat de Joe Biden est prévue pour 2024. Mais l'actuel président américain se voit bien continuer à exercer ses fonctions au-delà et ainsi être candidat à sa succession lors de la prochaine élection présidentielle. "Mon intention est de me représenter", a déclaré le dirigeant démocrate, ce mercredi, lors d'une conférence de presse, précisant qu'il s'agissait toutefois d'une "décision familiale".

Lire aussi

Joe Biden a précisé que son choix, qui sera confirmé que l'an prochain, ne dépendra en aucun d'une candidature de son rival républicain, Donald Trump. Ce dernier étant plus que prêt à officialiser sa candidature pour 2024. "Je ne suis en aucun cas pressé de faire ce choix, aujourd'hui, demain, n'importe quand, peu importe ce que fait mon prédécesseur", a expliqué le président américain à la presse depuis la Maison Blanche. 

Joe Biden pourrait avoir 87 ans à l'issue de son second mandat

Déjà il y a quelques semaines, le président américain avait affirmé qu'il avait l'intention de se présenter pour un nouveau mandat en 2024, sans avoir toutefois pris une décision formelle. "Mon intention (est) de me présenter de nouveau et nous avons le temps de prendre cette décision", avait indiqué Joe Biden sur la chaîne MSNBC. Et d'ajouter après avoir été questionné sur l'avis de sa femme, Jill Biden : "Ma femme pense que nous sommes en train de faire quelque chose de très important et que je ne devrais pas m’en détourner."

L'officialisation d'une candidature de Joe Biden à sa succession devrait sans aucun doute faire couler beaucoup d'encre aux États-Unis. Et pour cause, le président américain va avoir 80 ans ce vendredi et est déjà le président américain le plus vieux élu à cette fonction. À cela s'ajoutent ses gaffes verbales ainsi que son état de santé qui sont surveillés de très près ces derniers mois.  De plus, même si les élections de mi-mandat n'ont pas été aussi difficiles qu'imaginées pour lui, sa potentielle candidature pour 2024 a bien du mal à enchanter l'opinion publique mais également son camp démocrate. 


Julien Vattaire avec AFP

Tout
TF1 Info