"Un instinct de survie" : le témoignage de l'homme qui a désarmé le tireur de la fusillade en Californie

par Emilie ROUSSEY avec AFP
Publié le 23 janvier 2023 à 18h21
JT Perso

Source : TF1 Info

Un homme a tué dix personnes samedi soir dans un dancing en Californie.
Il est entré dans un deuxième établissement, où un homme de 26 ans l'a désarmé.
Ce dernier a raconté aux médias américains ce moment où il a cru qu'il "allait mourir".

"C'était un instinct de survie". Deux jours après la fusillade qui a fait dix morts et dix blessés samedi soir dans un dancing en Californie, un homme de 26 ans a raconté aux médias américains comment il a réussi à désarmer le tueur. 

Brandon Tsay se trouvait dans la ville d'Alhambra au Lai Lai Ballroom & Studio, un dancing fondé par ses grands-parents différent de celui où s'est déroulé la fusillade, quand le tireur âgé de 72 ans est entré dans l'établissement fréquenté majoritairement par une population asiatique et qu'il a pointé une arme sur lui. 

"Le combat de sa vie"

Si le développeur informatique ne savait pas, à ce moment-là, que l'homme avait tué dix personnes quelques minutes plus tôt, il était persuadé qu'il n'était pas là pour voler, mais bien pour tuer. "Il me regardait et regardait autour de lui, ne cachant pas qu'il essayait de faire du mal. Ses yeux étaient menaçants" a-t-il raconté au New York Times

Brandon Tsay a alors senti que son cœur "s'est arrêté", "je savais que j'allais mourir", a-t-il encore confié au journal. Mais son "instinct survie" a pris le dessus et il s'est jeté sur l'homme pour attraper le canon de l'arme qu'il tenait. C'est alors que le "combat de sa vie" a commencé, au cours duquel il a lutté avec le tireur pour finalement réussir à s'emparer de son arme et la retourner contre lui. "Va-t'en, fous le camp d'ici", lui a-t-il lancé, toujours selon les propos rapportés par les médias américains. 

Lire aussi

Le tireur d'origine asiatique s'est finalement donné la mort ce dimanche à Torrance, à 45 kilomètres du lieu où s'est produite la fusillade, selon la police, après avoir été cerné par les forces de l'ordre. Les enquêteurs recherchent toujours ce lundi le mobile de son passage à l'acte.


Emilie ROUSSEY avec AFP

Tout
TF1 Info