États-Unis : le Pentagone crée un bureau d'analyse des ovnis

Benoit Leroy
Publié le 27 novembre 2021 à 10h51
JT Perso

Source : JT 20h WE

INSOLITE - Le département de la Défense américaine a annoncé cette semaine la création d'un bureau chargé d'étudier les phénomènes volants non identifiés. Une affaire prise au sérieux par les autorités du pays.

Visiteurs extraterrestres ou attaque de nations étrangères ? Les Américains ne plaisantent pas avec les objets volants non identifiés (OVNI). Le Pentagone, ministère de la Défense outre-atlantique, a annoncé en milieu de semaine la création d'un "groupe de synchronisation sur l'identification et la gestion des objets aériens"

Il s'agit pour les États-Unis de réunir au sein d'une même instance les renseignements venus des différentes branches des forces armées du pays ainsi que de l'ensemble des services de renseignements.

Russes et Chinois dans le viseur américain

Au-delà des petits hommes verts, les États-Unis redoutent des tentatives d'espionnages de la part de la Chine grâce à des drones ou d'autres aéronefs. En juin dernier, le renseignement national américain avait publié un rapport sur 144 cas de phénomènes inexpliqués

"Un seul d'entre eux avait pu être expliqué", rappelle CNN, "même s'ils n'avait trouvé aucun indice prouvant qu'il s'agissait d'un phénomène extraterrestre ou d'une technologie étrangère, russe ou chinoise".

Des extraits vidéos publiés par l'armée américaine

L'an dernier, le Pentagone a diffusé trois vidéos prises par plusieurs pilotes de l'US Navy, la branche marine de l'armée américaine, montrant des rencontres en vol avec "des phénomènes non identifiés".

La Marine américaine reconnaît l'existence d'ovnis filmés par ses pilotesSource : TF1 Info
JT Perso

Sur l'une, on peut voir un objet de forme ovale se déplaçant rapidement et qui, quelques secondes après avoir été repéré par un des capteurs à bord de l'appareil de l'US Navy, disparaît à la suite d'une soudaine accélération. Dans un autre extrait vidéo, on distingue un objet au-dessus des nuages, le pilote se demandant s'il s'agit d'un drone.

Le futur directeur (ou directrice) de ce bureau d'analyse, lui, n'a pas encore été nommé. Une annonce qui doit intervenir "dans les prochaines semaines" selon le département américain de la Défense.


Benoit Leroy

Tout
TF1 Info