Biden et Harris à la Maison Blanche

États-Unis : nouveau revers pour le gigantesque plan social de Joe Biden

La rédaction de LCI
Publié le 5 novembre 2021 à 22h45
JT Perso

Source : TF1 Info

DÉSILLUSION - Une partie du gigantesque plan de Joe Biden sur le social et l'écologie ne sera pas votée par le Congrès ce vendredi comme attendu. Un nouveau revers pour le président américain.

Joe Biden espérait que le Congrès lui offre une victoire, mais le président démocrate américain devra encore attendre. Le vote sur le gigantesque plan social et climatique du successeur de Donald Trump ne sera pas voté ce vendredi 5 novembre comme il l'espérait, a annoncé la présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi.

En cause, des détails au stade des négociations. Car le texte est hautement sensible politiquement. L'aile progressiste du parti démocrate a d'ores et déjà prévenu à maintes reprises qu'elle ne soutiendrait pas ce plan promis par Joe Biden, de près de 1800 milliards de dollars, sans une garantie du passage du volet social et climatique. Les élus modérés exigent notamment des précisions de chiffrage sur ces dépenses coûteuses. Des soutiens que les démocrates ne peuvent se permettre de perdre, tant la majorité du camp de Joe Biden reste ténue à la Chambre.

Un vote crucial avant les élections de mi-mandat

Désormais, un vote est attendu dans le courant du mois de novembre. "Avant la fête de Thanksgiving", prévue le 25, a fait savoir Nancy Pelosi à la presse. Cette figure chevronnée de la politique a tout de même dit "espérer" un vote à la Chambre ce vendredi sur l'autre grand plan d'investissements de Joe Biden, une enveloppe de 1200 milliards de dollars pour les infrastructures vétustes du pays.

"Je demande à chaque élu de la Chambre de voter 'oui' à ces deux textes, maintenant", avait pourtant plaidé dans la matinée le président américain, depuis la Maison Blanche, lui qui sait l'importance politique de ce vote. Car l'exécutif américain s'évertue à le répéter : les programmes de dépenses du président sont très populaires auprès des Américains, selon les sondages. Or, les démocrates remettront en jeu dans un an leur étroite majorité au Congrès lors d'élections parlementaires de mi-mandat, toujours périlleuses pour les présidents en place. Pour se rassurer, Joe Biden devra donc encore patienter.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info