La Floride violemment frappée par l'ouragan Ian

États-Unis : après avoir meurtri la Floride, l'ouragan Ian menace désormais le sud-est du pays

S.M
Publié le 30 septembre 2022 à 18h16
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

L'ouragan Ian, qui a dévasté la Floride, s'approche désormais des côtes de Caroline du Sud.
Rétrogradé en catégorie 1, ce phénomène charrie des rafales allant jusqu'à 140 km/h.
Après avoir touché terre vendredi en début d'après midi, l'ouragan devrait progressivement s'affaiblir jusqu'à samedi.

Son arrivée, qui se fait déjà ressentir, s'avère imminente sur les côtes de la Caroline du Sud. Après avoir fait au moins une dizaine de morts en Floride, selon un bilan provisoire, qui pourrait encore s'alourdir, l'ouragan Ian menace, ce vendredi 30 septembre, de frapper avec force d'autres États du sud-est des États-Unis. La Caroline du Sud, la Caroline du Nord, et la Géorgie sont notamment concernés.

Classé en catégorie 4 sur 5 à son passage sur la Floride, cet ouragan dévastateur a été accompagné de vents violents, de pluies torrentielles et d'inondations. Rétrogradé en catégorie 1, Ian, charrie désormais des rafales soufflant jusqu'à 140 km/h et menace de "submersions marines potentiellement mortelles" les côtes de Caroline du Sud et de Caroline du Nord, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC). Ce dernier a d'ailleurs placé toute la côte, de la Géorgie à la Caroline du Nord en alerte ouragan. "Des vents destructeurs" sont par ailleurs attendus, ajoute le centre dans un message de prévention. 

Ouragan "hybride"

Ian, qui se situait à 8 heures, heure locale (14 heures, heure de Paris) à 175 km au sud-est de Charleston en Caroline du Sud, devrait toucher terre vendredi en début d'après-midi et ensuite "rapidement s'affaiblir" en progressant entre vendredi et samedi. 

Lire aussi

"Ian n'est plus un ouragan normal. Il s'agit plutôt d'un hybride, combinant un ouragan avec un système de tempête typique", précise un météorologue sur CNN. La chaîne américaine rappelle que le phénomène climatique se fait déjà ressentir sur les côtes de Géorgie et celles de la Caroline du Sud avec des "vents violents et des précipitations féroces". "Sur le radar, Ian a l'air d'avoir des fronts et non un œil circulaire", ajoute le météorologue, pour justifier l'aspect inhabituel de cet ouragan. "Cela empêchera la tempête de se renforcer davantage". Cela signifie en outre que "les vents de cet ouragan s'étendront plus loin, le long de la côte", même pour les villes qui ne seront pas traversées par l'ouragan, explique-t-il encore. 

Alerte aux inondations et crues éclairs

L'arrivée d'Ian sur ces côtes du Sud-est coïncide avec les marées hautes. Ces marées, conjuguées à des taux de précipitions qui continuent d'augmenter, des "inondations soudaines vont commencer", prévient en outre le National Weather Service (service national de météorologie, NDLR). Actuellement, la ville côtière de Charleston, où des "crues soudaines sont attendues", selon CNN, connaît en effet déjà des inondations, comme on peut le voir sur ces images partagées par le site d'information américain Weather Nation sur Twitter.

Bien que l'ouragan Ian doive s'affaiblir considérablement après avoir touché terre, des pluies extrêmes sont attendues dans la zone. Elles devraient augmenter, en particulier à l'intérieur des terres, en se propageant jusqu'au sud-ouest de la Virginie. Le Weather Prediction Center a émis un niveau 3 sur 4 pour les pluies extrêmes pour certaines parties de la Caroline du Sud, de la Caroline du Nord et de la Virginie, rapporte encore CNN. 


S.M

Tout
TF1 Info