Les 21 membres de l'équipage du Dali, ce porte-conteneur bloqué dans le port de Baltimore (États-Unis), sont toujours à bord.
Le 26 mars dernier, le navire a percuté le pont de cette ville du Maryland, provoquant son effondrement.

Presque deux mois après l'accident qui a causé l'effondrement du pont de Baltimore (États-Unis), les 21 membres de l'équipage se trouvent toujours à l'intérieur du navire. Selon l'Associated Press (AP), les salariés du Dali, ce porte-conteneur encore immobilisé dans le port de la ville, sont donc à bord et leurs téléphones ont été saisis par les enquêteurs. 

Une participation à l'enquête

D'après un rapport préliminaire d'enquête, le navire a été victime de deux coupures de courant le 26 mars au petit matin, alors qu'il faisait encore nuit, lui faisant perdre toute visibilité et le conduisant tout droit dans la structure du pont Francis Scott Key. L'accident a tué six ouvriers, qui se trouvaient sur le pont au moment de l'impact.  

Ne manquant de rien à bord, les 21 membres de l'équipage ont participé à l'enquête fédérale au cours des dernières semaines et ont reçu la visite de syndicats. La majorité des salariés sont de nationalité indienne et sri-lankaise. Rapidement après l'accident, une fausse information avait circulé à propos du profil du capitaine du Dali. Il était affirmé à tort que ce dernier était Ukrainien. 

Le Dali devrait être remorqué vers un terminal voisin du port de Baltimore d'ici au 21 mai, toujours selon AP. Et les membres de son équipage devraient rester confinés à bord, le temps que l'enquête se poursuive. "Personne ne connaît mieux ce navire que l'équipage", a souligné Darrell Wilson, porte-parole de Synergy Marine, la société de gestion du Dali. "Ils jouent donc un rôle déterminant dans l’opération de sauvetage ainsi que dans le processus d’enquête."


C.Q

Tout
TF1 Info