États-Unis : près d'un tiers des Américains se disent "sans religion"

C.G
Publié le 15 décembre 2021 à 7h41
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : CLAUDIO REYES / AFP

RELIGION - Les États-Unis, pays réputé pour être très religieux observe une baisse significative des croyants : 29% des adultes américains se considèrent comme "athées" contre 16% en 2007.

C'est une tendance à la hausse depuis des années aux États-Unis. En 2021, près d'un tiers des Américains se disent sans religion. Cela témoigne d'une sécularisation plus forte des États-Unis où le christianisme domine toujours, selon l'institut Pew Research.

Dans un pays réputé très religieux, 29% des adultes américains se considèrent comme "athées, agnostiques ou sans religion particulière", contre 16% en 2007. C'est la première fois que l'institut a mesuré cette tendance.

45% des adultes américains disent prier quotidiennement

Aux États-Unis, les chrétiens restent majoritaires, mais seulement à 63% contre 78% en 2007. Parmi eux, c'est au sein de ceux qui se déclarent protestants que la baisse la plus forte est observée, passant de 52% à 40% depuis 2007, contre 21% de catholiques déclarés (24% en 2007). 6% des adultes américains se disent d'autres religions, parmi lesquelles l'Islam (1%), le judaïsme (1%), le bouddhisme (1%) et l'hindouisme (1%).

Selon Pew Research, "la sécularisation évidente de la société américaine au 21e siècle ne montre pas de signe de ralentissement". Désormais, 45% des adultes américains disent prier quotidiennement, contre 58% en 2007.

Parmi les protestants, les évangéliques sont majoritaires : 60% d'entre eux se définissant par ce terme ou celui de "born again" ("né à nouveau"). Dans une précédente étude, l'institut avait souligné que 84% des chrétiens évangéliques blancs avaient voté pour Donald Trump à la présidentielle de 2020. Les données de 2021 sont issues du sondage de référence sur l'opinion publique américaine de Pew Research (NPORS).


C.G

Tout
TF1 Info