Présidentielle américaine : Fox News a donné écho aux mensonges de Donald Trump, admet son patron

par I.N avec AFP
Publié le 28 février 2023 à 23h26

Source : Sujet TF1 Info

Le milliardaire américain Rupert Murdoch, patron de l'empire News Corporation, admet que Fox News a donné écho aux mensonges de Donald Trump en 2020.
L'ancien président américain affirmait alors que l'élection présidentielle lui avait été volée.

Le magnat des médias conservateurs Rupert Murdoch a reconnu devant la justice américaine que sa télévision Fox News avait donné écho aux mensonges de Donald Trump et de ses soutiens, qui affirmaient fin 2020 que la présidentielle leur avait été volée, selon un document judiciaire.

Ainsi, du soir du scrutin à l'attaque du Capitole le 6 janvier 2021, Murdoch et ses cadres de Fox News avaient dénoncé et moqué - mais uniquement en privé, jamais à l'antenne - les mensonges du clan "trumpiste" sur une prétendue élection volée. Ces révélations sont contenues dans des courriels et textos entre dirigeants de Fox et News Corporation versés au dossier d'une plainte pour diffamation contre la télévision, intentée par un fabricant de machines électroniques de vote, Dominion Voting Systems.

Les machines à voter étaient dans le viseur de Fox News

Dominion, qui réclame 1,6 milliard de dollars de dédommagement, s'estime diffamé par Fox qui avait affirmé à l'antenne que ses machines auraient servi à fausser les résultats de la présidentielle dans plusieurs endroits des États-Unis. Le gros du dossier judiciaire, qui date de mars 2021 et de janvier 2022, a été rendu public il y a dix jours par la justice du Delaware et de nouveaux éléments sont sortis lundi soir.

Une déposition sous serment de Murdoch devant des avocats de Dominion en janvier dernier montre ainsi que le magnat a reconnu que des présentateurs vedettes de Fox News, notamment Lou Dobbs, avaient "approuvé" à l'antenne les mensonges du clan "trumpiste". Il a aussi confirmé avoir eu lui-même des doutes sur les accusations de fraude proférées par Trump. "Avec le recul, j'aurais aimé que nous les dénoncions plus fortement", a reconnu Murdoch, dont les relations avec Trump avaient commencé à tourner au vinaigre dès novembre 2020.

À l'époque, deux fidèles "trumpistes", Rudy Giuliani et Sidney Powell, avaient dénoncé une prétendue fraude à grande échelle. Murdoch écrivit alors aussitôt à la patronne de Fox News Media, Suzanne Scott, pour dénoncer un "truc vraiment fou" et "préjudiciable à tout le monde", selon les échanges dévoilés le 16 février. Au même moment, dans des messages privés, un animateur de Fox News, Tucker Carlson, traitait Giuliani et Powell de "putains de menteurs".


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info