Nouvel incident à bord d'un Boeing, victime d'un "incendie de moteur"

par F.R avec AFP
Publié le 6 avril 2024 à 13h30, mis à jour le 6 avril 2024 à 15h15

Source : TF1 Info

Un Boeing 737 de la compagnie Southwest a dû annuler son décollage ce jeudi 4 avril, après un problème moteur.
L'Agence américaine de l'aviation civile a ouvert une enquête.
Un incident de plus pour le constructeur, confronté à une série noire.

La série noire continue pour Boeing. L'Agence américaine de l'aviation civile (FAA) a ouvert une enquête après un problème survenu jeudi 4 avril soir sur un Boeing 737 de la compagnie américaine Southwest, qui a signalé un "incident moteur" juste avant son décollage. 

"Le vol Southwest Airlines 1928 a annulé son décollage et est retourné au terminal de l'aéroport international Lubbock Preston Smith, au Texas, (...) après que l'équipage a signalé des problèmes de moteur", a indiqué le régulateur. L'avion devait se rendre à l'aéroport international Harry Reid de Las Vegas, dans le Nevada.

Série noire pour le constructeur

La compagnie aérienne a précisé que l'équipage de ce 737-800 NG (Next Generation) - une version antérieure au 737 MAX - avait "reçu une indication concernant un possible problème de moteur". Le vol a été "interrompu en toute sécurité" et "l'avion est retourné à la porte d'embarquement par ses propres moyens", a poursuivi la compagnie, qui a acheminé les 154 passagers à destination, jeudi soir, à bord d'un autre appareil.

Selon un enregistrement des échanges entre la tour de contrôle et le cockpit, disponible sur un site spécialisé et consulté par l'AFP, le pilote évoque une "surchauffe des freins" et "un incendie au niveau du moteur gauche".

Le constructeur américain est dans la tourmente depuis le début de l'année, après un incident survenu en vol sur un avion d'Alaska Airlines. Le 5 janvier, une porte-bouchon d'un Boeing 737 MAX 9 s'était détachée en vol de la carlingue, ne faisant que des blessés légers.

Cet incident, qui faisait suite à une série de problèmes de production tout au long de 2023 et à d'autres soucis sur des avions en exploitation, a notamment entraîné le lancement par l'Agence américaine de l'aviation civile (FAA) d'un audit sur le contrôle qualité de l'avionneur. Et, le 25 mars, le groupe a annoncé le départ de son patron, David Calhoun fin 2024, dans le cadre d'un remaniement plus vaste à la tête de l'avionneur.


F.R avec AFP

Tout
TF1 Info