États-Unis : un fugitif qui avait simulé sa mort en 2018 retrouvé en Écosse grâce au Covid

La rédaction de LCI
Publié le 14 janvier 2022 à 17h35
États-Unis : un fugitif qui avait simulé sa mort en 2018 retrouvé en Écosse grâce au Covid

Source : iStock

INSOLITE - Un homme de 34 ans, qui avait fuit l'Utah en 2018 en laissant penser qu'il était mort, a été retrouvé en décembre en Ecosse. Il était soigné après avoir contracté le Covid-19.

Serait-il plus facile d'échapper à la police qu'au Covid-19 ? Un Américain de 34 ans, qui se faisait passer pour mort car recherché depuis 2018 à la suite d'une agression sexuelle présumée dans l'Utah, a été arrêté le mois dernier… en Écosse. 

Selon les autorités de l'Utah, qui révèle ce vendredi l'itinéraire Nicholas Rossi, ce dernier a été arrêté sous un pseudonyme : Arthur Knight. Ce dernier était pris en charge dans un hôpital de Glasgow, où il est désormais est surveillé par la police locale.

Probablement "toujours sous les radars" sans le virus

La surprise des enquêteurs a été de taille : Nicholas Rossi "avait fui le pays pour éviter les poursuites" et "a tenté de faire croire aux enquêteurs qu'il était décédé", ont déclaré les procureurs de l'Utah dans un communiqué.

Lire aussi

Selon le procureur du comté de l'Utah, David O Leavitt, ce suspect vivrait probablement toujours "sous leurs radars" s'il n'avait pas contracté le coronavirus. Nicholas Rossi avait dû être intubé en décembre, en raison des complications de la maladie.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info