États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

C.A.
Publié le 21 janvier 2022 à 14h37
États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Source : Byronsdad / iStock

SSSIDÉRANT - Un homme de 49 ans a été retrouvé mort dans sa maison du Maryland (États-Unis), entouré de plus d'une centaine de serpents.

Phobiques s'abstenir. Un Américain de 49 ans a été retrouvé mort chez lui, dans le Maryland, entouré de plus d'une centaine de serpents, ont annoncé les autorités jeudi. La police a été appelée après le signalement d'un voisin qui l'a trouvé étendu au sol, inconscient. Il s'était permis d'entrer dans sa maison après ne pas l'avoir vu pendant plus d'une journée, a déclaré le shérif du comté de Charles dans une déclaration relayée par le New York Post.

Une collection de serpents impressionante

À l'intérieur de la maison, les secours ont retrouvé près de 130 serpents, pour certains venimeux. Parmi eux, un python birman de 4,2 mètres, rapporte le New York Post. Les reptiles vivaient dans des terrariums disposés sur des étagères. Tous ont été récupérés par le Charles County Animal Control, sorte de SPA locale, avec l'aide d'experts venus de Caroline du Nord et de Virginie. Lors d'une interview à la chaîne locale WUSA9, Jennifer Harris, porte-parole de cette association, a déclaré qu'il s'agissait de la plus grande collection de serpents qu'ils aient jamais vue en plus de 30 ans d'expérience.

À ce stade, nous n'avons pas découvert de serpents en liberté.

Jennifer Harris, porte-parole du Charles County Animal Control

La porte-parole a de plus tenu à rassurer les voisins, qui ignoraient tout de la présence de ces serpents dans la maison de cet homme, sur leur sécurité. "Je veux assurer la communauté et toute personne vivant dans ce quartier qu'aucun serpent n'a pu s'échapper", a-t-elle déclaré. "Je sais que les gens craignaient qu'il puisse y avoir un danger pour les personnes vivant à proximité, mais à ce stade, nous n'avons pas découvert de serpents en liberté après la mort de ce monsieur."

Selon la police, aucune preuve d'acte criminel n'a été découverte sur le corps de cet homme, qui a été transporté au bureau du médecin légiste en chef à Baltimore pour une autopsie. 


C.A.

Tout
TF1 Info