États-Unis : une fillette retrouvée vivante sous un escalier, deux ans après sa disparition

La rédaction de TF1info
Publié le 16 février 2022 à 16h54
États-Unis : une fillette retrouvée vivante sous un escalier, deux ans après sa disparition

Source : iStock

Une fillette de 6 ans vient d'être retrouvée par la police de l'État de New York, aux États-Unis, deux ans après sa disparition.
Paislee Shultis a été retrouvée sous un escalier de la maison de son grand-père paternel.
Elle avait été enlevée par ses parents, qui comparaissent ce mercredi.

Paislee Shultis était portée disparue depuis 2 ans. Elle a été retrouvée vivante, lundi 14 février, dans l'État américain de New York, rapporte ce mercredi le New York Post. Une source a conduit la police jusqu'à cette fillette de 6 ans, qui se trouvait cachée dans une pièce secrète située sous un escalier de la maison de son grand-père paternel, dans la petite ville de Saugerties, à 170 kilomètres de New York City.

Les parents de l'enfant s'étaient vus retirer la garde de leurs deux filles en 2019, a expliqué la police lors d'une conférence de presse. Mais le jour où les autorités étaient censées venir chercher Paislee, ils ont pris la fuite avec elle. La fille aînée se trouvait à l'école au moment de l'enlèvement et est partie vivre avec un tuteur légal. À l'époque, les parents, âgés de 32 et 33 ans, n'avaient pas été soupçonnés de l'enlèvement de leur fille.

Une "paire de petits pieds" sous l'escalier

La police s'était déjà rendue plusieurs fois dans la maison du grand-père paternel de la petite-fille après avoir obtenu "des informations indiquant que [Paislee] se trouvait dans cette maison", a déclaré lors d'une conférence de presse le chef de la police de Saugerties, Joseph Sinagra. "Un certain nombre de fois, nous allions là-bas, et parfois, nous rencontrions de la résistance. À d'autres moments, ils disaient : 'Oh, non, vous pouvez entrer et regarder autour de vous. Il n'y a personne ici. L'enfant n'est pas là'", a-t-il ajouté. "Et notre conviction, lorsque nous sommes entrés dans la résidence, bien que nous y ayons eu un accès limité, était qu'ils utilisaient cet endroit pour cacher l'enfant."

En pénétrant dans la maison cette fois, l'un des fonctionnaires de police a noté que l'escalier menant au sous-sol était construit d'une étrange façon, avant d'apercevoir par un interstice entre les planches, grâce à une lampe torche, un morceau de couverture. "Les détectives ont utilisé un outil pour retirer plusieurs des marches en bois et c'est à ce moment-là que les détectives ont vu une paire de petits pieds", rapporte la police. L'enfant et sa mère ont été découvertes dans cette cachette, décrite comme "petite, froide et humide".

Interviewée par le New York Post, l'une de leurs voisines a déclaré que malgré la présence de jeux dans le jardin de la maison, elle n'avait "jamais vu un enfant là-bas depuis 12 ans". "J'ai un cheval et je monte et descends la route tout le temps. Jamais d'enfants dehors. Jamais entendu, jamais vu. C'est effrayant", a rapporté la sexagénaire. 

Lire aussi

Les parents et le grand-père ont été inculpés pour ingérence dans la garde et mise en danger d'enfants. Selon la chaîne locale de ABC, les deux hommes ont été placés en liberté conditionnelle, tandis que la mère a été incarcérée. Tous les trois doivent comparaître devant le tribunal municipal de Saugerties, ce mercredi après-midi.

Paislee, elle, a été déclarée en bonne santé. "Le seul problème est qu'elle n'est pas allée à l'école et qu'ils ne l'ont pas éduquée à la maison", a signalé Joseph Sinagra. Elle a été placée sous la responsabilité du même tuteur que sa sœur.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info