Trois personnes ont été tuées et cinq blessées lundi dans un campus à l'ouest de Detroit aux États-Unis.
Le suspect s'est suicidé.

Nouveau drame des armes à feu aux Etats-Unis. Trois personnes ont été tuées et cinq blessées lundi après une fusillade dans un campus à Lansing, à l'ouest de Detroit aux États-Unis. Le tireur présumé s'est suicidé, selon la police.

Le suspect a ouvert le feu peu après 20h, heure locale, dans un bâtiment de l'université. Il s'est ensuite déplacé à pied vers un autre bâtiment où des coups de feu ont également été entendus, a déclaré Chris Rozman, chef par intérim de la police du campus. Selon lui, plusieurs des blessés sont dans un état critique.

Des centaines de policiers impliqués

La police a diffusé des photos du suspect, un homme noir de petite taille portant une veste en jean, des chaussures rouges et une casquette de baseball. "Nous avons actuellement des centaines de policiers et de représentants des forces de l'ordre - de l'État, locaux et fédéraux - sur le campus qui travaillent dans un effort coordonné pour assurer la sécurité du campus et identifier et appréhender le suspect", a affirmé Chris Rozman. Peu après minuit, la police a annoncé qu'il s'était suicidé non loin des lieux de la fusillade. "Le suspect de cet incident a été localisé à l'extérieur du campus de MSU", a alors indiqué M. Rozman. Il "est décédé d'une blessure par balle qu'il s'est infligée".

La police est rapidement arrivée sur les lieux et a ordonné aux étudiants et au personnel du campus de se confiner. L'université a suspendu toute activité pour 48 heures. "Ce soir, entourons de nos bras la communauté spartiate", a tweeté la gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer en faisant allusion au logo de l'université, un casque de guerrier grec.

Les États-Unis paient un très lourd tribut à la dissémination des armes à feu sur leur territoire et à la facilité avec laquelle les Américains y ont accès. Le pays compte davantage d'armes individuelles que d'habitants : un adulte sur trois possède au moins une arme et près d'un adulte sur deux vit dans un foyer où se trouve une arme.


T.G.

Tout
TF1 Info