L’état d’urgence a été déclaré jeudi à New York en raison d'une tempête hivernale.
Il pourrait tomber jusqu'à un 1m50 de neige en l’espace de quelques heures dans la région.
La gouverneure de l’État appelle les habitants à la prudence s'ils doivent sortir de chez eux.

La vigilance est de mise. La gouverneure de l’État de New-York, Kathy Hochul, a décrété l'état d'urgence ce jeudi 17 novembre en prévision d'une tempête hivernale qui s'abat, depuis quelques heures, sur le nord de la région. Les chutes de neige les plus importantes sont attendues ce vendredi 18 novembre dans les villes de Buffalo et de Watertown avec des cumuls pouvant atteindre un mètre et demi. 

"Certaines parties de l'ouest de l'État de New York, des Finger Lakes, du centre de l'État de New York et du North Country sont sur le point de connaître leur première tempête de neige de la saison, ce qui signifie que tous les habitants de ces régions doivent être prêts à affronter des conditions de déplacement dangereuses", a déclaré la gouverneure. 

Sans précédent depuis 20 ans ?

"Les chutes de neige produiront une visibilité quasi nulle, des déplacements difficiles voire impossibles, des dommages aux infrastructures et paralyseront les communautés les plus touchées. De l'air très froid accompagnera cet événement, avec des températures inférieures de 20 degrés aux normales de saison”, a prévenu le National Weather Service, l'institut météorologique. Des vols ont été annulés à l’aéroport de Buffalo, déjà enseveli par 35 centimètres de neige. 

Implorant les habitants de faire preuve de prudence ce week-end, la gouverneure de l'État de New York, Kathy Hochul, a décrit cette tempête comme un épisode majeur, la comparant à celle de novembre 2014, quand 20 personnes avaient perdu la vie. Selon Brandon Miller, météorologue à CNN, cet épisode neigeux serait même sans précédent depuis plus de 20 ans. 


Julien MOREAU

Tout
TF1 Info