Guerre en Ukraine : des exactions au cœur du conflit

Washington lance un "observatoire" pour récolter des preuves de "crimes de guerre" russes en Ukraine

Y.R.
Publié le 18 mai 2022 à 7h41
JT Perso

Source : JT 20h WE

Les États-Unis ont lancé, mardi 17 mai, un nouveau programme destiné à vérifier les présumés "crimes de guerre" russes en Ukraine.
Dénommé "Observatoire du conflit", il aura vocation à récolter, analyser et documenter les preuves de ces exactions.

Washington veut s'assurer que Moscou rende des comptes. Les États-Unis ont annoncé, mardi 17 mai, la création d'un "Observatoire du conflit", doté initialement de six millions de dollars (5,7 millions d'euros), pour "recueillir, analyser et partager largement les preuves" de possibles "crimes de guerre" et autres exactions imputées à la Russie en Ukraine. 

Ce nouveau programme est destiné documenter, vérifier et diffuser des preuves accessibles des agissements russes. Il vise à "préserver des informations" publiques ou des données de satellites commerciaux en respectant les "normes internationales", afin qu'elles puissent alimenter toute procédure visant à faire rendre des comptes aux responsables d'"atrocités", a indiqué le département d'État dans un communiqué. "Une plateforme en ligne partagera avec le public la documentation de l'Observatoire du conflit, afin d'aider à réfuter les efforts de désinformation de la Russie."

C'est une nouvelle démonstration du soutien indéfectible des États-Unis au peuple ukrainien

Le département d'État américain

Les États-Unis ont formellement accusé la Russie de perpétrer un "génocide" en Ukraine, s'engageant à œuvrer afin que les auteurs des atrocités, visant notamment les civils, ne restent pas impunis. Le président américain, Joe Biden, a personnellement qualifié son homologue russe, Vladimir Poutine, de "criminel de guerre" et de "boucher".

"Ce nouveau programme d'Observatoire des conflits fait partie d'une série d'efforts du gouvernement américain aux niveaux national et international visant à garantir la responsabilité future des actes horribles de la Russie", a précisé le département d'État. "C'est une nouvelle démonstration du soutien indéfectible des États-Unis au peuple ukrainien alors qu'il défend vaillamment son pays et sa liberté en réponse à la guerre préméditée, injustifiée et non provoquée du président Poutine."


Y.R.

Tout
TF1 Info