L'Afghanistan aux mains des talibans

PHOTO - L'histoire derrière ce cliché montrant des centaines d'Afghans évacués à bord d'un seul avion

FS avec AFP
Publié le 17 août 2021 à 15h25
JT Perso

Source : TF1 Info

SYMBOLIQUE - Une photo devenue virale montre plus de 600 Afghans entassés au sol d'un vaste avion militaire américain ce dimanche soir. Une allégorie de la précipitation dans laquelle s'est déroulée l'évacuation aérienne après la prise de Kaboul par les talibans.

Ce n'est pas qu'une simple photo. C'est l'allégorie du chaos. L'image du vol reliant Kaboul au Qatar a fait plusieurs fois le tour du monde. Capturée par un passager et publiée par un média américain, elle montre des centaines d'Afghans, hommes, femmes et enfants, entassés à bord d'un énorme avion-cargo militaire afin de quitter la capitale, ce dimanche 15 août, quelques heures après qu'elle est tombée aux mains des talibans. L'armée américaine a confirmé l'information, sans préciser la destination finale des passagers.

Un quasi-record

Le vol ne devait pas partir avec autant de passagers, selon les précisions d'un haut fonctionnaire de la défense américaine cité par Defense One, un site d'informations militaires des États-Unis. Il s'agit en réalité d'habitants, désespérés, qui ont tout fait pour quitter le pays. Et ont réussi, au milieu du chaos qui régnait à l'aéroport de Kaboul, à grimper au dernier moment sur la rampe à moitié ouverte de cet avion de l'US Air Force. 

Or, au lieu de les forcer à sortir, "l'équipage a pris la décision d'y aller" a expliqué le fonctionnaire, acceptant à bord 640 personnes, serrées dans l'immense soute de l'appareil. Une procédure approuvée par les autorités américaines, selon le site. Et similaires à ce qui a déjà été réalisé par le passé. La même source souligne que cette opération est connue sous le nom de "chargement au sol". Les passagers, assis sur le sol de la soute, s'accrochent à des sangles de chargement allant d'un mur à l'autre, se servant de ceintures de sécurité de fortune. L'avion a donc décollé avec six fois plus de passagers que sa capacité initiale. 

"Le nombre inhabituellement élevé de passagers à bord de cet avion (...) était le résultat d'un environnement sécuritaire dynamique qui a exigé des décisions rapides de l'équipage", a précisé dans un communiqué le porte-parole du centre de commandement américain gérant les opérations dans la région. "Finalement, cela a permis d'évacuer ces passagers en toute sécurité du pays".

Il s'agit là d'un des plus grands nombre de personnes jamais transportées dans cet avion militaire, le Boeing C-17, exploité par l'armée des États-Unis et leurs alliés depuis près de trois décennies. Le site spécialisé rappelle que le record est toujours détenu par un vol qui fuyait un typhon aux Philippines en 2013. 670 personnes avaient alors été évacuées.

Lire aussi

Ce C-17 n'est pas le seul avion à avoir emporté autant d'Afghans hors du pays, et plusieurs avions ont quitté Kaboul avec des chiffres similaires, d'après le fonctionnaire cité par Defense One. Mais tous les Afghans qui ont voulu fuir le territoire n'ont pas eu la même chance. Des vidéos éprouvantes montraient lundi des centaines de personnes courant sur le tarmac, escaladant des rampes, s'accrochant désespérément aux flancs d'un avion. Parmi elles, au moins trois personnes seraient décédées après s'être trop longtemps accrochées à l'espoir de partir. 


FS avec AFP

Tout
TF1 Info