Interrogé sur les échanges qu'Emmanuel Macron essaie de maintenir avec le président russe, Volodymyr Zelensky "ne croit pas que ça porte ses fruits".
C'est ce qu'il a affirmé ce vendredi lors d'un entretien avec Darius Rochebin sur LCI.

Pourquoi le chef de l'État français garde-t-il le contact avec Vladimir Poutine ? Cela peut-il vraiment servir la cause ukrainienne ? "Non, je n'y crois pas trop", répond Volodymyr Zelensky, invité exceptionnel de Darius Rochebin ce vendredi sur LCI. Et d'ajouter, comme pour mieux enfoncer le clou : "Emmanuel est en droit de faire comme il le souhaite, mais ça continue depuis 2019. Je ne crois pas que ça porte ses fruits."

Quand Emmanuel Macron rencontre Poutine, une fois par an ou plus, il a un homme différent en face de lui à chaque fois.
Volodymyr Zelensky sur LCI

Avant de s'expliquer : "Quand Emmanuel Macron rencontre Poutine, une fois par an ou plus, il a un homme différent en face de lui à chaque fois, il y en a un qui lui fait des promesses et la fois d’après, c’est une position totalement différente qui est sur la table, donc ça n’arrangera pas", tranche-t-il.

Pour autant, le dialogue, du moins la tentative de dialogue avec le président russe, reste essentielle pour Emmanuel Macron qui a confirmé jeudi au Conseil européen à Bruxelles qu’il appellerait bientôt Vladimir Poutine pour évoquer la suite de la guerre. 

De son côté, Volodymyr Zelensky est beaucoup plus circonspect. "Tout ce qui nous intéresse, c'est de libérer nos terres à nous, les territoires actuellement tenus par les Russes. Il faudra à ce moment-là parler avec une Russie qui sera prête à respecter son interlocuteur, et qui commence par nous rendre ce qui nous appartient conformément au droit international. C’est avec une Russie comme celle-là que je serai prêt à négocier, mais pas avec la Russie que l’on a en ce moment, une Russie Nazie", conclut-il.


Virginie FAUROUX

Tout
TF1 Info