Fusillade en Finlande : un enfant tué et deux autres blessés dans une école, un suspect de 12 ans interpellé

par F.S.
Publié le 2 avril 2024 à 9h44, mis à jour le 2 avril 2024 à 13h55

Source : TF1 Info

Une fusillade a éclaté ce mardi matin dans une école à Helsinki, en Finlande.
Un enfant a été tué et les deux autres gravement blessés, selon la police locale.
Le suspect, âgé de 12 ans, a été arrêté sur place.

Drame dans une école finlandaise. Une fusillade a éclaté ce mardi 2 avril dans une école primaire de Vantaa, en banlieue d'Helsinki, faisant au moins une victime parmi les élèves. Deux autres enfants sont gravement blessés, selon la police locale, qui a précisé au cours d'une conférence de presse que la personne interpellée est également mineure.

Trois mineurs blessés

Les forces de l'ordre sont arrivées sur place peu après neuf heures locales (06h08 GMT) et le suspect a été appréhendé vers dix heures à Helsinki. La police a ensuite indiqué que toutes les victimes et le suspect étaient tous âgés de 12 ans. "L'arrestation s'est déroulée dans le calme. L'auteur était en possession d'une arme à feu", a indiqué la police sur son site. Lors d'une conférence de presse, les forces de l'ordre ont précisé n'avoir aucune preuve que l'acte était prémédité. Le suspect, un élève scolarisé dans l'établissement, n'a également aucun casier judiciaire. Une enquête a été ouverte pour meurtre et tentatives de meurtre.

D'après la presse finlandaise, de nombreuses patrouilles de police lourdement armées étaient présentes sur les lieux ce matin, alors que les écoliers étaient gardés dans l'enceinte de l'école, qui accueille environ 800 élèves âgés de 7 à 15 ans. Face à la nouvelle, les parents ont afflué en nombre à l'école, où ils ont été pris en charge par des policiers, selon la télévision publique Yle. Une cellule de crise réunissant les personnels de l'école et de la municipalité a été mise en place. Peu après midi, les enfants ont pu quitter l'école avec leurs parents, annoncent les médias finlandais.

"Je ne peux qu'imaginer la douleur et l'inquiétude ressenties par de nombreuses familles actuellement", a réagi la ministre de l'Intérieur, Mari Rantanen sur X, ajoutant que la journée avait commencé "de façon choquante". 

Le pays nordique a connu deux tragédies similaires au début des années 2000. En novembre 2007, un homme de 18 ans avait ouvert le feu dans une école de Jokela, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale Helsinki, tuant huit personnes. Un an plus tard, en septembre 2008, une fusillade a eu lieu dans une école professionnelle de Kauhajoki, perpétrée par Matti Juhani Saari, 22 ans, tuant dix personnes. Depuis, des centaines d’écoles ont été menacées d'actes similaires, selon la revue Journal of Scandinavian Studies in Criminology and Crime Prevention qui pointe les problèmes de santé mentale comme raison principale derrière ce fléau.


F.S.

Tout
TF1 Info