Football amateur : enquête ouverte pour "suspicion de fraude" après la victoire 22-1 d’un club de Régional 2

par Julien MOREAU
Publié le 9 mai 2022 à 17h10

Source : JT 13h Semaine

Le club de l’AC Arles a écrasé le FC Septèmes sur le score de 22 à 1, ce dimanche 8 mai.
Lors du match aller, Arles s’était incliné sur le score de 4 à 1.
Le club du FC Martigues qui se bat avec Arles pour la montée en Régional 1 dénonce une "parodie de football".

Une victoire écrasante qui pourrait mener à un scandale dans le monde du football amateur. Ce dimanche 8 mai, l’AC Arles a dominé le FC Septèmes (22-1) et cette victoire a permis au club arlésien de prendre la tête du championnat de Régional 2 avant la dernière journée décisive de la saison où le club champion accédera en Régional 1. Grâce à un goal-average supérieur  à celui de son concurrent principal (+12), le FC Martigues, l’AC Arles a quasiment assuré son avenir avant l’ultime journée.

Le club arlésien vivement critiqué sur les réseaux sociaux

Mais ce score fleuve est pour le moins surprenant. Lors du match aller entre le FC Septèmes et l’équipe de Arles, les Séptemois s’étaient imposés sur le score de 4 à 1, une victoire qui n’avait souffert d’aucune contestation. Lors de ce match retour, un seul des onze titulaires du match aller était présent sur le terrain et le joueur qui a officié dans les cages n’avait jamais joué au poste de gardien de but avant cette rencontre. 

Le club de l’AC Arles a posté sur ses réseaux sociaux une image de la victoire de son équipe contre le FC Septèmes accompagnée d’un message de félicitation rappelant que le club a repris la tête du championnat. Bien évidemment, les critiques ont fusé dans les commentaires : "tricheurs", "escrocs", "honteux". 

Du côté de la Ligue Méditerranée de football, le président Éric Borghini a fait savoir au journal L’Équipe que la commission régionale allait être saisie : "J'ai demandé à mes services de saisir la commission régionale de discipline pour ouvrir un dossier de suspicion de fraude avec mise à l'instruction". 

Concernant un recours que le club pourrait intenter, le président a déclaré qu’il préférait s’en référer à la commission d’enquête mise en place par la Ligue : "J’espère qu’on trouvera une solution intelligente pour tous le monde. En tout cas, j’espère qu’on va trouver des explications qui vont me contenter, j’essaye d’avoir le plus de recul possible. Si Arles est capable de gagner 22 à 1 contre Septèmes, le premier est capable de gagner 30-0 contre le dernier", a déclaré le président du FC Martigues à TF1Info.

Jamais Alain Nersessian n’aurait imaginé que son équipe n’accède pas à l’échelon supérieur après la victoire du FC Martigues contre Gardanne-Biver sur le score de 6 à 0. "Il y a une question de fin de championnat, de démobilisation, mais cette réponse n’est pas tenable. Que des équipes soient moins motivées et moins performantes, pas de problèmes, mais de la à prendre 21 buts d’écart. En plus le contexte n’aide pas à ce que l’on soit rationnel", a rapporté le président de Martigues à TF1Info.

"Lors du dernier match, nous jouons contre une équipe qui a pris énormément de buts dans la saison et eux ils jouent contre le quatrième. Avec cette victoire, ils ont assuré un matelas raisonnable. On peut échouer, mais à condition que ce soit à la limite de l’acceptable. Je veux bien qu’on ne finisse pas premier parce que notre adversaire était plus fort, mais pour le coup c’est compliqué", a-t-il ajouté.


Julien MOREAU

Tout
TF1 Info