Les États-Unis endeuillés par une fusillade lors de la fête nationale

Fusillade au nord de Chicago : "choqué", Joe Biden veut amplifier le contrôle les armes à feu

LC. avec l'AFP
Publié le 4 juillet 2022 à 22h43
JT Perso

Source : TF1 Info

Une fusillade au nord de Chicago ce lundi endeuille une nouvelle fois les États-Unis.
Dans un communiqué, Joe Biden s'est dit "choqué" par la nouvelle.
Le président américain a également annoncé vouloir poursuivre la lutte contre les armes.

Tragique fête nationale aux États-Unis. Ce lundi, une fusillade a eu lieu à Highland Park, au nord de Chicago, pendant les festivités du 4-Juillet, endeuillant l'Amérique une nouvelle fois. Quelques heures plus tard, le président Joe Biden s'est dit "choqué" dans un communiqué, assurant sa volonté de poursuivre "la lutte contre l'épidémie des violences par arme à feu" après une succession de tueries dans tout le pays.

Le suspect, toujours en fuite

Et le chef d'État n'en démord pas dans un pays encore très favorable au port des armes. Le 25 juin, le locataire de la Maison Blanche a réussi à instaurer de nouvelles limitations sur ces dernières, demandant notamment la prise en compte les antécédents judiciaires et psychologiques lors de leur achat par les plus jeunes. Selon la loi votée par le Congrès, des milliards de dollars ont été également alloués à la santé mentale et à la sécurité dans les écoles.

Reste que la Cour suprême, très conservatrice, avait réussi, quelques jours plus tôt, à invalider une loi de l'État de New York sur le port d'armes, consacrant au passage le droit des Américains à sortir armés de leur domicile.

Lire aussi

Selon les autorités locales qui ont pris en charge les victimes de la fusillade, ce lundi, le suspect est un homme blanc, âgé entre 18 et 20 ans, décrit comme "armé et dangereux".


LC. avec l'AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info