L'info passée au crible
Verif'

Tuerie d'Uvalde : que sait-on de la vidéo virale d'un ado de 13 ans achetant une arme sans aucune difficulté ?

Felicia Sideris
Publié le 27 mai 2022 à 13h04, mis à jour le 27 mai 2022 à 19h07
JT Perso

Source : TF1 Info

Une vidéo publiée ce mercredi montre la facilité avec laquelle un jeune de 13 ans a pu acheter une arme aux États-Unis.
La séquence est devenue virale, notamment en France.
Toutefois, les images remontent à 2014.

On ne peut faire séquence plus révélatrice. Une vidéo publiée ce mercredi 25 mai illustre la facilité avec laquelle un jeune adolescent peut acheter une arme aux États-Unis. Devenue virale, avec quelque 2,2 millions de vues sur Twitter, on y voit un enfant de 13 ans se procurer une carabine en quelques minutes. Si les images ressurgissent au lendemain de la fusillade qui a fait 21 victimes dans une école du Texas, que sait-on réellement du contexte dans lequel elles ont été enregistrées ?

Une expérience de HBO en 2014

La séquence a été publiée aux Etats-Unis mercredi, avant d'être largement relayée en France. Sur les réseaux sociaux, les internautes dénoncent la "gravité de cette séquence". "C'est affolant", écrit par exemple l'un d'eux. Un autre s'interroge sur les raisons pour lesquelles "les armes à feu sont plus accessibles à un gamin de 13 ans, que de l'alcool, des cigarettes ou des revues olé olé". De fait, la séquence montre Jack, un enfant de 13 de Virginie. Filmé en caméra cachée, il se voit refuser le droit d'acheter de l'alcool, des cigarettes ou de la presse de charme. À chaque fois, le vendeur face à lui s'étonne qu'un enfant tente d'acheter ces produits, ou lui demande sa carte d'identité pour vérifier s'il est majeur. Une caissière rigole même en le voyant demander des jeux à gratter. Pourtant, c'est on ne peut plus sérieux que, dans la même matinée, un homme lui vend une carabine de calibre 22. "Au cours de cette exposition d'armes à feu, en quelques minutes, le jeune de 13 ans a facilement et légalement acheté une arme de calibre 22 à un vendeur privé et est reparti avec", affirme le journaliste, images à l'appui.

Une vidéo qui rencontre un franc succès, tant elle illustre aux yeux des Français les lacunes dans le contrôle des armes à feu outre-Atlantique. Ceci dit, le reportage n'est pas tout récent. S'il porte le logo de CNN, il a en réalité été initialement tourné par les équipes de la chaîne HBO Sports, dans le cadre d'une émission mensuelle d'actualités sportives. À l'origine, cette expérience a été diffusée dans cette émission en 2014. Elle a ensuite refait surface en 2016, suite à la fusillade perpétrée à Orlando, en Floride, dans une boîte de nuit LGBT. C'est à cette occasion que CNN a diffusé l'extrait. 

Un achat chez un particulier, pas un revendeur

Depuis, la situation a-t-elle changé aux États-Unis ? Pas vraiment. Mais les choses sont un brin plus nuancées. Il est important de noter que la loi fédérale interdit bien au moins de 18 ans l'achat d'une arme à feu auprès d'un revendeur agréé. Si l'adolescent s'était rendu dans un magasin, cette transaction aurait été illégale. Mais, comme le précise d'ailleurs le journaliste de CNN, la vente visible dans la vidéo a eu lieu lors d'une exposition d'armes à feu. Elle est donc considérée comme une vente privée, entre deux particuliers. Or, la loi est moins restrictive sur ce type de transaction. Une lacune que le projet de loi "HR8" devait venir combler.

Le texte propose d'établir les mêmes exigences "pour les transferts d'armes à feu entre particuliers". En clair, il a pour objectif d'interdire le don ou la vente d'une arme à feu entre particuliers (notamment sur les foires comme celle de la vidéo) à moins qu'un armurier, un fabricant ou un importateur agréé "ne prenne d'abord possession de l'arme à feu pour effectuer une vérification des antécédents". De quoi éviter que les personnes interdites d'achat, comme les mineures, ne puissent s'en procurer. Votée le 11 mars 2021 par la Chambre des représentants, ce texte n'est toujours pas passé par le Sénat, où les élus républicains refusent de le porter, comme nous vous l'expliquions ici

En résumé, si la séquence remonte à 2014, rien n'a réellement changé. Dans l'état actuel de la législation, tout enfant mineur peut se procurer légalement des armes chez des particuliers, sur internet, ou dans des foires. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info