Tuerie d'Uvalde : 19 enfants abattus dans une école du Texas

Fusillade dans une école : "C'est le drame de l'Amérique, n'importe qui peut acheter une arme et tuer des enfants"

Léa COUPAU
Publié le 25 mai 2022 à 0h36
JT Perso

Source : TF1 Info

Au moins 14 enfants et un enseignant ont été tués, ce mardi 24 mai, après une fusillade à l'école primaire Robb, au Texas.
Selon le gouverneur de l'État, le tireur a été identifié comme étant un jeune homme de 18 ans.
Sur LCI, Jean-Éric Branaa, spécialiste des États-Unis, déplore la réglementation des armes dans le pays.

C'est un drame qui replonge l'Amérique dans le cauchemar des tueries dans le milieu scolaire. Ce mardi 24 mai, au moins 14 enfants et un enseignant ont été tués après une fusillade à l'école primaire Robb, située au Texas, entre San Antonio et la frontière mexicaine. Selon le gouverneur de l'État Greg Abbott, le suspect serait un jeune homme de 18 ans qui a agi "d'une façon atroce et insensée", décrit-il à la presse. Le tireur a été abattu par la police, indiquent plusieurs médias américains.

C'est incompréhensible et horrible

Jean-Éric Branaa, spécialiste des États-Unis

"C'est incompréhensible et horrible", réagit sur LCI Jean-Éric Branaa, spécialiste des États-Unis. "Tout le monde ne va parler que de ça aux États-Unis, dans le monde entier", poursuit-il, comparant cette fusillade à celle de Sandy Hook, qui a eu lieu en décembre 2012, dans le Connecticut. Cette dernière avait alors causé la mort de 27 personnes, dont 20 enfants, avec celle tueur.

Texas : "Ce sera la septième plus grave tuerie aux Etats-Unis", assure Jean-Eric BranaaSource : TF1 Info
JT Perso

"On pensait à ce moment-là que les États-Unis allaient faire voter une loi pour limiter la circulation des armes dans la société. Mais même avec 20 enfants tués, cela n'avait rien changé. Donc, on peut être sûr que celle-ci ne va rien changer non plus", déplore le maître de conférences à l’université Panthéon-Assas Paris II. Et d'ajouter : "C'est ça le drame de l'Amérique ! Avec le second amendement de la Constitution américaine, n'importe qui peut acheter une arme sur un coup de folie, même un gamin de 18 ans, et tuer des enfants dans une école."

Aux États-Unis, "tout le monde a peur de l'autre. On estime que si on est armé, cela empêchera pas les gens de commettre l'irréparable. Et on voit bien que c'est vraiment le contraire qui se passe", plante le spécialiste sur LCI.


Léa COUPAU

Tout
TF1 Info