Fusillade aux États-Unis : au moins deux morts et 28 blessés lors d'une fête de quartier à Baltimore

par N.K avec AFP
Publié le 2 juillet 2023 à 17h12
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : TF1 Info

Une fusillade a eu lieu à Baltimore, sur la côte est des États-Unis, dans la nuit de samedi à dimanche, lors d'une fête de quartier.
Une femme de 18 ans et un homme de 20 ans ont été tués, 28 autres personnes ont été blessées.
Il s'agit de 337e tuerie de masse depuis le début de l'année dans le pays.

La fête de quartier a tourné au drame. Au moins deux personnes ont été tuées et 28 autres blessées lors d'une fusillade dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 juillet à Baltimore, sur la côte est des États-Unis, a indiqué la police. Les forces de l'ordre ont reçu des appels signalant des tirs peu après minuit (6h du matin, heure de Paris), a précisé leur chef, Rich Worley, lors d'une conférence de presse. 

La fusillade s'est produite dans le quartier populaire de Brooklyn, lors d'un événement organisé "chaque année", a affirmé le maire de Baltimore, Brandon Scott, à CNN

"En arrivant sur place, les policiers ont trouvé de nombreuses personnes ayant reçu des balles", a-t-il ajouté, annonçant qu'une femme de 18 ans et un homme de 20 ans avaient perdu la vie. Neuf personnes grièvement blessées ont été transportées vers les hôpitaux les plus proches, et trois sont dans un état critique. Les circonstances du drame restent floues et les enquêteurs, n'ont pas encore identifié de mobile ou de suspect, mais les enquêteurs "travaillent sur une vaste scène de crime", a déclaré Rich Worley, cité par CNN.

"Une tragédie qui n'aurait jamais dû se produire"

Brandon Scott a jugé de son côté qu'il s'agissait "d'une tragédie qui n'aurait jamais dû se produire". "C'est un quartier qui a eu ses problèmes, mais c'est aussi un quartier qui a vu des gens de cette communauté vraiment déterminés à le voir réussir et à voir les choses changer", a-t-il également expliqué auprès de CNN. 

Pour l'élu de Baltimore, ce drame "met à nouveau en évidence les conséquences de la prolifération des armes à feu illégales dans nos rues et la nécessité de lutter contre cela", a-t-il martelé lors de la conférence de presse de dimanche.

"Nous ne nous arrêterons pas tant que nous n'aurons pas trouvé ces lâches qui ont décidé de tirer sur des dizaines de personnes, en tuant deux", a promis l'édile, qui a fait campagne sur la promesse de réduire la violence par arme à feu. Baltimore peine à se défaire de son image violente : cette ville de 575.000 habitants, tout près de la capitale Washington, a l'un des taux d'homicide les plus élevés du pays. 

À l'échelle nationale, il s'agit de la 337e tuerie de masse depuis le début de l'année aux États-Unis, selon l'association Gun Violence Archive (GVA). Sans compter les suicides, 9419 personnes ont déjà été tuées par arme à feu en 2023.


N.K avec AFP

Tout
TF1 Info