Un yacht de 15 mètres a coulé, dimanche 12 mai, après une interaction avec un groupe d'orques.
Les plaisanciers à bord ont été secourus sains et saufs.
Les incidents avec les cétacés se multiplient depuis 2020 à proximité du détroit de Gibraltar.

Nouvel incident impliquant des orques à proximité du détroit de Gibraltar. Selon le Guardian, un navire de 15 mètres, avec deux personnes à bord, a coulé après une interaction avec les cétacés, dimanche 12 mai. Selon le témoignage des passagers, ils ont ressenti des chocs sur la coque et le gouvernail avant que le yacht ne commence à couler. Après avoir alerté les secours, un pétrolier à proximité est venu secourir les naufragés, qui ont ensuite été transportés jusqu'à Gibraltar, laissant leur navire partir à la dérive puis couler.

Un nombre d'interactions avec les orques alarmant

Cet incident est le dernier d'une longue liste dans les eaux du détroit de Gibraltar. Depuis 2020, des "interactions" fréquentes ont été enregistrées entre des orques et des bateaux au large des côtes atlantiques de la péninsule ibérique. Selon le groupe de recherche GT Atlantic Orca, près de 700 rencontres entre des navires et des cétacés ont été documentés, mais seules quatre se sont soldées par un naufrage du bateau concerné. Ces interactions impliqueraient une quinzaine d'individus surnommés les "Gladis".

Le comportement de ces orques, qui frappent la coque des bateaux, reste difficile à expliquer pour les scientifiques. Certaines théories ont évoqué une éventuelle vengeance des animaux face aux hommes. Les spécialistes de ces animaux qui évoquent plutôt, eux, des jeux ou une curiosité du mammifère. Une autre théorie pourrait être un ciblage intentionnel des navires qu'ils pourraient percevoir comme des concurrents pour leurs proies favorites : le thon rouge.


Axel JUIN

Tout
TF1 Info